750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2024 3 08 /05 /mai /2024 07:23

 

J'utilise souvent les orties mais jusqu'ici, quasiment pour n'en faire que de la soupe , que j'adore, ou des lasagnes aux orties !

 

Il m'est arrivé aussi d'en faire du purin, pour engraisser les plantations du potager.

 

J'ai eu l'idée d'aller en cueillir afin de réduire les feuilles en poudre, après dessication,  pour une utilisation plus ponctuelle et notamment pour engraisser, sous forme d'infusion, mes petits plants de tomates que je trouve un peu trop clairs.

Je garderai la pulpe (restée sur la passoire) pour la rajouter à une soupe ou une omelette.....

 

En effet l'ortie contient de l'azote et un maraicher m'a dit que des plants trop clairs pouvaient être en manque d'azote.

 

 

 

NB: voir les info de la revue "Saine Abondance" en bas de page à propos de l'ortie 

 

 

 

 

 

• Revêtir ses mains de gants....

• Laver, laisser sécher ou avec essoreuse à salade.

• Disposer sur un plateau et laisser sécher; si on a un déshydrateur, déposer les orties sur les différents plateaux et programmer environ 4h à 60°.

• Toujours avec les gants (on ne sait jamais!), broyer les orties dans un saladier creux jusqu'à les réduire en poudre la plus fine possible

• Garder dans un boite  (comme diverses autres herbes)

 

 

Tous ces plants ont été semés le 12 mars

En premier , 17 plants de tomates et 1 kiwano; ci dessus, 1 kiwano et

2 plants de piments

 

 

 

Au pif...j'ai fait une infusion d'environ 500 ml avec 20 pincées de poudre d'ortie (en gros, une pincée par plant).

Je garde cette infusion en bouteille et en donne un tout petit peu chaque jour ou tous les deux jours à mes plants (je n'ai commencé que ce matin, 7 mai) 

 

 

 

***

 

 

Revue SAINE ABONDANCE, à propos de l'ortie

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés  : orties, infusion, engrais azote, potager, deshydrater

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
8 mai 2024 3 08 /05 /mai /2024 06:55

 

Lors de mes achats du mois j'ai trouvé une barquette d'ailerons de poulet "fermier" en Label Rouge, 10 ailerons pour 4.15 €.

Certes, ce n'est pas le vrai poulet fermier tel qu'on peut l'acheter chez son boucher mais c'est tout de même mieux que du poulet de batterie (le pauvre aura vécu une triste vie sans honneur!).

 

Une fois par mois  ou moins, je mange de la viande (poulet ou cochon), me satisfaisant des œufs de mes poules ou de poisson de temps à autre. Mais là, c'était une jolie occasion de faire un tagine...pour 5 personnes en ajoutant des ingrédients basiques et quelques spécificités comme le citron confit et les pruneaux.

 

J'ai pu préparer 5 barquettes ...!

 

 

 

 

QSP Huile d'olive

10 ailerons de poulet fermier

1 oignon

1 gousse d'ail

4 carottes

1 citron confit au sel

herbes diverses (thym, romarin laurier)

sel et poivre

1 càs de ras el han out

150 g de petits pois (surgelés en cette saison)

5 pruneaux

coriandre fraiche hachée

 

 

 

 

 

• Faire revenir les ailerons dans un peu d'huile d'olive pour griller la peau

• Jeter le gras et ajouter un peu d'huile dans la poêle. Faire revenir les oignons émincés

• Ajouter l'ail râpé, les rondelles de carottes et le citron confit coupé en morceaux

• Poursuivre la cuisson en ajoutant les herbes et les épices et de l'eau.

• Après 2 mn, ajouter les ailerons de poulet et cuire environ 25 mn

• Ajouter les pruneaux. cuire encore 5 mn puis ajouter les petits pois.

• Cuire encore 5 mn puis éteindre le feu et ajouter la coriandre et servir.

 

 

On pourra accompagner ce plat de pommes de terre vapeur ou de pâtes ou de riz créole Ou se contenter des légumes de ce plat pour plus de légèreté!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés : ailerons de poulettaginecarottes, pruneauxcitron confitpetits pois

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2023 5 29 /12 /décembre /2023 20:06

 

Je vous propose ce plat facile, pas cher et léger, oui, léger, convenant parfaitement pour un lendemain de fête autant pour l'estomac que le porte monnaie.

 

Le petit merlu est surgelé  (1 kg pour environ 7€, pèche durable "pescanova" chez Inter) et je l'ai cuit au micro ondes.

D'abord, le laisser décongeler la nuit dans le frigo. dans son ventre saupoudrer de vos herbes préférées et de gros sel et de poivre concassé.

Un peu de sel et d'herbes en surface et un soupçon d'huile d'olive. Passer au four micro ondes pendant deux fois 5 mn environ.

 

 

Les frites sont faites avec mes petites pomme de terre du jardin, j'en ai mis relativement peu, avec la peau car bio,  et les ai juste huilées (soupçon) d'huile d'olive avant de les frire avec ma friteuse à air .

 

 

Le chou vient également du jardin (une amie). Il était petit et j'en ai gardé une petite partie pour faire une soupe au chou.

J'ai taillé le reste en lanière et fait ma recette de chou préférée si facile à faire et tellement gouteuse, surtout en utilisant mes tomates Roma (conserve).

Je l'ai  cuit moins que sur ma recette d'origine car finalement ce n'est pas utile. J'ai rajouté des oignons émincés et dorés au préalable pour finir la cuisson avec les tomates. 

 

Ce plat est vraiment une merveille sous tous ces aspects, saveur et facilité de préparation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés  : chou vert lisse, cuisson à l'étouffée, tomatemerlu aux herbes, frites sans gras, chou à la tomate

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2023 5 15 /09 /septembre /2023 07:15

 

C'est vrai, je n'ai pas acheté l'ail des ours, encore moins le pesto qu'on peut faire facilement soi même.

C'est vrai, je n'ai pas acheté les épinards car le jardin est encore plein de quénopodes qui poussent tout seuls. La préparation est simple (cuisson vapeur, oignon émincé rissolé et crème) mais cette fois j'ai utilisé un paquet mis au congélateur, ce qui a fait gagner en simplicité.

Je me suis fait des pâtes farfalles (les papillons) pour deux fois (120 gr pesé cru) et j'ai utilisé un reste  de pesto d'ail des ours, très bien conservé au frigo sous une pellicule d'huile d'olive en surface. Je n'ai finalement utilisé qu'un quart des pâtes car la garniture était suffisante avec les épinards

En fait je n'ai eu qu'à acheter la portion d'aile de raie et, il n'y en a pas toujours! Un poisson pas très cher (10€/kg) et surtout sans arête; ce n'est que du cartilage donc aucun risque, aucun désagrément. 

 

 

 

Je n'avais pas l'intention d'en parler ici mais croyez moi, c'était tellement bon et si simple à faire que j'ai pris la photo!

 

 

 

Les épinards

 

Cuisson vapeur, hacher, faire rissoler de l'oignon émincé dans un peu d'huile d'olive, assaisonner le tout (thym, sel, poivre, un peu de curry) , ajouter de la crème entière et réduire un peu (pas trop)

 

 

Les pâtes

 

Cuire 120 gr de farfalles al dente (ébullition 2 mn puis couvrir et stopper le feu.

Repos 10/15 mn, vérifier si c'est bien al dente puis ajouter un peu d'eau froide et réserver.

Il y en a pour deux personnes mais si vous faites comme moi (épinards plus 100 gr de pâtes cuites (30 gr cru)), on en a pour 4 personnes.

Ajouter la sauce pesto au moment de servir.

 

 

La raie

 

Rincer l'aile de raie et sécher avec papier absorbant

Procéder comme pour une grillade (longtemps sur la face peau et moins, sur l'autre face sur laquelle on aura mis un peu de beurre avant de la retourner ça rajoute en goût).

Assaisonner avec sel/poivre/thym

 

Déposer les garnitures, par moitié sur l'assiette et poser l'aile de raie par dessus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés: épinardsraiegrillade farfallespesto d'ail des ourspoisson

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2023 5 01 /09 /septembre /2023 08:32

 

Recycler des chutes de savon de Marseille, je l’avais déjà fait il y a deux ans mais sans publier.  

Le recyclage de bouts de savon est extrêmement  simple et permet de ne rien gâcher.

Cette fois, j’ai utilisé une infusion de lavande pour faire fondre toutes les chutes gardées depuis 21.

 

Je n’utilise que du savon de Marseille pour la toilette au lavabo et à  la douche; ça  s’avère déjà  très économique et selon moi, plus sain.

 

Je le prends en gros pain que je coupe en huit lorsqu’il est encore un peu tendre et je fais ensuite sécher  ces savonnettes  car, le savon de Marseille acheté à  la savonnerie ou chez le revendeur est en général frais,  donc pas assez dur, donc pas utilisable immédiatement (il fond trop vite),  il faut le laisser sécher  un ou deux mois à l’air libre.

 

Ca sera pareil pour les savonnettes qu’on va obtenir ici. Celles de la dernière fois ont toutes été utilisées ou offertes.

 

 

Vous trouverez les explications complètes ici:

https://www.consommerdurable.com/2012/05/recycler-vos-restes-de-savon/

 

 

Et voilà où on peut trouver du vrai savon de Marseille, à prix raisonnable chez un revendeur quand la savonnerie est fermée

https://blogcardamome.fr/article-du-vrai-savon-de-marseille-a-un-prix-tres-raisonnable-121829341.html

 

chutes réservées au fur et à mesure

Réduction en poudre dans un blender

Un peu d'eau ...qui m'a servi à rincer le blender

Pâte de savon

Mise en moule (boîtes de pâté pour chat)

21 jours plus tard mais ce n'est pas complètement dur, il vaut mieux

attendre un maximum

 

 

 

Mixer les chutes de savon dans un blender, le mettre dans une casserole avec un peu d'eau (le moins possible)et, éventuellement un parfum (huile essentielle) et chauffer jusqu'à fonte complète

• Verser dans des moules et laisser sécher

• Démouler après quelques jours et laisser sécher jusqu'à un bon durcissement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés: savon de marseillerecycler

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
18 août 2023 5 18 /08 /août /2023 07:29

 

J'ai refait quelques pots de conserve de poivrons à l'aigre doux ce qui fait toujours plaisir à mes amis de passage, soit en apéro soit en garniture d'entrée.

La recette est simple et lorsqu'un pot est fini, j'utilise le jus pour ma salade au lieu du vinaigre. "Rien ne se perd rien ne se crée, tout se transforme"!

 

 

Les morceaux de poivrons macèrent pendant 24 h dans la marinade

préparée ci dessous

 

 

Ingrédients pour 1 kg de poivrons net d'épluchures

 

85 g de sucre

85 ml de vinaigre blanc

8 g de sel gris

5 gr de poivre en grains

2 pincée de laurier en poudre

2 pincée de cèleri séché

1 petit morceau de raifort par bocal (à mettre au moment du remplissage) , à défaut une pointe de couteau de wasabi par pot (dans la marinade)

5 gr de poivre de Sichuan (facultatif)

1 feuilles de laurier par pot (au remplissage)

 

 

 

 

• Répartir la marinade sur les poivrons coupés en morceaux, bien mélanger,  filmer et laisser reposer 24 h en mélangeant de temps en temps.

• Remplir les bocaux en tassant un peu les morceaux. 

• Compléter avec la marinade. En refaire un peu éventuellement (sucre et vinaigre surtout mais je n'ai pas eu besoin d'en refaire.

• Mettre dans un faitout et amener à ébullition pendant 5 bonnes minutes.

• Laisser les bocaux au chaud, avec couvercle et éventuellement une couverture jusqu'à complet refroidissement; cela peut aller jusqu'à deux jours.

• Mettre ensuite au frais (cave, pièce froide) et attendre au moins 15 jours pour consommer afin que les aromates diffusent bien.

 

 

Vous allez apprécier de les avoir cet hiver!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés  : poivronsaigre douxconserve

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2023 5 07 /07 /juillet /2023 20:18

 

Alors, comprenons nous bien, je n'ai pas la prétention d'égaler le travail d'un chevrier ou d'un fromager mais je me suis amusée à affiner ce fromage de chèvre qu'on trouve dans une enseigne connue (marque "Chêne d'argent"). 

Je ne l'aime pas frais, j'aime le fromage de chèvre affiné, soit mi sec, soit coulant.

J'ai la chance d'avoir un frigo professionnel (que j'ai en double avec mon autre frigo branché en froid 3°).

Je monte ce frigo pro à 10°; je ne peux pas le monter plus haut (ben oui, c'est quand même prévu pour faire du froid!), l'idéal serait 14 ou 15° pour les vins et les fromages. 

Mais, j'y mets toutes mes graines, farines, fruits et légumes, fromages etc...

 

Pour  affiner ce fromage frais, il faut compter environ trois semaines à un mois mais ça vaut le coup car au final , sans être excellentissime, il n'est pas mauvais du tout. Pour le prix d'1€90 ça valait le coup de tenter!

 

après quatre jours 

après 3 ou 4 semaines

C'est un nouveau fromage frais .  A ce stade, après avoir passé bien trois semaines à 10 °, il a été mis quelques jours dans une pièce plus au chaud bien que plus fraîche que le reste de la maison. J 'espérais qu'il deviendrait moelleux....

 

 

J'avais gardé un dessous de fromage caillé, troué (On peut aussi prendre un couvercle et y faire des trous) et je laisse reposer mon fromage dessus à l'air libre dans le frigo à 10° (ou dans le bac, en bas de votre frigo ).

Je le retourne tous les deux jours et j'attends ...

Peu à peu une légère croute se forme, en général type moisissure roquefort, genre "cendré"...

J'aimerais savoir comment je pourrais améliorer l'affinage c'est à dire obtenir quelque chose de coulant. Peut être en le mettant dans une pièce froide mais un peu plus chaude que 10°...?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mots-clés : fromage frais , chèvre, affiner fromage

CARDAMOME  

Partager cet article
Repost0
13 juin 2023 2 13 /06 /juin /2023 07:30

 

J'ai déjà fait ces galettes végétarienne riz/légumes au printemps et je voulais juste modifier un peu les dosages et vous redire à quel point ces galettes sont délicieuses, faites avec pas grand chose, en tous cas, une façon d'utiliser un reste de riz et de légumes.

En fait lorsque j'épluche mes légumes (bio) je garde ces épluchures que je coupe en petit et les place au congélateur dans un sac non fermé ou une assiette, afin de pouvoir les séparer facilement)

Lorsque je fais mon bouillon de légumes, j'utilise les épluchures réservées et leur ajoute éventuellement des petits morceaux (épluchures) de ce que j'ai au frigo pour compléter le goût. J'ajoute l'assaisonnement et des herbes aromatiques et le tout est joué. Après avoir passé le bouillon et bien pressé les légumes, soit je garde tout pour les poules soit j'en garde une partie pour faire des galettes.

 

Dans cette nouvelle préparation j'ai mis un peu plus de riz, en proportion et j'ai ajouté un soupçon d'emmental râpé.

 

Il faut juste veiller à bien presser les légumes pour en retirer tout le bouillon.

Dans vos galettes il restera les fibres, le parfum et un peu de vitamines.

Le riz que j'ajoute est presque toujours du riz complet, que j'affectionne, plus nutritif. Mais bien sur, vous pouvez utiliser aussi bien une céréale de votre choix.

 

 

 

 

Galette de riz aux légumes et graines

 

Il vous faut pour quatre galettes

 

100 gr de riz cuit (de préférence complet). Cela correspond à environ 38 gr de riz cru (j'avais fait un riz complet hier).

70 gr de déchets de légumes cuits et pressés. (il y avait des épluchures de carottes, chou, navets, oignons, poireau et aromates)

10 gr de graines (j’ai mis tournesol et chènevis)

½ càc de tamari (ou soja)

1 petit œuf (50 gr)

2 càc d’huile d’olive

Sel, poivre, thym, paprika ou chili ou autre piment

10 gr d'emmental ou de parmesan râpé

 

 

 

 

• Mélanger le tout intimement et assaisonner (goûter)

• Répartir la préparation en 4 galettes posées sur la poêle huilée (au pinceau)  un peu comme des steak hachés.

• Cuire à feu doux pendant 8 mn sur une face 

• Normalement, à ce stade, on peut retourner la galette et cuire l’autre face.

• Cuire doucement pendant au moins 10 mn.

 

• Servir en encas ou avec une salade

 

 

 

Total calories:

368 cal soit pour une galette, 90 cal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mots-clés: galette végétarienne, riz, légumes cuits, utiliser restes, graines, encas économie, astuce déchets

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
26 mai 2023 5 26 /05 /mai /2023 07:42

 

Les pots de légumes lacto fermentés c'est tellement vite fait que lorsque je vois que ma réserve diminue et que j'ai quelques légumes, je laisse aller mon imagination, d'autant que j'aime les saveurs épicées et que dans mes salades c'est délicieux.

 

 

 

 

 

... chou, oignon, raisins, carottes, courgettes en lacto fermenté auquel j'ai rajouté gingembre, coriandre, piment (à doser selon votre goût)

 

 

Rappel, je fais ainsi ma choucroute (bien meilleure que celle achetée dans le commerce)

 

 

 

• RAPER ou EMINCER fin (pour de gros morceaux la concentration en sel n'est pas la même)

• PESER

• AJOUTER LE SEL (10 gr de sel gris par 1000 gr de légumes)

• JE MELANGE BIEN et laisse JUTER de 20 mn à une nuit...selon le type de légumes

• J'EBOUILLANTE mes pots

• Je les REMPLIS en tassant bien pour éviter d'avoir des ilots d'air

• ARRETER à 1 cm et demi du haut. Normalement le jus doit faire surface en tassant bien. Si ce n'est pas le  cas, ajouter un peu d'eau et la proportion de sel (1gr pour 100 gr d'eau)

• FERMER et laisser fermenter à température pendant 5 à 7 jours puis ranger plus au frais.

• CONSOMMABLE à partir de 15 jours et très longtemps

• une fois ouvert, personnellement je garde mon pot au frigo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés  : lacto fermentationchou émincéchoucroute légumes lacto fermentéssanté intestinaleflore intestinaleprobiotiques

 

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
19 mai 2023 5 19 /05 /mai /2023 07:37

Je ne plante quasiment rien l'hiver; je me repose, me contentant seulement d'engraisser la terre avec du fumier, des feuilles mortes et du compost quotidien (les déchets de légumes et fruits que je coupe en petit) qui est très vite avalé par la terre.

 

Le potager en jachère rempli de chénopodes (épinards sauvages), de bourrache, de cigüe,  avec devant, de la tanaisie et de la consoude

 

Plus tard dans l'automne, je mets aussi ces déchets dans un conteneur à compost...au choix mais je trouve la méthode "direct dans le jardin" plus facile, moins casse tête et plus rapide. Je fais aussi cela en été au pied des plants et dès qu'il y a de la récolte. j'essaie en général de rendre aux plants ce qu'ils m'ont donné (les artichauts récupèrent ainsi les feuilles et tiges coupées en morceaux; je pense que c'est pour ça qu'ils sont si vigoureux)

 

mélisse à gauche, céleri, roquette et ses fleurs à droite

 

 

Toute une partie de l'hiver j'ai eu beaucoup de roquette avec de merveilleuses feuilles grandes et larges.

 

 

 

Il y a également le céleri perpétuel planté au milieu des fraises, qui a essaimé et dont un pied a poussé en plein milieu du chemin de pierres.

 

Tout récemment j'ai pu récolter quelques asperges, pas beaucoup car les précédentes poules avaient piétiné la plate bande sableuse. Il en reste encore , j'attends qu'elles grandissent un peu plus; à déguster crues, un régal!

 

 

Ces jours ci, j'ai coupé les branches de ma rhubarbe; je ne l'avais jamais fait, ayant décrété il y a de nombreuses années que je n'aimais pas ça...

J'en ai fait un délicieux clafoutis

 

gaillet au dessus du plantain lancéolé, à droite, une variété de pissenlit

 

Il y a eu aussi les pissenlits, le gaillet et le plantain qui sont venus compléter ou plutôt composer ma salade gratuitement jusque ces jours-ci.

 

 

J'ai eu la bonne surprise d'avoir des poireaux sauvages dont je me suis régalée. Sur cette photo certains sont issus de ballades hors du jardin afin de pouvoir en cuisiner un plat conséquent.

 

 

 

A présent, j'ai encore beaucoup de roquette et de colza dont j'utilise les feuilles et les fleurs de même que les fleurs de soucis, pour la déco!

 

En haut, salade, en bas, les artichauts violets, au dessous, des pousses de coquelicots , à droite, la menthe

 

 

Après l'épisode neige du début d'année, j'ai planté 12 pieds de salade "feuille de chêne" qui sont devenus 9. J'en prends des feuilles chaque jour pour ma salade. Ci dessus deux salades entourées de cigüe!

 

La mélisse a bien poussé...un peu partout (photo n°2 en haut) et cette année, en plus des tisanes, j'utilise les feuilles comme de la salade, de même que la menthe (une variété à belles et grandes feuilles fermes dite "marocaine").

 

Vous voyez dans ce parterre de fraises, à droite des pieds de mélisse plus loin la sarriette puis l'origan, tout au fond, la verveine qui sort à peine ses feuilles (à ses pieds encore de la mélisse) et devant le céleri, une Belle de mai.

 

 

 

Le vieux pied de thym est mort mais il a laissé un descendant à 1 m de lui qui cette année est magnifique (tout petit l'an dernier)

 

 

Les coquelicots poussent depuis au moins un mois et je ne les ai vraiment identifiés que lorsque j'ai vu un bouton. J'en mets un peu dans la salade, petit goût de roquette en plus doux.

 

Je n'ai pas mis de photo mais j'aime bien émietter de la sarriette ou de l'origan dans mon assiette, le parfum est inégalable. J'en garde aussi un peu, frais, au congélateur et j'en fais sécher et réduire en poudre, ou non.

 

 

 

Depuis quelques jours j'ai commencé la cueillette des artichauts violets; sur deux pieds à l'origine, j'ai déjà coupé 8 artichauts. Les blancs commencent à naître mais c'est pour un peu plus tard. Je n'y croyais pas trop car ils avaient été complètement avachis par la neige qui a duré un moment.

 

Chénopode derrière le grillage

 

Enfin, cette année, bien plus que l'an dernier, j'ai énormément de chénopodes (épinards sauvages) que j'ai implantés chez moi à partir d'un pied récupéré au bord d'un sentier. Cette année les feuilles sont très grandes par rapport aux années passées. J'en ai déjà faits deux préparations. Ils poussent sur le potager que j'ai laissé en jachère pour 23, envahis par la cigüe qui parait il, une fois arrachée et laissée au sol est un excellent engrais. c'est ce que je ferai lorsque je planterai mes haricots (jachère ou engrais vert, donc tout ce qui est pois).

 

 

J'ai aussi beaucoup de blettes (vivaces) qui font bon ménage avec la roquette. Je les cuisine régulièrement comme dernièrement ce gratin de blettes aux deux sauces

 

En fait , sur cette jachère ont poussé aussi spontanément, trois pieds de pommes de terre, et un ou deux pieds de fèves! Et c'est là aussi que j'ai planté les salades (protégées par les nombreuses pousses de ciguë) et, que s'y trouve le prunier.

 

 

Je ne résiste pas à rajouter cette photo deux beaux œufs,  le cadeau quasi quotidien de mes deux poulettes.

 

 

mes poules, et leur restaurant (bâti de mes mains avec planches de récupération) où devant, pousse une forêt de menthe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mots-clés  : jardinsaladelégumes vivaces poireaux sauvagespissenlitsgaillet bletteschénopodespousse de coquelicotroquettementhemélisse aspergecolzafleur de souci, artichaut violetplantinsarriette

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
2 mai 2023 2 02 /05 /mai /2023 07:37

 

 Je ne saurais choisir entre chénopode et ortie tant les deux font merveille en soupe, d'autant que cette année le jardin que j'ai laissé en jachère en est plein; je vais faire une super récolte!

Les chénopodes  sont tendres et ont un léger goût de noisette. Pour voir leur aspect, regarder en bas de l'article.

Pour leur laisser de la place au congélateur, j'ai du cuisiner ceux qui me restaient de l'an dernier.

Je dois vous dire qu'il y a 5 ans je n'en avais pas du tout. Une amie de passage me les a fait connaitre, au bord d'un chemin et je me suis empressée de les implanter chez moi. En revanche il m'a toujours été impossible de parvenir à cultiver des épinards.

Tant mieux, ceux là sont gratuits et ne demandent aucun effort; ils viennent quand ils en ont envie. Actuellement ils font environ 12 cm.

J'en ai fait toutes sortes de plats et feuilletés mais là, j'avais envie d'une soupe toute simple, facile et vite faite.

 

 

 

 

 

 

Ingrédients pour trois belles assiettes ou quatre si vous aimé la soupe plus liquide

 

QSP huile d'olive

2 oignons moyens

250/300 gr de chénopodes

2 petites pommes de terre (150 gr)

1 càc de curcuma

1 càc de paprika

sel, poivre, thym, laurier, romarin

1/2 cube de bouillon bio

 

 

 

• Ciseler les oignons et les faire dorer avec un peu de sel , d'abord à feu vif puis à feu doux. Les mettre dans la casserole.

• Ajouter les chénopodes et les pommes de  terre cuites. Si elles ne le sont pas , ne mettre que les pommes de terre taillées en petit et cuire pendant 15 mn.

• Ajouter les chénopodes et cuire pendant environ 10 mn avec le sel et toutes les herbes et aromates

• Mixer au plongeur, goûter et rectifier. Si c'est trop épais , rajouter de l'eau à convenance.

• J'avais un oeuf dur, je l'ai donc ajouté dans mon assiette.

 

Cette soupe verte est une merveille!

 

 

 

épinards chénopodes a la feta

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés  : chénopode, épinard soupeplante sauvage comestibleépinards plat végétarien

CARDAMOME

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2023 1 03 /04 /avril /2023 07:20

 

Jeudi dernier, la dernière journée ensoleillée avant une série de mauvais jours, j'ai décidé de faire une promenade à la recherche de légumes sauvages.

Je suis d'abord allée voir si je trouvais des mousserons mais je suis rentrée bredouille me consolant tout de même avec une petite récolte d'orties, histoire de me faire une soupe.

Alors j'ai poursuivi sur le tour du village espérant bien trouver de nouveau des poireaux sauvages comme ceux dont j'ai déjà fait un bon petit plat récemment.

 

 

Et tout de suite, au début du chemin, mes yeux se sont posés sur des brocoli, 4 ou 5 pieds seulement qui je l'espère auront de petits frères; depuis 5 ans que je suis là, c'est la première fois que j'en vois. J'en ai mangé un immédiatement..."oui, c'est bien un brocoli, youpi"! 

Heureusement le coin est peu fréquenté donc a priori pas pollué.

 

Un peu plus loin au coin, j'ai pu déterrer deux premiers poireaux avec mon tire poireau spécial.

Bon ...je n'allais pas encore faire fortune ni même un petit plat rassasiant!

J'ai décidé d'aller beaucoup plus haut en direction du Sentier Nature.

 

Sur ce tronçon, je savais pouvoir trouver des pieds de fenouil. Miam les futures pâtes à la milanaise! Autant les prendre rapidement avant que la tondeuse passe faire les bords du chemin.

 

J'ai fait le tour du village en finissant plus haut sur le chemin qui mène aux bois et au Labyrinthe Vert.

C'est là, pas très loin que j'ai pu faire cette grosse récolte de poireaux. J'en ai laissés beaucoup afin qu'ils grossissent un peu plus jusqu'aux prochains beaux jours.

 

 

 

Comme c'est la saison de l'ail des ours je suis allée ensuite au bords du ruisseau me faire une petite récolte (feuilles et boutons).

Rassurez vous, j'en ai laissé, je n'ai pris que 50 gr de feuilles et un petit sac de boutons!

 

 

Bien sûr, je savais que cela me donnerait pas mal de travail de tri et nettoyage le soir et le lendemain mais, que du bonheur dans l'assiette.

Nb: le gros du tri doit être fait lors de la cueillette , sur place afin d'en rendre le maximum à la Nature.

• Boutons d'ail des ours en pickles

• Lacto fermenté de poireaux sauvages, d'aneth (fenouil) et de feuilles d'ail des ours hachées (plus qu'à les rajouter dans les pâtes avec des pignons ou des graines de tournesol)

Poireaux étuvés à la graisse de canard (cette fois-ci, avec quelques têtes de brocoli)

Pâtes à la milanaise avec la moitié des fenouils

 

 

Sur la photo, de gauche à droite:

 

• Fenouil sauvage

• Ail des ours (ne pas confondre avec le muguet dot le bouton est très différent)

• A droite, leurs boutons

• Tout en bas, des brocoli sauvages que j'ai ajoutés aux poireaux.

• En haut, des poireaux sauvages (délicieuse préparation publiée il y a peu), Attention à ne pas les arracher "comme un chapacan", il faut laisser les petites billes du bulbe au sol ainsi que le bout abîmé des feuilles vertes (on gardera le vert au congélateur pour de futures soupes ou bouillons).

• A droite, les orties (dont j'ai fait un soupe réconfortante dès le soir dans laquelle j'ai mis mes derniers topinambours et une de mes dernières pommes de terre de 22). Penser à emporter des gants assez épais.

 

 

 

Merci Dame Nature!

 

 

 

 

 

Mots-clés : brocoli sauvagespoireaux sauvagesortie, fenouil sauvagesail des oursbouton d'ail des ours légumes sauvagesplantes comestiblescuisine nature

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2023 4 23 /03 /mars /2023 18:23

 

 

Avec un reste de riz et un reste de légumes quand on a fait son bouillon clair.

Bien entendu il conviendra d’utiliser des légumes bio.

 

Lorsque je fais mon bouillon clair de légumes, j’utilise des épluchures que je garde au congélateur pour ce bouillon. Mais alors, que faire des restes de légumes lorsqu’on a passé le bouillon et bien pressé les légumes ?

Eh bien je  vous propose cette recette que j'ai créée ce matin qui  va permettre de les utiliser ainsi qu’un reste de riz.

 

Elles sont très réussies, j'ai beaucoup aimé!

 

 

 

Galette de riz aux légumes et graines

 

Il vous faut pour deux galettes

 

90 gr de riz cuit (de préférence complet). Cela correspond à environ 35 gr de riz cru (j'avais fait un riz complet hier).

70 gr de déchets de légumes cuits et pressés. (il y avait des épluchures de carottes, chou, navets, oignons, poireau et aromates)

10 gr de graines (j’ai mis tournesol et chènevis)

½ càc de tamari (ou soja)

1 petit œuf (50 gr)

2 càc d’huile d’olive

Sel, poivre, thym, paprika ou chili ou autre

 

 

 

 

• Mélanger le tout intimement et assaisonner (goûter)

• Répartir la préparation dans deux cercles posés sur la poêle huilée (au pinceau) puis enlever le cercle

• Cuire à feu doux pendant 8 mn sur une face en rabattant le liquide qui coule peut-être en bas de la galette, au moyen d’une spatule silicone

• Normalement, à ce stade, on peut retourner la galette et cuire l’autre face.

• Cuire doucement pendant au moins 10 mn.

• J’ai pris ces galettes rondes et les ai posées sur la tranche en leur faisant faire le tour pour mieux cuire les bords puis je les ai reposées pour finir la cuisson.

 

• Servir en encas ou avec une salade

 

 

Total calories:

324 cal soit pour une galette, 110 cal

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mots-clés: galette végétarienne, riz, légumes cuits, utiliser restes, graines, encas économie, astuce déchets

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
2 mars 2023 4 02 /03 /mars /2023 08:50

 

Il est utile de reprendre les points essentiels pour faire ses produits lacto fermentés car on me pose souvent la question, sujet de plus en plus d'actualité  dans la presse consacrée. C'est à croire que tous ces journalistes et médecins médiatisés viennent de découvrir la poudre!

 

Je vous en ai déjà parlé avec un sujet sur les carottes mais je reprends ici plus largement  l'intérêt de cette méthode.

 

Cette méthode de conservation est vieille comme le monde.

Ce qui est connu depuis une époque plus récente ce sont ses vertus alimentaires et thérapeutiques, notamment ses bienfaits sur la flore intestinale.

 

Cette flore intestinale qui est malmenée depuis l'aire néolithique avec l'apparition des cultures agraires qui peu à peu ont vu l'apparition des maladies de civilisations  due à toujours plus de raffinement des céréales sauvages et plus tard l'apparition d'une alimentation industrielle contenant toujours plus d'additifs malmenant à la fois nos produits de base que nous offre la nature et notre Terre et...nos intestins, conséquence également de , la surconsommation d'antibiotiques (= "contre la vie") et autres produits chimiques sensés nous guérir.

 

Jusqu'aux années 2000 on se contentait de compenser les pertes par l 'ajout de "levures" (ultra levure), solution qui s'est vite éverrée insuffisante.

En effet chaque individu est différent et possède sa propre flore intestinale; aucun "médicament" n'est capable de remplacer les milliards d'individus qui la peuplent et son propres à son hébergeur.

 

Alors depuis quelques temps, les naturopathes et biologistes ont développé l'intérêt de repeupler cette flore, de la rééquilibrer et de reprendre une consommation accrue de "prébiotiques" et de "probiotiques".

Les prébiotiques sont ceux qui vont favoriser le développement correct de la flore intestinale (la dose de nutriment pour entretenir et générer une flore) et sont composés essentiellement de fruits et légumes. 

Les probiotiques vont apporter directement les individus manquants qui vont se redévelopper à l'aide des premiers.

Les deux sont indispensables et on ne peut se contenter, là encore de préparations toutes prêtes que l'industrie nous propose, à des prix exorbitants.

 

D'autant qu'il est toujours préférable de consommer des produits issus directement de la nature (fruits, légumes feuilles/racines) et bien sur, en saison ou conservées...on y arrive, de façon à lui permettre de développer tout leur potentiel (une conservation par appertisation certes permet d'avoir des réserves en cas de pénurie ou hors saison mais va "tuer" la plupart des éléments nutritif, notamment les indispensable enzymes dont notre vie dépend (plus d'enzymes, = mort).

 

Je vous propose depuis quelques années de faire vous mêmes vos préparations de légumes lacto fermentés mais pas que... (fruits aussi, et pain au levain naturel) et d'éviter ainsi de vous ruiner pour compléter votre alimentation.

 

De plus, ces produits lacto fermentés sont délicieux et vous permettent de consommer hors saison des légumes cueillis en pleine saison et d'être aussi la base pour de nombreuses préparations (choucroute, soupes, garniture diverses, crudités… ou de pouvoir manger un pain prédigéré par le levain donc n'entrainant plus de problèmes de flatulences voire troubles digestifs plus graves  ou toute autre maladie dite de civilisation (Il faudra cependant veiller à utiliser des farines plus nobles que celles que celles que nous offre les commerce de grande distribution).

 

 

 

Je vous propose du "pratique"! Comment faire?

 

EPLUCHER, RÂPER ou couper en julienne,

MELANGER avec le sel (gris de préférence),

Laisser MACERER le temps que ça "jute".

EBOUILLANTER des bocaux, les REMPLIR en tassant pour laisser le moins d'air possible, jusqu'à  2 cm du bord, la lutte entre les bonnes bactéries et les mauvaises contenue dans l'air du pot va commencer....

FERMER et attendre. 6/8 jours à TEMPERATURE AMBIANTE puis dans un endroit plus frais et sombre.

NB: • Si vous voyez que ça dégouline du pot ce n'est pas grave, vous l'avez surement un peu trop rempli.

• Quand vous ouvrirez le pot, les bonnes bactéries vont se réveiller et le volume va augmenter. vous verrez surement la surface remonter; après quelques secondes vous pouvez vous servir!

Consommation possible à 15 jours et pendant très longtemps.

 

 

 

 

Combien de sel?

 

Vous trouverez le sel gris gros quasiment partout (Camargue ou Guérande ou Ile de Ré).

Je le mouline à l'aide de mon petit robot (ou moulin à café consacré).

Peser les légumes préparés (saladier, tare, poids net).

Pour 1000 gr de produit, vous devez utiliser 10 gr de sel gris (7 gr de sel blanc industriel mais seulement du sel de mer, attention certains sels blancs sont bourrés d'additifs). Ce dosage est valable pour le râpé et la julienne fine. Pour les morceaux plus gros ils faudra doser différemment puisqu'on va y ajouter de l'eau).

 

 

 

Ma pratique

 

Après de nombreux mois ou années d'utilisation, je ne fais quasiment plus que du râpé ou de la julienne, directement utilisables en crudités, salades ou comme base pour faire un plat qu'il sera inutile de surcuire car la lactofermentation attendrit les fibres et cela nuirait à l'apport nutritionnel en flore, enzymes et nutriments essentiels..

 

 

 

Chaque jour, mon assiette de crudités en contient une cuillère à soupe.

Je me cuisine très souvent du chou lacto fermenté en une choucroute très vite cuite (pour ne pas détruire le principe LF et, c'est inutile) agrémentée d'oignon, de pomme de terre et selon mon désir du jour, de charcuterie de qualité.

 

 

 

Je fais ainsi très régulièrement les produits suivants: carotte, betterave crue, courgette, navet, radis noir, raifort, chou, que je mélange ou non à des ingrédients majorant la saveur ou m'apportant le petit "pep's" que j'aime (saveur orientale). J'ajoute ainsi souvent, coriandre, oignons, ail, piment, gingembre, curcuma, raisins secs...herbes aromatiques ...).

 

J'ai une affection particulière pour la betterave (sur la photo en haut à gauche vous verrez que j'en ai fait un pot en julienne) ou le mélange avec carotte qui mélangées avec des raisins, du gingembre et du piment, est pour moi un petit nirvana! Il m'arrive quelquefois  de craquer en journée ou en soirée pour une cuillère comme j'ai pu craquer pour un carré de chocolat noir!

 

 

 

J'en consomme chaque jour et je suis intimement persuadée

que ça a contribué à régler quelques problèmes que j'avais,

par le rétablissement de ma flore intestinale

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés :

 lactofermentation, betterave, crudités, enzymes, nutriments, choucroute, flore intestinalebienfaits

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
2 février 2023 4 02 /02 /février /2023 08:56

Je vous ai déjà montré comment je fais ces zestes confits. Je reviens à la charge et j'insiste car, il serait bien dommage que vous jetiez toutes ces peaux d'orange (bio) sans penser à en faire des réserves pour diverses utilisations.

 

 

J'en ai refais il y a peu. Voyez plus bas mon astuce pour garder  les zestes et un jour...s'y mettre!

 

 

 

Pour Noel ainsi que le jour de l'An, n'ayant pas eu les mêmes convives à table, j'ai fait par deux fois ce fondant à la mandarine et je l'ai décoré avec des zestes d'orange confits.

 

 

 

Quand je fais un pain d'épices, bien sûr , j'en mets dans la pâte ...Et bien d'autres gâteaux aussi.

 

 

 

Pour les crèpes c'est pareil et c'est indispensable pour les crêpes Suzette

 

 

 

...Et ce ne sont là que quelques exemples. Sans compter avec la gourmandise de certains qui s'en gavent en douce...comme d'une confiture!

 

 

 

C'est la saison des oranges

En bio je les trouve à 1€90 (Arcadie Couiza). 

 

1) Lorsque j'en mange une, je la lave, je l'essuie et je taille le zeste avec un épluche légumes en veillant à ne pas prendre de ziste (le blanc amer).

 J'obtiens des lamelles que je retaille en julienne.

Je les conserve dans un sachet non fermé au congélateur (ainsi conservées elles ne s'aglomèrent pas entre elles).

Losqu'il y en a suffisamment (en fin de saison) je fais mes zestes confits (recette ICI) photo ci dessus pour mes dernières conserves.

 

Au lieu de passer l'orange sur la microplane, faites l'inverse! 

A gauche, c'est presque sec (orange d'hier), à droite, le zeste d'aujourd'hui

 

 

2) Etant donné que j'en ai beaucoup, je les conserve aussi en les faisant sécher.

Je râpe la peau de l'orange avec la microplane, je mets les zestes rapés dans une coupelle et je les laisse sécher (c'est sec en deux jours); ensuite je les mets et les ajoute dans un pot à épices pour mes utilisations futures.

 

 

...faisable bien sûr avec l'orange mais aussi le citron dont on a souvent besoin de zestes.. Notez que 2 gr de zeste séché correspondent à 1 citron ou une demie orange.

 

Pensez-y!

 

 

 

 

Mots-clés  : zestes confits, zestes d'orange, citron,confire, astuce, agrume, bon plan économie, agrumes bio, friandise

 

CARDAMOME

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2023 1 30 /01 /janvier /2023 08:45

... ou l'art d'utiliser des plats congelés (maison) et vider un peu les réserves !

 

J'ai deux congélateurs, un petit et un grand, l'un d'eux me servant tour à tour pour héberger le tout lorsque je dégivre. Mais là, ils sont encore bien remplis tous les deux... il y a urgence de vider l'un d'eux.

 

 

• J"avais cuit tout mon chou fleur à la vapeur douce afin de ne pas le laisser s'abimer préférant en conserver une bonne partie au congélateur

• Je me suis rendu compte que j'avais deux paquets de petis pois entamés...l'un d'eux est donc parti à la casserole!

• Egalement bienvenue, une barquette de riz basmati cuit créole (pour deux)

• J'ai sorti aussi une petite barquette (pour deux) de boeuf en daube et je me suis dit que ça ferait un excellent accompagnement pour mes légumes cuisinés.

 

 

Un peu d'oignon, des aromates et le tour est joué et c'était un régal!

Après avoir cuisiné tout cela, il m'en reste de quoi déjeuner demain puisque tout était au moins pour deux personnes.

 

 

 

• Un demi oignon taillé en rondelles

• Le saisir , le faire dorer (dans une poêle badigeonnée d'huile d'olive) et y ajouter le demi paquet de petit pois surgelés.

• Saupoudrer d'aromates (thym, romarin, sarriette, laurier, coriandre séchée, paprika, sel et poivre et 1/4 de cube de bouillon de volaille).

• Ajouter 1/3 de chou fleur cuit et congelé.

• Bien mélanger et remettre le tout en température en ajoutant 250 ml d'eau froide quand ça commence à trop sécher.

• Quand le chou fleur est à températue, ajouter un bol de riz cuit décongelé et chauffer le tout .

 

• Réchauffer la daube décongelée depuis la veille en y ajoutant un peu d'eau pour la réchauffer.

 

• Servir légumes autour et la daube au centre de l'assiette.

 

Franchement, j'ai adoré!

 

 

NB: il est important de cuire les légumes encore congelés; en revanche, riz et daube doivent être déconglés depuis la veille dans le frigo.

 

 

 

 

Mots-clés  : fin de mois, cuisine du placard, petits pois,utiliser les restes, daube de boeuf, chou fleur, riz créole

 

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2023 2 24 /01 /janvier /2023 13:07

  

Mes visiteurs de passage à Marseille me demandaient souvent où ils peuvaient trouver du savon de Marseille. On a beau être sur place , il n'est pas toujours évident d'en trouver. Je veux dire, du vrai savon de marseille, fait avec de l'huile d'olive et non parfumé

 

 

(cf. l'éloge qu'en fait depuis des années le collectionneur Vittorio Quitard que je connais personnellement).

Voir mon article sur une des expositions ICI.

 

 

Vous devez savoir que tout ce qui se vend sous l'appellation "savon de Marseille" n'en est pas toujours.

Souvent il provient de pays du Moyen Orient ou bien n'est pas fabriqué selon les règles de l'Art. 

 

Il reste très peu de savonneries en activité sur Marseille. Et parmi elles, il en est qui reçoivent le produit de l'étranger et le conditionnent ici avec l'appellation!

 

Un vrai savon de Marseille est de couleur écrue ou verte et il est écrit dessus qu'il est fait à 72% d'huile dont une bonne partie d'olive.

Une amie est récemment venue me voir, en provenance d'Espagne. Elle voulait ramener des petites savonnettes aux siens, amis et proches en souvenir de son passage ici.

 

 

 Si ce sont des savonnettes que vous voulez, vous les paierez aussi cher qu'un gros savon. Si vous les voulez parfumées, ce ne sera pas du véritable savon de Marseille.

 

Le savon de Marseille se vend en gros morceau de 300,400,600 gr, 1 kg etc, plus petits, c'est le même prix et même plus cher au poids.

 

 

Il existe des versions "à l'huile d'olive" et "pur huile d'olive"

 

Nous avons trouvé en premier une boutique qui se trouve en bas du Vieux Port, côté Quai du Port, sous les Arcades "Au savon de Marseille).

J'y ai pris un cube de 400 g pour 4 € (prix 2014) ce qui me semble un bon rapport qualité prix maiq attendez de lire ce que j'écris plus bas...;

 

Dessus on peut voir écrit, savon de marseille 72% d'huile d'olive.

 

La boutique regorge de petits produits souvenirs mais c'est seulement ce cube  de savon de Marseille qui a retenu mon attention. Mon amie qui voulait quelque chose de plus petit a pris des savonnettes, moins chères mais moins marseillaises.

J'étais très contente d'avoir trouvé enfin le magasin où orienter mes visiteurs...

 

Nous avons remonté le Port et poursuivi notre visite et puis en fin de soirée nous sommes retournées vers la voiture.

Nous sommes passées dans une rue que je connais bien pour y avoir eu mon restaurant, au pied du Panier et j'ai tenu à aller dire un petit bonjour à la boutique où je faisais quelques achats de dépannage en fruits et légumes dans les années 2000, quand je tenais le restau.

 

"Il (n)'est pas là! il est en face"..."mais où donc?" "Là, la boutique de savon!"

 

Je suis alors retournée presque en face du laboratoire d'analyses autrefois mon restaurant "la Table des Accoules".

 

 

 

Chaque fois que  je revois Nacer, les souvenirs remontent....en dehors des heures d'ouverture on discutait, on rigolait on s'attardait tard après la fermeture...lui était toujours "ouvert". Quelquefois c'était mon commis qui s'y rendait  lorsque j'étais en salle.

 

 

Et voilà, j'ai découvert la nouvelle activité de Nacer...le savon de Marseille et à un prix défiant toute concurrence ce qui d'ailleurs n'a pas manqué de faire des jaloux. Du coup il ne pourra pas vous vendre le 400 g mais le plus gros, 600 gr mais bien plus avantageux que partout ailleurs. Il y a plus petit, 300 et plus petit encore mais comme toujours, c'est le 600 g qui est plus interessant et vous pouvez le couper ou bien prendre carrément un grand "pain".

 

Exigez "Origine France Garantie"

 

Nacer ne fait pas que du savon; il pourra vous dépanner en plein de produits pour la cuisine et la salle de bain.

Pour ma part, je vais changer de fournisseur et prendre mon savon chez lui dorénavant. Je n'en trouvais du bon et abordable que chez l'arménien (savon d'Alep) mais à ce prix et du vrai de l'authentique, c'est décidé, c'est là que je me fournirai y compris pour en proposer à mes visiteurs, ce qui leur évitera de chercher. qce savon, je m'en sers essentiellement pour la douche et quelquefois pour enlever les taches difficiles.

 

Il faut savoir que Nacer pousse même jusqu'à faire sécher les gros savons sur des étagères pour les rendre plus résistants comme le faisaient les femmes autrefois...je m'en souviens et ainsi, le savon dure plus longtemps sans devenir "moléguasse".

 

 

Alors voici l'adresse:

Kérak & associés HYGIENE

prix 2023, 9€50 le savon de 1 kg

21 rue Caisserie (pas loin de l'église des Accoules), en face le laboratoire d'analyses

13002 Marseille. 04 91 91 55 08

Vous y allez bien sûr, de la part de "Bea"

 

 

 

Dernières savonneries dignes de ce nom:

Savonnerie du midi (boutique 72 rue Augustin Roux, 13015 Marseille),

Le Sérail (Savonnerie Le Sérail, 50 Bd Anatole de la Forge 13014 Marseille Tel : 04 91 98 28 25 - Fax : 04 91 67 38 92),

le Fer à Cheval.66 Chemin de Sainte-Marthe
13014 Marseille. 04 65 84 45 81

PETITION Sauver le savon de Marseille. 

Actualité 21

 

 

 

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2023 4 12 /01 /janvier /2023 20:53

On est bien d’accord que pour éviter d’avoir à décongeler du pain, il convient de le sortir la veille ou au moins au lever pour le repas du midi.

 

Cependant il arrive que nous ayons envie de "tartiner" et que nous n’ayons pas prévu cet encas....

 

Personnellement, je fais mon pain au levain et le garde en tranches au congélateur.  Il m’arrive d’avoir envie d’en prendre une et cette astuce pour le griller me ravie car elle est rapide, demande peu de consommation énergétique et me permet de déguster mon pain comme s’il sortait du four  d'une façon très économique.

Il est bien plus savoureux que s’il avait été simplement décongelé  à  température  ambiante  ou au micro onde (rendu trop mou) car il est à  la fois moelleux  et croustillant.

 

Pour cette démonstration, j’ai choisi aujourd’hui un pain que je fais souvent, aux oignons deshydratés et mon petit plaisir c’est de tremper mon pain croustillant dans mon fromage blanc maison!

 

Bien sûr , il vous faut  quand  même  un  moyen de cuisson quoique....j’ai obtenu un résultat quasi identique mais plus long,  en utilisant des bougies, dans une casserole sur laquelle j’ai posé  une grille et ma tranche de pain....

 

Mon moyen de cuisson est une plaque  au gaz mais je pense qu’une plaque vitro ou induction  fait l’affaire tout en restant moins économique.

 

Il vous faut une casserole, petite, ou moyenne selon que vous voulez y mettre une ou deux/trois tranches de pain et, un couvercle.

 

 

 

Comment faire?

 

Il suffit tout simplement de placer votre /vos tranches dans la casserole, de couvrir la casserole, d’allumer le gaz au maximum quelques secondes, de baisser ensuite au minimum, et de veiller à  retourner les tranches de pain régulièrement  pendant environ deux minutes même moins, selon l’épaisseur de la tranche et votre appréciation.

 

Inutile d’insister...ce n’est pas le moment de se plonger dans un bouquin, on oublie vite qu’il y a quelque chose sur le feu (ça m’est arrivé) !

 

Très vite,  vous allez voir au toucher que le pain se décongèle et commence à  croustiller. Pensez à routourner les tranches chaque 30 secondes. A vous de juger quand couper le feu, ce qu’on peut faire avant la fin du processus et laisser finir le travail une minute. Vous verrez c'est très rapide!

 

Quel plaisir ensuite! Je n’ai pas eu besoin d’allumer le four donc aucune dépense électrique ou moindre en cas de plaque électrique.

 

 

Mots-clés : pain grillé, économie, casserole,croustillant, moelleux, décongeler,sans four, sans micro onde, rapidement

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
24 février 2021 3 24 /02 /février /2021 08:19

En fait, j'ai trouvé les photos jolies et je me suis dit que ça pouvait donner des idées à ceux qui en, manquent et montrer qu'en restant simple on peut se régaler et respecter sa santé .

 

- On n'est pas obligé de tout utiliser. Si on mange végétarien, les crevettes resteront chez le poissonnier.

- Pour les flexivores dont je suis, trois suffisent mais de bonne qualité. j'ai aussi ajouté trois petits morceaux de poitrine fumée, suée au préalable

- Si l'on mange végétalien, pas d'oeuf non plus (ici, les oeufs de mes poules)

- pour tous sauf les "glutinosensibles", un bon pain au levain naturel (meilleure digestibilité et meilleure bio disponibilité des nutriments)

Un exemple de pain ci dessous mais je reviendrai pour vous montrer le processus complet pour y parvenir

 

 

 

Il reste quand même, des légumes (choux bruxelles, épinards) , du riz complet et de bonnes frites maison taillées en rondelles, pour changer mais réalisées en deux bains...des frites quoi!

Il y a aussi sur une assiette, des carottes et des courgettes lacto fermentées  et de l'ail confit (maison tout ça!), qui vont apporter beaucoup d'enzymes et de probiotiques (pour la flore intestinale)

 

 

 

Ces propositions ne reviennent pas très cher car "fait maison" 

Evidemment, faire ses propres plats demande un soupçon d'organisation.

- Je prépare mon riz la veille avec un trempage ce qui va considérablement raccourcir la cuisson que je fais des mon lever. le riz cuit pendant environ 20 mn avec un peu d'ail et de thym) et finit de cuire à couvert jusqu'au moment du repas (deux doigts au dessus du niveau du riz). L'eau de cuisson a été absorbée et le riz est bien en grain. Il n'y a plus qu'à verser un filet d'huile d'olive et mélanger en égrainant à la fourchette

- les pommes de terre sont taillées puis lavées et séchées à la serviette. C'est la garantie d'avoir de bonnes frites qui ne colleront pas à la cuisson. Le premier bain est à 160/170°. on peut le faire le matin...et faire le deuxième bain, 180° juste au moment de servir. Entre temps les frites auront refroidi bien sur et c'est tant mieux pour avoir des frites qui gonflent.

- De bons oeufs frits ont un blanc bien cuit et un jaune juste chaud. il existe une façon d'y arriver, utilisée par les chefs (cuire le blanc et , après avoir fait une place avec un couteau, y déposer le jaune, cuire encore quelques secondes. J'utilise de l'huile d'olive, affaire de goût....Sinon, si vous ne craignez pas que le jaune cuis e trop, faites frire vos oeufs comme vous avez l'habitude mais pitié... utilisez des oeufs bio ou au moins, de plein air; J'espère qu'un jour les oeufs de batterie seront interdits, donc, plus de poule de batterie!
 

- les légumes ont été cuits à la vapeur douce ( celle du Vitaliseur Marion, elle préserve les nutriments pour preuve, je n'ai aucun problème pour avoir des légumes bien verts). Je rajoute juste un soupçon de sel gris ou de fleur de sel, un filet d'huile d'olive ou un peu de crème épaisse entière

 

L'entrée est une institution chez nous mais pas franchement nécessaire si nos plats sont bien garnis, en quantité comme en qualité

 

 

Pour finir l'un de ces deux repas, une mousse au chocolat fait avec un chocolat noir (pour moi entre 60 et 75%: Fondre 100 gr de chocolat tout doucement au micro onde ou au bain marie, laisser refroidir, ajouter 3 jaunes et mélanger doucement avec la pointe d'un couteau. Auparavant, préparer les blancs en neige. Ajouter d'abord un peu de blanc, mélanger doucement à la spatule puis ajouter le reste en deux fois. Homogénéiser avec la spatule, tout doucement .garder au moins 4 heures au frigo

 

Régalez vous et pensez à votre santé en utilisant peu mais de bons produits!

 

 

Mots-clés : plat simple, épinards, choux bruxelles, riz complet, frites, lacto fermenté,mousse chocolat, pain au levain naturel

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 09:54

Une amie me garde le pain dur qui est malheureusement destiné à la poubelle,  cause hygiène...dans une clinique. Oui mais....cause confinement, vu que nous sommes très éloignées...plus de pain dur pour mes poulettes et ici je n’ai pas pu en trouver. Alors j’en fais!

Elles ont pourtant du grain mélangé....blé, maïs, tournesol, mélange pour pondeuse,  coquille d’huitre mais elles aiment bien une petite entrée avec du pain trempé. 

Alors , depuis un mois, je leur fais des baguettes. 4 baguettes de 200 g suffisent pour environ 2 à  3 semaines. Bon , c’est avec de la farine toute simple T55 mais c’est déjà  mieux que rien ou que de la baguette industrielle.

Je fais ces baguettes avec la méthode sans pétrissage et une base levante de poolish (bout de pâte prélevée la fois d’avant et rafraichi la veille) un soupçon  de levure et du sel gris.

Je viens de sortir du four mes baguettes de pain sur poolish (levain de levure) pour les 4 POULETTES

 

A tout hasard, si vous êtes dans le coin (sud de l’Aude) et que vous ayez des restes de pain dur (clinique ou Ehpad), je suis preneur! Il ne nous reste jamais de mon pain au levain car je le sors chaque jour du congélateur...merci.

 

 

 

 

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0

  • : BLOG CARDAMOME
  • : Mes écrits,tranches de vie, cuisine,critique gastro,pâtisserie,peinture, musique, "coups de gueule"...avec humour souvent, cynisme aussi,mais surtout authenticité....résultats d'un vécu riche en expériences et, en fond alléchant, mes RECETTES de CUISINE
  • Contact

DIVERS INFO

 

Mon autre blog: Cardamust

 

      *

  

Cliquer sur le chat

pour sauver des animaux,

c'est gratuit

 

*

logo.png

*

 

 

fr.myTaste.be

 

Recherche

Texte Libre

PÂTISSERIE

cardamome sur ComBoost

Articles Récents

  • Cheese Naan, pain indien au fromage râpé
    Je n'ai fait que quatre "cheese naan" car je suis seule à les manger en ce moment et je ne tiens pas à être trop tentée de les finir car il s'agit tout de même de sucre rapide , même si j'ai utilisé de la farine T65 et on sait que tout ce qui est "blanc"...
  • Cake classique au miel aux fruits secs et aux zestes d'orange confits
    J'ai eu l'occasion ces jours-ci de régaler des amis pour un gouter et j'ai choisi de nouveau ce cake classique que j'ai fait la veille mais aux fruits secs et aux zestes confits (maison) au lieu de fruits confits. Il est très peu sucré (avec du miel)...
  • Une partie de ma vie s'en va et l'accompagne...Françoise Hardy
    Mon hommage à Françoise HARDY... .... J'ai hésité avec "Mon amie la Rose" alors je mets les deux vidéos, en hommage à l'une des plus grandes chanteuses que j'ai pu apprécier dans ma vie, pour ses chansons, sa voix, sa discrétion, son charisme, sa grandeur...
  • Couscous au poulet à la cannelle et t'Faya
    Mon ami m'a fait la surprise de rentrer avec un poulet fermier bio (une promo du jour) "tiens , tu feras du couscous avec". Je l'ai pris au mot d'autant que ça faisait longtemps que je n'avais pas fait cette recette de couscous que je note aujourd'hui...
  • Pizza champignons bacon mozzarelle au four à pizza
    Il y a longtemps que je n'avais plus fait de pizza , en tous cas, jamais au bacon/mozza/champignons. J'ai voulu la faire dans le four à pizza (au gaz) qui est sur la terrasse et que je ne maitrise pas encore vraiment bien mais, cette fois il y a une nette...
  • Quatre quart aux raisins (option rhum) parfumé à l'orange, crème pâtissière
    Je n'ai jamais fait ce grand classique de la pâtisserie familiale. Il était temps d'y remédier! J'ai choisi de le garnir ce quatre quart avec une crème pâtissière et de le parfumer à l'orange et aussi de rajouter des raisins trempés au rhum. J'ai fait...
  • Trois pains de campagne aux noix au levain naturel
    J'ai beaucoup simplifié le déroulement pour la fabrication de mon pain au levain; j'espère toujours que certains d'entre vous s'y mettront...et m'enverront leur jolie réalisation! Cela se résume ainsi, à partir du moment où on a créé son "bébé", le levain...
  • Mon gros Babou mon chat d'amour, et ses multiples surnoms
    Lorsque j'ai eu Babou, c'était un tout petit chaton qui trainait autour de la clinique, un petit sauvageon que les collègues de la cuisine avaient réussi à m'attraper (en force, peut être un peu trop car il est toujours resté craintif). Il était plein...
  • Merveilleuse Tarte feuilletée au Sureau
    J'avais gardé du sureau au congélateur dans l'intention de faire cette tarte. En effet, les fruits de cet arbre ne venant à maturité qu'au mois d'août, impossible d'en faire de la confiture de sureau ou autre chose avant, sauf de la limonade de sureau....
  • Cake à la banane et aux fruits secs (banana bread) allégé en sucre
    Ce cake aux bananes et aux fruits secs se trouve partout sur le net avec ses nuances. J'ai changé quelques détails et notamment, réduit le sucre* et utilisé de la farine mi complète. Il est excellent! * une partie du sucre est de l'érythrit qui n'apporte...

MERCI A MES LECTEURS

 

 
 

 

Ce blog a eu 15 ans fin avril 23

(depuis mon 2ème articlele premier fut écrit en octobre 2005 puis, longue pause ...)

 3 138 291 visites au 18 avril 2023 

et  4 233 395    pages visitées

mois record : 12/2012 (56 598 Pages vues)

 merci à tous et à toutes

 ...pour tous vos commentaires et vos visites:

 

 

•••
 
Quand  la page est ouverte clique sur le pinceau et laisse faire

•••
statistiques mondiales
STATISTIQUES MONDIALES EN TEMPS REEL
•••
   

ENVIRONNEMENT

1 million de clics

 

 

 

 

 

Abeille, sentinelle de l'environnement, signez la charte!

 

 

Pétition contre la barbarie animale en Chine

 

 

  

Cliquer sur le chat

pour sauver des animaux,

 

c'est gratuit

 

Très au sud de l'Aude au pied des pyrénnées