750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2023 2 16 /05 /mai /2023 11:03

 

Bonjour mes amis, mes proches et tous ceux qui me suivent, commentent ou me soutiennent en feuilletant mes pages.

 

J'en arrive à un tournant de cette aventure où je me demande réellement si ce que je partage intéresse , motive, permet de faire ses propres expériences.

 

Mon but a toujours été de laisser une trace avant le grand voyage, de partager tout ce que j'avais acquis au cours de mes nombreuses situations professionnelles (enseignement, médical, naturopathie, restauration/boulange... ou de loisir (musique, saxophone, nature, animaux, et jardin, pensée écologique et citoyenne).

 

Il y a quelques années

 

J'ai tenté de lancer des perches afin d'apporter au mieux un témoignage selon le cas, une façon de faire, des conseils pratiques et vos commentaires font parti de ce qui m'a permis d'avancer depuis 15 ans .

 

Cependant je me rends compte que mes écrits reçoivent peu de commentaires, de suggestions, de demande d'informations de témoignages en retour suite à votre propre recette qui doit devenir LA VÔTRE (juste, cela se fait,  avec l'indication "d'après...").

 

 

Aussi je me demande si je ne devrais pas consacrer tout ce temps que je passe sur ce blog à écrire ...Certes j'écris ici mais... ECRIRE sur les expériences de ma vie et partager d'une manière différente.

 

Je n'en ai pas le temps ayant un agenda type "ministre" fort chargé, comme disait un ami il y a quelques jours, je me demande comment je faisais avant la retraite pour trouver le temps de travailler!

 

La question est encore en suspens mais je vais devoir faire un choix si je veux retracer ces autres expériences.

 

 

J'espère beaucoup trouver dans vos avis, des débuts de réponse, des idées de chemin qui m'aideront à faire ce choix.

 

Moi non plus je n'ai pas pu vous rendre visite et commenter autant que je le voulais...Je pense souvent à d'anciens "blogopotes", que sont ils devenus? Certains que j'ai même connus en vrai et sont sans réponse. C'est le cas aussi dans la vraie vie....

 

Je suis quelqu'un de fidèle, droit et passionné et la vie actuelle qui défile à la vitesse d'un supersonique, me laisse insatisfaite de cette relation sociale ou virtuelle sans suite. Alors, se réfugier dans l'écriture permet peut être de boucler la boucle avec plus de sérénité.

 

Ceci dit, je sais que je ne pourrai m'empêcher de continuer à photographier et noter au fil de mes réalisations!

 

 

 

Jardins de Saradam il y a quelques années avec des amis blogopotes

 

 

 

CARDAMOME

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2023 4 09 /03 /mars /2023 09:56

 

Je vous fait part d’un témoignage très intéressant , celui d’un Docteur en Pharmacie, le Dr Eleanor Mac Bean: voici son texte…

 

…Toujours d'actualité, c'est pourquoi je le publie à nouveau

 

 

« J’ai été témoin sur place de l’épidémie de grippe de 1918 »

Dr Eleanor McBean

 


"Tous les médecins et les gens qui ont vécu à l’époque de l’épidémie de grippe espagnole de 1918 disent que ce fut la maladie la plus terrible que le monde ait jamais connue. Des hommes vigoureux et robustes pouvaient ainsi mourir du jour au lendemain.

 

La maladie présentait les aspects de la peste noire, comme aussi de la fièvre typhoïde, de la diphtérie, de la pneumonie, de la variole, des maladies paralytiques, comme d’autres maladies contre lesquelles les populations avaient été vaccinées juste après la première guerre mondiale.

 

On avait administré quantité de vaccins et de sérums toxiques à pratiquement toute la population.

La situation devint réellement tragique quand éclatèrent tout d’un coup ces maladies engendrées par la médecine.

 

La pandémie s’éternisa deux ans, nourrie par les médicaments toxiques que les médecins prescrivaient pour supprimer les symptômes. Pour autant que j’aie pu l’observer, la grippe atteignait essentiellement les vaccinés.

 

Ceux qui avaient refusé la vaccination échappaient à la maladie. Ma famille avait refusé toutes les vaccinations ; c’est ainsi que nous sommes restés tout le temps en excellente santé. Nous savions de par les enseignements de Graham, Trail, Tilden et d’autres qu’on ne peut contaminer le corps avec des poisons sans que celui-ci ne devienne malade.

 

Quand l’épidémie atteignit son paroxysme, tous les magasins, les écoles, les entreprises étaient fermés et même jusqu’à l’hôpital.

 

Les infirmières et les médecins qui s’étaient fait vacciner étaient terrassés par la maladie. On ne voyait plus personne dans les rues. La ville était devenue une ville fantôme.

 

Comme notre famille (qui n’avait pas accepté les vaccinations) semblait être une des rares familles à ne pas avoir attrapé la grippe, mes parents couraient de maison en maison pour s’occuper des malades, vu qu’il était impossible de trouver un médecin.

 

Si c’étaient les germes, les bactéries, les virus ou les bacilles qui devaient en fait provoquer la maladie, ils auraient eu cent fois l’occasion de s’attaquer à mes parents qui passaient plusieurs heures par jour dans les chambres de malades.

 

Pourtant mes parents ne contractèrent jamais la grippe et ne rapportèrent à la maison aucun germe qui aurait pu s’attaquer aux enfants. Aucun membre de notre famille ne fut atteint par la grippe ; il n’y eut même pas le moindre rhume alors que l’hiver était rude et la neige épaisse.

 

On a dit que l’épidémie de grippe de 1918 avait tué 20.000.000 de personnes dans le monde. Mais en fait ce furent les médecins qui occasionnèrent cette hécatombe avec leurs traitements grossiers et meurtriers. C’est une terrible accusation, mais elle n’en demeure pas moins vraie, s’il faut en juger par les succès obtenus par les médecins n’utilisant pas les médicaments.

 

Alors que pour les médecins et les hôpitaux traditionnels, les décès s’élevaient à 33%, les autres hôpitaux (non traditionnels) comme BATTLE CREEK, KELLOGG, MACFADDEN’S HEALTH-RESTORIUM obtenaient pratiquement 100% de guérisons avec des méthodes naturelles simples comme les cures d’eau, les bains, les lavements, le jeûne, des régimes alimentaires très bien étudiés comprenant essentiellement de la nourriture naturelle. Un médecin que nous avons connu n’a pas perdu un seul patient de la grippe en huit ans…

 

 

Si les médecins classiques avaient été aussi éclairés

que les thérapeutes utilisant les méthodes naturelles,

on n’aurait sûrement jamais parlé de 20.000.000 morts suite au traitement médical officiel de la grippe.

 

Chez les militaires vaccinés, la maladie a frappé sept fois plus que chez les civils non vaccinés. Ces soldats souffraient en fait des maladies contre lesquelles ils avaient été vaccinés. Un soldat qui, en 1912, était rentré des territoires d’outre mer m’avait confié que les hôpitaux militaires étaient remplis de cas de paralysie infantile et il se demandait comment il était possible que des adultes puissent contracter une maladie d’enfance.

 

Nous savons maintenant que la paralysie est une suite classique d’un empoisonnement vaccinal. Chez nous la paralysie n’est apparue qu’après la campagne de vaccination massive de 1918."

 

 


Dr Eleonora McBean, Chapter 2 from the book « Swine flu Exposed », 1977

Cité par le Dr L.DAY,M.D. dans “How one wicked nation can kill billions around the world—with one lie !


http://ameliorermasante.com/2009/07/20/vaccination-et-grippe-espagnole-par-un-temoinle-dr-eleanor-mac-bean/

 

 



  Pour memo, tous les sujets sur la question dans ce blog:

 

 

http://cardamome.over-blog.com/article-35803490.html

http://cardamome.over-blog.com/article-35657099.html

http://cardamome.over-blog.com/article-35531486.html

http://cardamome.over-blog.com/article-35314803.html

http://cardamome.over-blog.com/article-34909702.html

http://cardamome.over-blog.com/article-34647387.html

http://cardamome.over-blog.com/article-34646280.html

http://cardamome.over-blog.com/article-34424642.html

http://cardamome.over-blog.com/article-34415898.html

http://cardamome.over-blog.com/article-33168086.html
 

 

CARDAMOME

 

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2023 6 11 /02 /février /2023 09:12

 

Chat Vie et Santé, Il en va des animaux comme de nous….l’EAU est indispensable pour notre SANTE et notre SURVIE

La revue Chat Vie et Santé disponible en version papier ou numérique : https://www.chatvieetsante.com/revue/fevrier-2023/

Flossie

 

 

« Les études sont claires : un chat d’intérieur, soigné, vacciné et nourri correctement en fonction de ses besoins peut vivre jusqu’à ses 15 ans.

Pourtant, force est de contacter qu’ils sont nombreux à dépasser ce seuil. D'après les vétérinaires, un quart des chats aurait plus de 15 ans.

Quelques-uns dépassent même les 20 ans !

 

Parmi eux : Flossie, une chatte britannique de 27 ans.

En novembre dernier, Flossie a obtenu le titre du plus vieux chat domestique vivant par le Guiness Book des records !

Cette petite chatte née en 1995 est aujourd’hui sourde et malvoyante, mais reste malgré tout “câline et curieuse” d’après son humaine.

Son âge a beau être impressionnant, il reste encore relativement éloigné du record détenu par Cream Puff, morte à l’âge de 38 ans et 3 jours. C’est, à l’heure actuelle, le chat ayant vécu le plus longtemps à travers le monde.

Tous les chats n’ont pas la même résistance que Flossie ou que Cream Puff, et malgré les progrès de la médecine, les maladies restent un véritable fléau pour nos félins.

Aujourd’hui, trop de chats décèdent encore de façon précoce à cause d’une maladie. Parmi elles, on retrouve :

  • les désastreuses pathologies rénales qui touchent de plus en plus de chats, actuellement estimés à 3 chats sur 101 ;
  • le surpoids, facteur aggravant pour de nombreuses pathologies comme le diabète, qui concerne un tiers des chats aujourd’hui, contre seulement 10 % il y a 50 ans ;
  • les cancers, touchant un sixième des félins.


Sans ces pathologies, nos chats pourraient voir leur espérance de vie augmenter de plusieurs années.

Mais bonne nouvelle : on peut les éviter !

Mon Babou à gauche, 14 ans et ma Chamane 17 ans

 

 

 

 

Le point commun entre ces pathologies

 

C’est certain : on ne peut pas modifier la génétique d’un chat.

Si Minet est génétiquement exposé à développer une myocardiopathie hypertrophique féline, on ne pourra pas éviter le développement de la pathologie, même avec toute la bonne volonté du monde.

En revanche, en ayant connaissance de ce terrain sensible, on peut y porter une attention toute particulière et repérer plus rapidement les signes annonciateurs d’un souci de santé.

Il existe un facteur prédominant dans l’état de santé de Minet sur lequel, en tant qu’humain de chat, on a le pouvoir d’agir, c’est l’alimentation.

Comme chez nous, humains, les conséquences d’une nourriture de mauvaise qualité ou mal adaptée sont nombreuses et ne se déclarent bien souvent qu’après plusieurs années.

Elle influence bon nombre de pathologies qui réduisent drastiquement l’espérance de vie de nos félins :

  • les problèmes rénaux

Le chat étant un piètre buveur, on ne parvient pas toujours à le faire boire assez, même en rusant.

La solution la plus simple pour y remédier est d’augmenter le taux d’humidité dans la nourriture.

Le taux d’humidité des proies chassées par les chats à l'état sauvage est d'environ 80 %. Or, les croquettes, avec leurs 8 % d’humidité, sont bien loin des 80 % nécessaires à l'organisme de nos matous.

Les croquettes sont d'ailleurs la cause n°1 des problèmes rénaux de nos matous.

  • le surpoids

L’embonpoint ne reflète pas la bonne santé d’un animal, bien au contraire.

C’est un véritable fléau, d’autant plus que la majorité des humains ne se rendent pas compte des dangers encourus par leur chat bien en chair.

Pourtant, le surpoids, et surtout l’obésité, augmentent les risques de développer de nombreuses maladies ou d’aggraver celles déjà déclarées, comme l’arthrose, les cancers, l’insuffisance cardiaque…

D’ailleurs, l’obésité réduit significativement l’espérance de vie : en moyenne, un chat obèse perd 2 ans de longévité par rapport à un chat au poids de forme.

Sédentarité, friandises et alimentation trop riches sont les principales causes de la fulgurante augmentation de chats en surpoids.

  • le cancer

Les facteurs environnementaux, dont fait partie l’alimentation, sont aussi influençant sur le risque de développer un cancer que les facteurs génétiques.

D’ailleurs, plusieurs organismes tirent la sonnette d’alarme au sujet de la présence anormalement élevée d’acrylamide, une substance cancéreuse, dans les croquettes industrielles.

Plus largement, plus un aliment est transformé, plus il est appauvri en nutriment et moins il profite à l’organisme.

À terme, affaibli et incapable de se défendre lui-même, le corps de votre chat laisse la porte ouverte au développement de cancers. »….

 

 

* https://www.merckvetmanual.com/urinary-system/noninfectious-diseases-of-the-urinary-system-in-small-animals/renal-dysfunction-in-small-animals

 

 

 

 

 

 

 

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 19:24

Hebergeur d'image

 

Pour tous ceux qui ont oublié les cycles naturels des fruits et des légumes, voici donc

un calendrier des fruits et légumes de saison 

A imprimer et à afficher dans sa cuisine ou sur son frigo ! 

Merci à Mickaël pour ce joli calendrier. Pour  plus de détail  cliquez  ici 

(Désolée, mais je ne peux parvenir à agrandir ce calendrier  sur cet article mais chez vous, je pense que ça sera possible lorsque vous l'aurez chargé)

...rajout à 21:31, Mickael est en train de régler le problème de la photo du calendrier...je changerai ça dès que j'aurai reçu la nouvelle

 

Hebergeur d'image

 

Le fruit, tel qu’on le connait, apparaît dans nos supermarchés comme une denrée inépuisable et disponible toute l’année. Après tout, pourquoi doit-on consommer des fruits de saison ? Le prix varie peu, la couleur et la forme également.  Le Consommateur n’y voit pas clair et les informations sur la provenance sont souvent écrites en petit.

 

Hebergeur d'image

 

Malheureusement, il est faux de croire que les fruits et légumes se ressemblent d’une période saisonnière à une autre. En effet, un fruit, de part son lieu de récolte et de son moyen d’importation va posséder une valeur nutritionnelle différente, essentielle à notre santé énergétique. Dans la majeure partie des cas, les fruits et légumes sont ramassés avant leur maturation et ainsi la fin de leur développement. Leur goût en est affecté et malheureusement les produits pour faciliter leur conservation sont légions…

 

Hebergeur d'image

 

Alors quelles sont les fruits par exemple que nous devons consommer au quotidien pour obtenir une valeur nutritionnelle optimum ? Comment connaitre le cycle naturel et les saisons durant lesquelles poussent nos aliments du quotidien ? Voici un calendrier récapitulatif des fruits et légumes de saisons ! Il est également important de connaitre les calories  par portions de 100 g pour apprécier pleinement votre dégustation.

 

Hebergeur d'image

 

...Besoin de plusieurs autres raisons de manger en fonction des saisons ? L’environnement et l’économie locale. En effet, un fruit hors saisons provenant de terres lointaines, est transporté par avion ou bateau ce qui va générer une forte consommation de carburants et induire au réchauffement climatique.  Et puis, consommer local, c’est mieux non ? Vous connaissez la provenance de vos fruits et légumes et vous permettez de soutenir les agriculteurs locaux ou nationaux, en toute santé. C’est bien là l’essentiel.

 

Source : Mickaël, alexetalex.com
http://www.alexetalex.com/

 

Mots-clés : fruits, légumes, saison,  local, goût, réchauffement climatique,  consommer local  

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 16:41

Voilà un bon moment que je pèse mes fruits et légumes en rentrant chez moi.

Je n'ai jamais eu à signaler au vendeur qu'il m'en avait trop mis pour le poids indiqué...non...ça serait trop beau!...D'ailleurs je ne le ferais pas si cela arrivait vu que depuis que je pèse au retour, j'ai toujours constaté que le poids réèl de mes achats était inférieur  de 10 à 50 gr par produit...et il n'est pas le seul.

 

Vous allez me dire "tu pousses un peu fort...pour 10 gr!"

C'est vrai, ça n'est pas grand chose et ce n'est pas avec ça que je vais construire ma maison...sauf que pour le marchand, ça change la donne car lui, c'est avec ces petits "riens" qu'il va pouvoir le faire ou bien partir sous les tropiques au mois d'août.

 

"la Marine" c'est le nom que les client donnent à l'endroit proche d'une cité portant ce nom...plein quartiers Nord!

 

 

Démonstration:

 

Précision, j'ai bien entendu vérifié que ma balance pèse juste, en posant une petite tablette de chocolat de 25 g dessus

 

Je tache au maximum de ne prendre aucun sac proposé et poser les 3 ou 4 fruits sur la balance du marchand...même si ça râle car, chaque sac à son poids.

 

Je n'avais pas prévu de passer ici... j'ai pris les oranges dans un sac et j'ai simplement dit en caisse "je vais tout mettre dans le même (après la pesée)" Ce sont de nouveau sacs biodégradables, plus lourds que les anciens qui faisaient déjà 4 gr.

 

Voilà ce que j'ai rapporté ce matin (avec le poids sur ma balance, entre parenthèses):

 

• 260 gr de tomates cerise (249) à 4.50/kg (Maroc, très bonnes)

• 750 gr d'endives (746) à 1.99/kg

• 710 gr de bananes vertes (697) à 1.20/kg (bien meilleurs mûries chez soi)

• 640 gr d'oranges (620) à 1/kg (Espagne)

• 400 gr de clémentines (396) à 1.80/kg (Maroc)

 

Pour 5 produits on est donc à 52 gr de trop ce qui fait une moyenne de 10 gr à 2 €/kg, soit 50  cts d'erreur.

 

Mais quand je regarde les autres à la caisse, ils ont presque tous un sac par produit......

 

Il y a des petits paniers à disposition ou bien on peut apporter son sac pour déposer les achats après la pesée. Bon...c'est sur que pour les haricots verts...il vaut mieux en prendre u ou rapporter une poche papier et mettre ses haricots dedans.

 

Alors si on compte que j'ai fait peu d'achats et que la moyenne des produits achetés se situe autour de 5/client et la moyenne des clients autour de 100/j, ça fait 0.50 € x 100 x 365 jours (ils sont ouverts tous les jours) = 18250 € , juste pour  le petit achat que j'ai fait (5 produits, à des prix bas sauf les tomates cerise)

 

J'ai la chance d'avoir à Marseille 14ème des revendeurs tout près du M.I.N qui vendent deux fois moins cher que dans le 8ème ou qu'à Paris 16ème...faites vos calculs, prenez les sacs en papier de chez vous ou ceux qu'on met à votre disposition, utilisez vos bras ou le panier avant de passer à la balance et ne prenez que trois ou quatre éléments de chaque fruit  ou même un seul...s'il a du goût, retournez en peser d'autres (il vaut mieux que les fruits/légumes s'abîment chez le marchand que dans votre frigo, d'une part, et s'ils n'ont pas de goût, vous n'aurez payé que celui que vous aurez goûté! 

D'ailleurs, s'ils sont bons, ils sont presque toujours proposés à la dégustation

 

Ah... j'oubliais, étant donné que je vais faire ce genre d'achat entre une et trois fois par semaine, on va dire, deux fois, l'économie que je pourrais réaliser pourrait être de l'ordre de 52 € par an (pour deux personne dans le foyer).

Ce n'est qu'une moyenne, et à des prix que la plupart d'entre vous serait bien heureux d'avoir près de chez lui...faites vos calculs!

 

 

 

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 21:07

 

Hebergeur d'image

Mon coup de gueule....Depuis que j'ai pris ces photos sur le chemin de Fontainieu, à Marseille (14ème), d'autres pneus ont complété ceux-ci et, pas qu'à cet endroit. Je pourrais reprendre des clichés mais à quoi bon?

...Celui qui, impunément dépose ces ordures ne sera probablement jamais pris! "On" a autre chose à faire que de pister les auteurs de ces délits et les faire payer. Il est certes, plus facile de faire un cliché sur la route de ceux qui dépassent de seulement quelques km/h la vitesse indiquée!

Hebergeur d'image

Tout près de la station du TER St Joseph Castellas

Hebergeur d'image

En quelques jours depuis ces clichés, le nombre a triplé....

Hebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'image

Même les jardiniers s'en donnent à coeur joie pour se libérer des feuillages encombrants (ici, mûrier et laurier). D'ailleurs je me suis servie, pour avoir de quoi "mulcher" ma prochaine plantation d'arbres dans l'Aude...un gros sac de feuilles est en train de décanter dans ma cave en attendant la plantation

Hebergeur d'image

Il y a aussi des gravats...

 

Hebergeur d'image

...et toutes sortes de bouteilles...attention l'abus d'alcool.....

 

Hebergeur d'imageHebergeur d'image

Il y a trois mois, ces mêmes pneus avaient été éparpillés au milieu de la route, comme une ligne pointillée et empêchaient deux voitures de passer ensemble...faisant risquer une issue fatale aux conducteurs

Hebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'imageHebergeur d'image

A présent, ce tas n'est plus le seul; juste à côté, à gauche, un nouveau tas lui tient compagnie

Hebergeur d'image

...et ça continue...

Hebergeur d'image

 

Voilà, la visite du chemin de Fontainieu est terminée messieurs dames...circulez, plus rien  voir, plus de nature, et bientôt, plus un brin d'herbe verte ne sera visible.

 

Et pourtant, ça se recycle les pneus!

Mais voilà, à Marseille , personne ne veut s'en charger et la métropole *...sacré truc la métropole ...ignore tout autant le problème. 

Mais ce problème est aussi le mien, car c'est ma terre et celle de mes petits enfants.

*... Aix, aux comptes positifs, a été absorbée dans la métropole afin d'équilibrer les comptes négatifs...de Marseille. Mais à Aix, on ne laisserait pas perdurer une tel scandale écologique et on aurait vite fait de connaitre l'auteur de cette infraction! 

Vous l'avez compris, aixoise d'origine, j'aime Aix mais pour le travail, je suis obligée d'habiter Marseille qui pour moi est une ville sinistrée pour plein de raisons et surtout, la saleté et le fait que les quartiers soient délaissés (tant pour la propreté que pour les transports et plus encore!)

 

 

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 15:55

Taxation envisagée pour certains produits de malbouffe engendrant l'obésité

 ...Reste à savoir ce que le gouvernement veut dire en parlant de produits de malbouffe????

 

 

Voici mon avis sur la question:

 

Il vaudrait mieux taxer les industriels qui produisent en masse de la malbouffe. Effectivement, la malbouffe est à l'origine des TCA troubles du comportement alimentaire. 

En fait, LE CERVEAU est tellement déboussolé devant une telle abondance de produits qui ne lui apportent pas un dixième de ce qu'un produit simple, naturel peut lui apporter (à condition de ne pas contenir plus d'additifs que de nutriments!) qu'il est obligé d'aller chercher dans plein d'autres produits au cours de la journée, les éléments manquants...d'où augmentation de la consommation et augmentation de stock d'additifs à éliminer, d'où déficit d'action sur les vrais problèmes (lutte naturelle contre la maladie, et difficulté de métabolisation pour déstructurer tous ces éléments complexes. 
Exemple: je mange une pomme de terre, ok, le cerveau connait depuis quelqueS 8000 ans et probablement d'autres tubercules plus anciens. Pas de grosse difficulté de métabolisation. Si je mange la même pdt avec de l'huile d'olive, ça va encore, car l'huile d'olive, ce n'est qu'une olive qu'on a écrasée. Tout se corse si cette pdt est mélangée à d'autres produits: crème...moindre mal (lait issue de la vache normalement nourrie à l'herbe...? et secoué)....Conservateurs dans un gratin dauphinois du commerce...là ça se corse vraiment; chips...c'est plus grave encore, car en plus des additifs, il y a ces huiles raffinées que notre cerveau ancestral ne connait pas.


Et encore là, je n'ai pris qu'un exemple très simple. Le rapport entre nutriments "vrais" et poids du produit est bien plus faible que si je mange la pdt simplement cuite à l'eau ou à la vapeur. Donc j'ai la quasi totalité des nutriments que mon cerveau a vu et connait. il ne va pas mettre longtemps à métaboliser et n'aura pas besoin de mettre de côté (mise en réserve) ce qu'il ne sait pas "démonter".
Autant vous dire que notre cerveau n'a pas été prévu d'une mémoire de produits qui n'éxistaient pas avant sa création...les premiers hommes ne connaissaient pas les céréales, et pas non plus les légumineuses. pas les additifs de toutes sortes (conservateurs, huiles raffinées, engrais, pesticides etc). Tout ce qui en contient est mis de côté pour plus tard....trop difficile à "démonter". Une consommation de ces produits doit rester exceptionnelle et en cas d'utilisation quotidienne, les utiliser sous forme complète et en petite quantité.

 

 

Notre cerveau va nous orienter vers le maximum de produits où il sait qu'il peut trouver des compléments pour sa liste de nutriments obligatoires pour la survie. Il va s'orienter vers des produits sucrés ou salés si les produits précédemment ingérés en contenaient (effet addictif bien connu de l'industrie alimentaire)...Un peu de vitamine ici (et hop...un Mars), un peu de minéraux là (un paquet de biscuit industriel), un peu d'acide gras là (un croissant...hélas...pas d'acide gras intéressant ni de fibres, zuuut on l'a encore trompé!)

Alors messieurs les politiques de la bouffe, taxez donc les industriels au lieu de taxer les produits..Vous me direz, ça revient au même et,  arrêtez de nous bassiner avec "5 fruits et légumes" car il n'en faut pas 5 au jour d'aujourd'hui, mais au moins 50 pour arriver au taux de nutriments qu'ils contenaient dans les années 70, alors qu'ils avaient bien plus de goût.

Arrêtez les pubs ventant le light et arrêtez d'interdire les graisses ou alors, arrêtez la vente des animaux non nourris de fourrage, et de ceux qui sont enfermés toute leur vie.

Revenez aux productions de farines anciennes qui sont moins nocives que les farines complètement épurées, "blancheur persil".

Bannissez l'utilisation des pesticides et engrais;  faites que les paysans prennent soin de leurs terres en leur évitant des labourages intempestifs  engendrant l'érosion et la diminution du sol vivant... Car nous courons à la famine avec un tel système initié dan les années 70. 
On a fait croire à ces paysans qu'ils y gagneraient; ils ont été bernés, tout comme nous. En haut lieu (INRA) on a interdit à ceux qui ont soulevé le problème, d'en parler (le couple Bourguignon); maintenant on commence à s'y intéresser à force que des gens comme ce couple et nous, dénoncions les problèmes et les obligions à agir,  via 3ème média .

Souvenez vous, plus on trompe notre cerveau et plus il se venge et cherche à trouver ce qui lui manque, dans la multitude de ce que nous lui offrons: du vrai, peu de produits suffiront, du faux, et c'est la course soit à la malnutrition/dénutrition, soit à l'obésité et les TCA. 

En termes  plus clairs plus je mange de la m..., ou de la malbouffe industrielle et plus j'ai envie d'aller me gaver d'encore autre chose, surtout si ces produits industriels sont gavés d'exhausteurs de goût, de sel ou de sucre. (sacharose, fructose, glucose)

 

Mots-clés  : malbouffenutrimentsadditifs 

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 07:52

 

Voilà très longtemps que je voulais faire un petit reportage photo de ces magnifiques fresques murales qu'on peut voir sur le site du centre commercial des Puces qui va probablement disparaître (programmé pour être déménagé plus en banlieue...mais ça fait un moment qu'il en est question).

C'est là que j'y fais de temps en temps des achats de fruits légumes courants à prix plus que raisonnable et aussi le plus souvent le poisson et les épices.

 

Il me fallait attendre un lundi, jour de fermeture afin de pouvor faire des prises de vue sans être trop génée par les voitures en stationnement.

 

Je vous laisse admirer...parmi les signatures j'ai pu relever: le très célèbre Théo Lopez , Alexandre d'Alessio ( tous deux au 9ème Concept), Kashink...désolée pour d'autres dont je n'ai pas pu lire la signature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés  : marché aux puces, marseille, fresque

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 10:53

TELLEMENT D'ACTUALITE... 

JE METS CETTE CHANSON EN HOMMAGE AUX VICTIMES DE 

NICE, VICTIMES D'UNE SOCIETE OU TOUT EST BOULEVERSE ET OU LES VALEURS SONT

EFFONDREES

 

 

 

Help, I need somebody,
A l'aide, j'ai besoin de quelqu'un,
Help, not just anybody,
A l'aide, pas n'importe qui,
Help, you know I need someone, Help !
A l'aide, tu comprends, j'ai besoin de quelqu'un, à l'aide !

When I was younger, so much you younger than today,
Quand j'étais plus jeune, bien plus jeune que toi aujourd’hui,
I never needed anybody's help in any way.
Je n’avais jamais besoin de personne.
But now these days are gone, I'm not so self assured
Mais maintenant cette époque est révolue, je ne me sens plus si sur
Now (I) find (I've) changed (my) mind and (I) opened up the doors.
A présent, j'ai changé et j'ai ouvert de nouvelles portes.

Hep me if you can, I'm feeling down
Aide-moi si tu peux, je suis au plus bas
And I do appreciate you being round
Et j’apprécierais que tu me viennes en aide
Help me, get my feet back on the ground
Aide-moi à revenir sur terre
Won't you please, please help me !
Viens, viens moi en aide, je t’en prie !

And now my life has changed in oh so many ways,
Et maintenant que ma vie a tellement changé,
My independence seems to vanish in the haze.
Mon indépendance n’est qu’une illusion.
But every now and then I feel so insecure,
à chaque instant je me sens tellement en insécurité,
I know that I / just need you like / I've never done before.
Je sais seulement que j'ai  besoin de toi comme jamais auparavant.

When I was younger, so much you younger than today,
Quand j'étais jeune, bien plus jeune que toi aujourd’hui,
I never needed anybody's help in any way.
Je n'avais jamais besoin de personne pour quoi que ce soit.
But now these days are gone, I'm not so self assured
Mais maintenant cette époque est révolue,je n'ai plus la même assurance
Now (I) find (I've) changed (my) mind and (I) opened up the doors.
Maintenant, j'ai changé ma façon, de voir et j'ai ouvert de nouvelles portes.

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 18:55

Hebergeur d'image

France 2 et France 3 suppriment petit à petit toutes les emissions qui m'interessent, "Question pour un champion", un feuilleton que 'jaime bien suivre et bientôt un autre et maiintenant, le créneau déjà mince laissé à 30 millions d'amis...c'ets du grand n'importe quoi!!!!!

Parfait, plus besoin de regarder en replay et je sens que je vais  baculer à 99% sur 5 et Arte

(sauf à 14h où je reste pour le moment sur la 1...ben voui, j'avoue... et à 18h sur la 2 jusqu'à ce qu'ils  suppriment aussi le seul jeu un peu culturel où j'ai l'occasion de gagner chaque jour ou presque 50000 €!)

 

Signez la PETITION

 

"Au lendemain des 40 ans de l’émission 30 Millions d’Amis, la direction de France 3 vient d’annoncer sa suppression définitive en juin 2016. 
La Fondation 30 Millions d’Amis regrette que la protection animale n’ait plus sa place sur France 3 et appelle à la mobilisation de tous les amis des animaux !

Après avoir sabordé l’émission en la déprogrammant du dimanche 13h, où elle réalisait de belles audiences, à la case confidentielle du mercredi matin, l’estocade fatale vient d’être assénée au lendemain même de son 40ème anniversaire et ce, sans aucune justification par une décision arbitraire.

Redonnons à la cause animale toute la place qu'elle mérite sur le service public,battez-vous contre la disparition de l'émission 30 Millions d'Amis. Si 30 Millions d'Amis retrouve sa place, ce ne peut être que grâce à votre exceptionnelle

mobilisation !"

 

merci

 

 

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 10:44

 

• Il y a quelques années on a dit aux gros américains  de se priver de graisses...Résultat, aucun n'a maigri, ils ont même grossi davantage car ils ont augmenté les quantités de haricots verts et autre jambon.

 

• En France, c'est ce qu'on a fait aussi pour inciter les gens gros à maigrir (on copie le bon mais on copie aussi le mauvais des américains et 10 à 20 ans plus tard, on a les dégâts!)

Total, l'obésité progresse, personne ne maigrit, en tous cas, définitivement puisqu'on assiste inmanquablement à une reprise de poids supérieure à la perte.

 

• Il en est ainsi de toutes les addictions (ici, addiction à la (mal) bouffe).

Si le malade alcoolique ne reprend qu'un dé à coudre d'alcool, il court le risque de "rechute" et l'ascension est rapide, fulgurant (de quelques jours à quelques semaines mais consommation supérieure à avant.

Tous les patients nous le racontent ainsi). Seule différence, on peut manger raisonnablement mais on doit rester abstinent à vie en ce qui concerne les drogues.

Avant d'en arriver à des extrémités, essayer tout de même des thérapies comportementales et  la psychothérapie. 

 

L'important est de partager de plaisir de la table et d'en savourer chaque instant, de ne pas se comporter comme un aspirateur.

Bref, d'apporter des aliments lentement et en petite quantité...tiens...un peu comme ceux qui ont du subir une mutilation ou la pose d'un "bypass"

 

 ...A méditer

 

NB: ...Avoir présent à l'esprit que le poids est normalement fluctuant et que sa régularisation se fait au cours de quatre saisons, en tous cas, il y a une courbe ondulatoire fonction des petites envies ou des petites périodes de "non faim" car trop pris le jour de la fête). La nausée et le vomissement réflexes n'étant que les moyens que notre corps a trouvés pour gérer des excès en cas d'urgence métabolique.

 

Depuis le temps que les (vrais) nutritionnistes le disent en France! Les américains s'en rendent compte maintenant!

La réduction des graisses ne fait pas maigrir....Et je rajoute... ni aucune restriction cognitive. Ce n'est pas parce que je déciderai de rouler moins donc de mettre moins d'essence dans ma voiture, qu'elle verra sa consommation moyenne diminuer. 


Quand le réservoir est plein, même si l'essence n'est pas chère, le remplir ne fera que le faire déborder et parcourir des km ne fera que le vider avant de vider la réserve mais on ne pourra pas vider la réserve avant d'voir vidé le reste...Et vous avez tout compris.

Donc, un peu d'exercice genre monter les escaliers, marcher rapide jusqu'au village ou au commerce du coin et surtout, ne manger que si on a faim (la vraie, le gargouilli) et s'arrêter en ayant ll'impression qu'on pourrait en manger encore...ce que me disait mon sage papa il y a fort longtemps.

Ajouter à ça qu'un comptable (cerveau) déteste qu'on lui apporte les factures en une fois et mal classées (aliments, non mâchés et remâchés) et il doit avoir le temps entre chaque facture de faire une estimation de ce qu'il doit recevoir ou au contraire, aller chercher dans les "dûs" (réserves).

Donc FAIM et MACHER, MACHER...et à un moment du repas (et pas une heure après) il (le cerveau) va vous envoyer un message de satiété.

Il est bien évident que si vous n'avez pas faim lorsque vous commencez à manger (le plus souvent parce que c'est l'heure ou par habitude), vous ne percevrez aucun signal de satiété.

En cas d'envie, allez y!... et ça sera ce  que vous ne prendrez pas au repas mais attention, on ne peut pas être un "enfant" trop souvent dans la journée! Si vous n'y allez pas toute de suite (sur la petite envie) vous allez entrer dans la frustration et en cas de problème (colère, conflit, facture etc) vous risquez de "désinhiber" et vous venger sur votre envie, en prendre le double.


Dernier conseil: manger de "l'ENTIER, du VRAI" (peut être en moindre quantité), jamais du light sinon votre cerveau va vous dire "c'est quoi cette m...que tu m'envoies," et il va chercher à se rattraper par la quantité  ou une envie subite (le cerveau ne connait que ce qui est "nature" et sait parfaitement le métaboliser. Au contraire il va stocker ce qu'il ne connait pas (induustriel) pour le ranger plus tard ou jamais (comme on fait avec la pile de courrier au risque d'avoir à,faire face à de fâcheuses conséquences).

 

NB: ce qui fait la qualité d'un aliment, ce n'est pas sa grosseur mais ce qu'elle contient. Aujourd'hui, le pourcentage engrais, pesticides/nutriments est inversé par rapport aux années 60/70.... La moitié d'un aliment VRAI apporte au moins deux fois plus q'un aliment entier industriel et donc, coûte le même prix. Manger industriel revient à emmagasiner annuellement au moins trois kilo d'additifs dans notre organisme.

 

Enfin, attention à l'effet décollement d'affiche! N'est t elle pas superbe, notre Marianne James?!

 

Afficher l'image d'origine

Source

 

 

 

 

 

 

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2015 7 04 /10 /octobre /2015 05:57

 

 

La semaine dernière j'ai acheté plusieurs fruits, dont trois ou quatre variétés de pommes.

J'adore les pommes, j'adorais...devrais-je dire et ça remonte aux années 60/70...et même 80/90...Mais là, c'est vraiment fini à de rares exceptions près

Mes préférées pour les nouvelles variétés, ce sont les Pink lady, Braeburn, Fuji, Canada et même les Royal gala. Mais même celles-là sont devenues insipides malgré leur belle apparence.

 

 

Photo du haut: Akane (bio) rouge à gauche, gala, pêche rouge et prune

 

En revanche, j'ai trouvé en bio, pas très cher, la variété Akane (le petite rouge à gauche qui est vraiment très bonne (2.90€), ferme et juteuse avec un brin d'acidité. Dommage que le magasin bio ne soit pas plus près!

 

Maj du 22/02/23: je constate que près de 8 ans après,

le prix en bio est le même

 

Une petite pomme comme celle-ci apporte certainement au moins 10 fois plus de nutriments que les grosses qui sont sur l'assiette.

 

Les prunes sont sans goût également (sauf les vraies Reine Claude (petites vertes à petit noyau)

 

J'ai tenté aussi les grosses pêches qui me faisaient penser aux gros "melocoton" que j'avais pu déguster en 76 en Catalogne espagnole. Là encore, j'ai été vraiment déçue...

 

 

 

Seuls les kaki ont pu contenter ma soif de saveur ainsi que les dattes fraiches qui reviennent sur certains marchés orientaux dès le mois de septembre (marché aux Puces à Marseille)

 

J'ai hâte d'avoir mon jardin et pouvoir y faire pousser quelques variétés de pommes et autre fruits

 

Marre d'acheter de la flotte à prix d'or (entre 1 et 2.50€ le kilo (la flotte au robinet c'est environ 3.40€ le m3. Marre de payer les pesticides et autres engrais. Marre que l'agriculture conventionnelle se fiche de la geule du consommateur!. Le magasin bio n'est pas très proche et il me faut faire un aller retour de 20 km ce qui met le kilo de pomme à 13.90€ si je n'achète que cela...à répartir sur l'ensemble des autres achats si j'en profite, comme c'était le cas ici, pour faire mes courses mensuelles

 

 

Alors qu'on arrête de nous "bassiner" avec les "trois fruits 5 légumes" car c'est 100 fruits et 200 légumes qu'il faudrait avaler pour arriver à avoir le goût et les nutriments contenus autrefois dans ces mêmes fruits!

 

Il suffit d'un seul bio mais avec du goût, donc des nutriments

 

 

 

 

 

Mots-clés  : fruits, saison, saveur

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 09:08

Découvrez le film Human en accès libre sur Youtube - Ville de  boulogne-billancourt

C'est fait, je viens de réserver deux places (gratuites) pour la vision/débat du dernier film de YAB "HUMAN".

 

Il sera également diffusé sur le petit écran vers le 3 octobre mais la séance que je verrai à la Villa Méditerranée le monterra dans son intégralité. (Lire le témoignage de YAB ci-dessous)

 

Alors si vous êtes proches de Marseille ou d'un autre lieu de diffusion (voir vos mairies), n'hésitez pas!

 

Le film sort le 12 septembre en France et il y aura une journée Human sur France 2, et le film sera diffusé le 29 septembre à 20h50.

 

C'est un véritable chef d'oeuvre, plus de 2000 interviews dans le monde, des gens de la rue, des anonymes de la planète. Chaque histoire est unique (violence, homophobie, pauvreté, migrations et émigrations...)

 

"On sort choqué, triste, déstabilisé mais heureux d'être un terrien car chacun a de l'espérance...et on se dit:  " et moi après ça, qu'est ce que je peux faire de ma vie, qu'est ce que je peux faire pour la planète? "

 

"J'ai eu envie de parler d'amour, de bienveillance, à travers la mission de l'homme sur terre..."  "Quel est le moment le plus dur de votre vie et qu'est ce que vous en avez appris?" (YAB)

"L'hiver, pour manger, cette femme est allée chercher un reste de nourriture dans le trou des rats et elle remercie Dieu que les chats lui en aient laissé..."" (YAB)

Un autre découvre l'amour en prison par le pardon des parents de ceux à qui il a ôté la vie...Le film démarre par cet séquence...

"On grandit à travers la parole des autres, tous ont quelquechose à raconter...non, ce n'est pas ringard la gentillesse

"Il est beaucoup trop tard pour être péssimiste...sur le coeur de l'homme je suis complètement optimiste" (YAB).

 

"Ils savent que ça va être difficile et dangereux mais ils n'ont pas d'autres choix que de venir" (YAB)

 

Film de 3h1/4 au cinéma, un google day,  toutes les mairies ont reçu un blue ray pour les diffusions avec débats, Mostra de Venise et la première, à la Fête de l'humanité (Paris)

 

 

 

 

 

 

 

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 08:44

 

 

J'ai honte qu'un tel ignoble personnage fasse parti des humains car il n'est même pas digne du règne animal car, jamais aucun animal en pleine conscience, ne s'acharne sur un autre avec tant de souffrance morale et physique.

Cet acte est à mettre au rang de toutes les barbaries connues dasn ce monde jusqu'à aujourd'hui, enfin...c'est tel que je le jugerais, messieurs les magistrats!

J'espère que la loi sera respectée et qu'il prendra le maximum en amende comme en années de prison

 

http://www.quoidenews.fr/2015/08/04/homme-enterre-chienne-vivante/

 

 

Maj et nouvelleshttps://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/10656-condamne-pour-avoir-enterre-une-chienne-vivante/  ...

 

..." l’homme a été condamné à 8 mois d’emprisonnement avec sursis et à une interdiction de détenir un animal pendant 5 ans. Il devra également verser 1000 euros aux associations de protection animale, dont la Fondation 30 Millions d’Amis qui s’était portée partie civile."

Alors qu’une pétition réclamait la peine maximale pour le prévenu, nombreux sont ceux qui regrettent qu’une interdiction à vie n’ait pas été prononcée. « Le tribunal a tenu compte dans sa décision du fait que le prévenu n’avait jamais été condamné par la justice. » explique-t-elle

 

 

 

 

 

 

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 19:41

 

Il n'y a pas de hasard... Je m'intéresse à l'agriculture car je suis en train d'acheter un terrain pour y passer les vingt prochaines années de ma vie et peut être un peu de  rab...

Outre le fait que j'ai l'intention d'y construire une maison en bois, je compte bien cultiver en faisant le moins d'effort possible selon l'enseignement de Masanobu Fukuoka ("l'agriculture naturellle" Trédaniel 89). Par chance, ce terrain n'a pas été cultivé depuis plus de dix ans....

 

...Et voilà que je tombe sur cette vidéo partagée sur FB et que je partage ici car mon but est "d'évangéliser"... comme le font tous ces gens qui tentent de refaire des sols propres afin de mieux nourrir le monde en quantité surtout, et bien entendu en qualité

 

La photo d'en haut, Claude Bourguignon et son épouse Lydia, lors d'une conférence à Aix En Provence (photo perso)

 

Ecoutez "Claude Bourguignon" et vous comprendrez comment faire et pourquoi c'est important de pratiquer "l'agriculture du non-agir" (Masanobu Fukuoka, voir les extraits que j'ai publiés ici)

 

 

"Monsanto et Novartis doivent être dissouts car responsables de crime contre la vie"

 

 

Cette vidéo qui à été partagée des centaines de milliers de fois sur le net est une partie d'une conférence beaucoup plus longue que voici: http://archives.tele-astv.fr/video-3343-2emes-assises-de-la…

 

• 2èmes assises de la Biodiversité (2012).

• Protéger les sols pour préserver la biodiversité.

• Animateur : Philippe DESBROSSES, Docteur en Sciences de l'Environnement, Université Paris VII

• Claude BOURGUIGNON, Ingénieur agronome et Docteur Es-Sciences microbiologique

• Antonio BISPO, Ingénieur sol et environnement, ADEME

• Nicole GENIEZ, Directrice adjointe du Service Espaces Verts, ville de Créteil

 

 

Voir toutes les autres vidéos sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=9T_kQZyBHGs

 

Photo: http://agriculture-de-conservation.com/-Frederic-Thomas-.html  BRF: bois raméal fragmenté pour fertiliser le sol

 

 

 

 

 

 

 

CARDAMOME

 

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 20:23

 

 

 

 

 

J'ai lu ce soir "le Calendrier des fruits et légumes de l'été" sur un site où je commente volontiers...

Ils disent souvent des choses vraies mais aussi très souvent des choses très erronnées... 

...marre des pesticides marre de bouffer de la m...

Les fruits et légumes d'aujourd'hui ne contiennent tout au plus que 10% des élements nutritifs de ceux que je mangeais dans les années 60.

Acheter bio...oui et pas forcémment cher car ils contiennent au moins deux fois plus d'éléments nutritifs que les produits industriels mais, je suis souvent déçue, ne retrouvant pas le goût de mon enfance ou, plus récent, de mon jardin en 2003.

 

 

Cette tomate, c'est une vraie "coeur de boeuf"! 'photo en haut mon jardin en 2003)

 

 

Les tomates...ça commence en juillet la tomate de saison plein champ et ça se termine vers septembre , enfin dans la principale région productrice autour de Tarascon (13).

Jeune ado, j'en ramassais à Aix pour la station epérimentale de  conserves...trop bonnes...jamais plus mangées les mêmes sauf celles de mon jardin que je n'ai eu hélas que pendant 2 ans.


Je ne peux m'empêcher de rappeler que les soit disant tomates d'autrefois qu'on vous vend chez le "primeur" ou autre supermarcher, notamment, la coeur de boeuf qui est plissée (la vraie n'est pas plissée) et même celle qui n'est pas plissée et ressemble vraiment à un coeur, toutes ces tomates ne sont la plupart du temps, que le produit de structures agricoles industrielles (engrais, pesticides, labourage etc) et n'ont aucun goût...

Je me suis encore fait attraper avec des fausses "CDB" non plissées et des fausses "ANANAS", vendues au bord de la route...ils se servent dans les M.I.N et non chez l'authentique producteur...à peine moins mauvaises que d'autres, rien à voir avec celles que 'javais dans le jardin.

 

 

Il faut se battre...je me bas... contre cette utilisation d'engrais qui mènera l'agriculture française à sa perte dans un monde où l'aliment va sérieusement manquer dans les prochaines années (en partie à cause de l'élevage à outrance des bovins et des porcins à grand renfort de soja et maïs (dans les élevages intensifs) qui pourraient nourrir les hommes et, majoritairement, par l'épuisement des sols).

 

 

 

 

Extraits de  " L'agriculture naturelle " de Masanobu Fukuoka (Trédaniel):

 

"On persiste à croire que l'élevage en batteries de poules qui sont de bonnes pondeuses ou de races améliorées de porc et de bétail grands producteurs de viande est la seule approche possible d'une production de masse, et constitue une manière intelligente et économique de concevoir l'élevage. C'est tout le contraire qui est vrai. Les pratiques artificielles de l'élevage consistant au fond à convertir du fourrage ou du grain en oeufs, en lait, ou en viande (il faut 7gr de protéines végétales pour fairre 1 gr de protéines animales), sont en réalité très gaspilleuses d'énergie. En fait, plus grand est le nombre et plus hautement perfectionnée est la race de l'animal élevé, et plus importante est la dépense d'énergie et grands les efforts et la peine du fermier" (page 49).

 

" 1• Ma méthode réussit en ne nécessitant qu'une minuscule fraction du travail et du coût de l'agriculture scientifique, et mon objectif est de réduire cette fraction à zéro.

 2• A aucun moment du processus de culture, ni dans mes récoltes, il n'y a quoi que ce soit qui provoque la moindre pollution, et de surcroît, mes terres restent éternellement fertiles.

Il n'y a aucune ambiguïté quant aux résultats, car je les obtiens maintenant depuis bon nombre d'années (livre publié en 89). Et je garantis que n'importe qui peut cultiver de cette manière. Cette méthode d'agriculture par le "non agir" est fondée que quatre principes majeurs: 

 

a)  Pas de labourage

b) Pas de fertilisant

c) Pas de sarclage

d) Pas de pesticides

 

(Page 120)

 

"J’ai voyagé à travers l’Europe il y a quelques années. Il m’a semblé que l’Europe était très belle, et qu’on y trouvait encore beaucoup de zones naturelles préservées. Mais à cinquante centimètres sous la surface, j’ai senti l’arrivée du désert."

 

 

(L'auteur précise avant, que cela s'entend bien sur pour des terres vierges ou mise en jachère pendant au moins deux ou trois ans)

Entretien avec Masanobu FUKUOKA https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=1806

 
 
 

 

 Mots-clés : permaculture, Fukuoka, sol vivant, tomate coeur de boeuf

CARDAMOME

 

 

Partager cet article
Repost0
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 06:57

Dossier EDD : Le Pop Art américain attaque la société de consommation –  LeWebPédagogique

Photo: https://lewebpedagogique.com/2011/04/27/dossier-edd-le-pop-art-americain-attaque-la-societe-de-consommation/

 

Je fais suivre l'excellent article d'un forum ami: http://notresesame.forumgratuit.org/t2470-le-mensonge-dans-lequel-nous-vivons-ou

 

dont voici le début...(voir plus loin)

 

Partagez sur tous vos réseaux sociaux, les virtuels comme la communication directe s'il reste un peu de temps entre deux SMS...

.A défaut de trouver de vrais solutions,

il est urgent de prendre conscience

 

"Une fois n'est pas coutume, nous vous proposons de découvrir et méditer le message de [cette vidéo brève] qui en quelques [phrases], synthétise avec brio le monde, sans futur, que nous construisons.

 

A nous de changer le monde !



Nos sociétés de consommation réduisent l'ensemble des rapports humains à des rapports marchands.

Dans le système économique dominant ce n'est pas plus la demande qui conditionne l'offre mais l'offre qui détermine la demande.

C'est ainsi, que régulièrement, de nouveaux besoins, rapidement considérés comme vitaux, sont créés.

Le matraquage publicitaire incessant nous pousse à croire que ce matérialisme nous rend libre, en réalité, il contribue, toujours plus, à nous asservir. 

Ceci modifie en profondeur les relations humaines : les choses finissent par nous posséder et nous détournent des autres, toutes espèces confondues.

Jamais dans l'histoire de l'humanité, notre environnement n'a autant été dégradé, les animaux exploités dans des conditions effroyables et le vivant massacré pour enrichir quelques privilégiés... Et ce, avec l'appui de nous tous ! Au point que même l'air que nous respirons est devenu cancérogène !

Notre terre nourricière ne nous appartient plus, elle a été achetée par des multinationales qui nous empêche d'en récolter simplement les fruits. Le vivant a été littéralement breveté : nous n'avons plus le droit de cultiver nos propres graines...

Condamnés à vivre dans l'illusion d'un monde libre, nous dépérissons comme notre environnement, esclaves d'un système que nous entretenons. 

Même en France, on meurt simplement pour tenter de préserver le peu de nature qu'il reste. ".......

 

[SUITE]

 

"Ici, la question n'est pas de sauver ou non notre planète, mais de s'interroger sur l'avenir et le sens que nous voulons donner au mot "humanité". Nous sommes tous les acteurs de la civilisation que nous construisons. "Soyons le changement que nous voulons voir dans le Monde" disait avec sagesse Gandhi. Cette maxime est plus vraie que jamais.

Soyez libres et éclairés ! Prenons un instant,

avec l'appui de cette [article pertinent], pour réfléchir au sens de notre vie."

 

 

 

 

 

 

 

CARDAMOME

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 20:48

10380971_10202862438874233_8320131061432439440_n

 

Alors que le journal Le Monde parle quotidiennement de « ravages » et de « catastrophe », la réalité est que l’épidémie de virus Ebola reste d’ampleur très modeste.

La presse parle de 1229 morts entre mars et août 2014 sur l’ensemble de l’Afrique, et encore ce chiffre n’est-il pas exact.

 

Si vous vous rendez sur la page du site de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) traitant du sujet, vous vous rendez compte qu’il y a en fait 788 décès formellement identifiés comme causés par le virus Ebola. Les autres sont des cas « suspects » ou « probables ». [1]

 

Ce sont bien sûr 788 morts de trop, mais il faut comparer aux 1,2 MILLION de morts causés annuellement par le paludisme [2], ou aux 2000 morts causés annuellement en France par la grippe saisonnière. [3]

 

 

Très peu de contagion

 

Les images de soignants portant des masques et des combinaisons intégrales pour s’approcher des malades suspectés sont insensées et dignes d’un mauvais film de science-fiction.

Car le virus Ebola ne se transmet absolument pas si facilement :

« Il faut un contact direct avec un liquide biologique comme le sang, les selles, les vomissures. Il n’y a aucune transmission par voie aérienne. C’est-à-dire que, lorsqu’une personne parle ou tousse, elle ne répand pas le virus Ebola dans l’air ambiant. » explique le Pr Bruno Marchou, chef de service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital de Purpan, à Toulouse. [4]

Autrement dit, le virus Ebola est comparable au SIDA pour son mode de propagation. Il faut vraiment être au contact du sang ou du liquide biologique du malade pour risquer soi-même d’être contaminé.

Cela veut dire, toujours selon le Pr Bruno Marchou, que le virus Ebola :

« n’atteindra pas le stade pandémique. À Conakry (capitale de la république de Guinée), ils avaient initialement plusieurs dizaines de cas parmi le personnel hospitalier. Ils ont réussi, en appliquant des mesures d’hygiène standard simples, à endiguer la propagation du virus parmi leur personnel. »

Ces mesures d’hygiène n’ont rien de sorcier : « Quand on s’occupe d’un patient, on se couvre les mains avec des gants. Si le patient vomit, il faut aussi se couvrir le visage. C’est le b.a-ba. On fait ça tous les jours. » continue-t-il.

 

 

«La mort dans 20 à 90 % des cas »

 

Sandrine Cabu, de Médecins Sans Frontières, interrogée par Le Monde, explique que le virus Ebola entraîne « la mort dans 20 à 90 % des cas ».

Pourquoi une fourchette aussi absurdement large ?

Parce que le virus Ebola est surtout dangereux quand il est mal soigné. Les personnes meurent de déshydratation ou d’hémorragies mais le traitement consiste alors simplement à hydrater ou à transfuser le patient, pas à lui donner un vaccin ni un hypothétique médicament. Il ne faut pas croire ce que prétend l’industrie pharmaceutique qui aimerait pouvoir vendre aux gouvernements une poudre de perlimpinpin comme elle l’avait fait pour le Tamiflu.

 

 

« Les nouveaux médicaments ne sont pas la solution contre Ebola », selon un expert en maladies infectieuses

 

La solution contre l’épidémie consiste à respecter des mesures simples et de bon sens : hygiène, bonne nutrition, vitamine D, vitamine C.

Selon Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses des Etats-Unis, l’outil le plus efficace contre Ebola est de prodiguer les soins de base aux malades.

« La véritable priorité devrait être de créer des infrastructures médicales dans les pays touchés pour fournir aux malades le soutien médical de base comme l’hydratation et la transfusion sanguine. Cela aura un beaucoup plus gros effet sur la santé que la distribution au hasard de quelques médicaments expérimentaux. » [5]

Selon Thomas E. Levy, auteur d’un article récent sur les remèdes potentiels contre le virus Ebola [6] :

« Jusqu’à présent, il n’y a pas un seul virus testé qui n’ait pas été inactivé par une certaine dose de vitamine C. Un des moyens prioritaires pour détruire le virus, ou programmer sa destruction par le système immunitaire, est d’activer la “réaction de Fenton”. En un mot, cette réaction peut se produire à l’intérieur du virus, dans les cellules où les virus se répliquent et à la surface des virus eux-mêmes. »

Il n’y a donc aucune raison de suspecter le virus Ebola de se transformer brutalement en une pandémie à l’échelle de l’Afrique, et encore moins dans le reste du monde.

Mais il n’y aucun doute que cette psychose peut servir les intérêts financiers de quelques-uns.

 

Semer la panique : un business très lucratif

 

La panique autour du virus Ebola rappelle évidemment la grippe aviaire de 2005 et la grippe porcine (H1N1) de 2009.

Ces deux « pandémies imminentes » ont été l’occasion de manipuler grossièrement les opinions publiques pour justifier la vaccination en masse des populations, qui s’est révélée entraîner de terribles effets secondaires, dont la narcolepsie, un très grave trouble du sommeil. [7]

En 2009, l’Organisation Mondiale de la Santé a prédit qu’un tiers de la population mondiale pourrait être touchée par la grippe H1N1, avec des effets incalculables. La ministre de la Santé Roselyne Bachelot n’avait alors pas hésité à commander 94 millions de vaccins ! Les Français n’ayant été que 6 millions à se faire vacciner, Mme Bachelot avait, dès le mois de janvier 2010, annulé auprès des laboratoires pharmaceutiques la livraison de 50 millions de doses et fait verser par l’Etat en dédommagement près de 48 millions d’euros aux laboratoires. [8]

Quant au fameux médicament antiviral « miracle », le Tamiflu, son effet réel n’est que de réduire la durée des symptômes de moins d’une journée, sans limiter d’aucune façon les hospitalisations. Une étude britannique a conclu que la distribution de Tamiflu contre la grippe H1N1 a eu pour seul effet de… gaspiller 500 millions de Livres sterling.

En effet, la saison de grippe 2009 se révéla finalement moins grave que d’habitude, malgré la présence de la souche H1N1. De plus, de nombreux prétendus cas de grippe H1N1 se révélèrent ne même pas être des grippes mais de simples rhumes, ce qui n’est pas sans rappeler ce cas de virus Ebola à Berlin qui s’est finalement révélé être… une gastro. [9]

 

Jouer avec le feu

 

Toutefois, les titres excessifs martelés par la presse sont à mon avis très dangereux :

« Une épidémie absolument pas sous contrôle, sans précédent », Médecins Sans Frontières, le 30 juillet 2014. [10] [11]

« Le virus Ebola continue de dévaster l’Afrique de l’Ouest », Le Monde, 15 août 2014. [12]

« L’OMS décrète une urgence de santé publique de niveau mondial », France 24, le 20 août 2014. [13]

Cette psychose est en train de semer la pagaille en Afrique, où des gouvernements sont ni plus ni moins en train de fermer les frontières, mobiliser les armées pour réprimer les populations, et même isoler sans raison des dizaines de milliers de malheureux, hommes, femmes, vieillards et enfants mis en quarantaine dans un bidonville du Libéria, sans nourriture ni eau. [14]

« Pour espérer contenir l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui fait rage au Liberia (…) le gouvernement prend des mesures draconiennes. Deux quartiers de la capitale, Monrovia, ont été placés en quarantaine et sous surveillance sécuritaire, alors que dans le reste du pays, un couvre-feu a été instauré. », Le Monde du 22 août 2014.

 

 

« Tirer à vue »

 

Dimanche 24 août, on apprenait que, au Sierra Leone :

 

« Le parlement a adopté un projet de loi qui interdit d’héberger des malades. Les contrevenants sont passibles de deux ans de prison. [15] »

Lundi 25 août, pire encore : le gouvernement du Libéria ordonne à ses soldats de « tirer à vue » sur les personnes qui chercheraient à passer la frontière, soit disant pour empêcher l’épidémie de se propager ! [16]

Ces réactions totalement excessives risquent de provoquer une vraie catastrophe humanitaire, bien plus grave que le virus Ebola lui-même.

Des mesures commencent également à être prises contre les Africains au niveau international :

« Au niveau international, les citoyens de ces pays font l’objet d’une quarantaine de plus en plus stricte avec la fermeture des frontières, la suspension des vols de la plupart des compagnies aériennes qui les desservaient, le rapatriement des membres des familles du personnel diplomatique dans ces pays, l’annulation de conférences internationales, la délocalisation d’événements sportifs, etc. » note Rue 89. [17]

En Corée, de véritables réactions racistes éclatent contre les Africains, interdits d’entrer dans certains magasins. [18]

 

Le mythe du passager infecté dans l’avion

 

À écouter les autorités et nos journalistes, on croirait qu’une épidémie de virus Ebola peut se déclencher à tout instant en Europe : il suffirait que débarque un Africain touché par la maladie arrivé par avion.

Cette hypothèse est parfaitement irréaliste. Elle ne traduit qu’une ignorance complète de ce qu’est réellement le virus Ebola.

Ne succombons ni à la psychose, ni à une forme de racisme qui ne dit pas son nom.

L’épidémie de virus Ebola ne sera correctement endiguée en Afrique que si toute violence et toute mesure répressive cesse. Qu’on laisse chaque patient être pris tranquillement en charge par un personnel ayant une formation médicale de base, et prenant les mesures d’hygiène évidentes.

N’envoyons ni cargaisons de vaccins en Afrique, ni médicaments. Cela ne servirait qu’à enrichir les laboratoires pharmaceutiques et à provoquer des dégâts bien plus graves par les effets secondaires de ces médicaments.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis



Pour en savoir plus, cliquez ici : http://www.santenatureinnovation.com/ebola-le-mensonge-generalise/#ixzz3GQunNk6T

 

lire ceci: http://vahineblog.over-blog.com/2014/10/la-pandemie-de-fievre-ebola-est-une-arnaque.html

 

Ebo-LIE : L’immense arnaque de la pandémie ouest africaine de « fièvre Ebola »

 

16 octobre 2014

 

Note de la rédaction de Global Relay Network: L’auteur de l’article traduit ci-dessous est un citoyen US d’origine ghanéenne, installé au Ghana depuis un certain temps où il est chef d’entreprise (un bar-restaurant). Il a écrit ce texte sur son compte Facebook le 9 octobre dernier. Suite à une prise de contact personnelle, M. Kwame explique qu’il a écrit ce texte depuis les USA, où il est en visite chez sa famille. Ce texte est devenu « viral » sur l’Internet anglophone et nous avons décidé de vous le retranscrire ici.

 

Par Nana Kwame, le 9 octobre 2014

Les gens du monde occidental doivent savoir ce qui se passe ici en Afrique de l’Ouest. ILS VOUS MENTENT!!! Le virus « Ebola » en tant que tel n’existe PAS sur place et n’est PAS en train de « se propager ». La Croix-Rouge a apporté une maladie à quatre pays spécifiques pour quatre raisons spécifiques et elle n’est attrapée que par ceux qui reçoivent un traitement et des injections des mains de la Croix-Rouge. C’est pourquoi des Libériens et des Nigérians ont commencé à virer la Croix-Rouge de leurs pays et à rapporter la vérité dans les informations. Restez avec moi:

 

 

LES RAISONS:

 

La plupart des gens bondissent sur l’idée de « dépopulation », une chose qui est assurément à l’esprit de l’Occident quand il s’agit de l’Afrique. Mais je vous assure que l’Afrique ne pourra JAMAIS être dépeuplée en tuant 160 personnes par jour alors qu’il y a des milliers de naissances quotidiennes. Les vraies raisons sont donc beaucoup plus concrètes.

Raison 1: Cette maladie inoculée par vaccination qui se fait appeler « Ebola » a été introduite en Afrique de l’Ouest dans l’objectif ultime de déployer des troupes sur le sol du Nigeria, du Liberia et de la Sierra Leone. Si vous vous en souvenez nous (les USA, ndlr) étions en train d’essayer d’entrer au Nigeria à cause de « Boko Haram » #FOUTAISES mais c’est tombé à l’eau quand les Nigérians ont commencé à raconter la vérité. Il n’y a PAS DE FILLES QUI MANQUENT. Le soutien international s’est fait la malle, et il a fallu trouver une nouvelle raison pour déployer des troupes au Nigeria pour y voler les nouvelles réserves pétrolières qui viennent d’y être découvertes.

 

Raison 2: La Sierra Leone est le plus grand fournisseur de diamants au monde. Les mineurs ont été en grève depuis quatre mois, refusant de produire des diamants à cause d’horribles conditions de travail et de salaires de misère. L’Occident ne paiera pas un salaire décent pour ces ressources parce que l’idée c’est de faire que ces gens ne puissent s’offrir que des sacs de riz et recevoir de l’aide étrangère afin de rester des esclaves corvéables à merci, pour toujours. Il fallait aussi trouver une raison pour débarquer des troupes sur le sol de la Sierra Leone pour forcer la fin des grèves des mineurs de diamants. Ce n’est pas la première fois que cela s’est fait. Quand les mineurs refusent de travailler la troupe est sonnée et même s’ils doivent tous les tuer et tous les remplacer, leur seul désir est de voir à nouveau les diamants s’écouler hors du pays. Bien sûr, lancer des campagnes multiples pour envahir chacun de ces pays serait BEAUCOUP trop louche. Mais un truc comme « Ebola » donne l’accès à toute une région d’un seul coup…

 

Raison 3: En plus de voler le pétrole nigérian et de forcer la Sierra Leone à retourner au fond des mines, des troupes ont aussi été envoyées pour FORCER la vaccination sur ces Africains qui ne sont pas assez stupides pour la prendre volontairement. 3000 soldats sont envoyés pour s’assurer que ce « poison » continue de se répandre, parce qu’encore une fois il ne se répand qu’à travers la vaccination. Tandis que de plus en plus d’articles d’information sont publiés comme celui-ci provenant du Liberia, informant les populations des mensonges et des manipulations US, de plus en plus d’Africains refusent d’aller voir la Croix-Rouge. Les soldats vont contraindre ces gens à la vaccination pour assurer l’apparence visible d’une pandémie d’Ebola. Et en plus ils protègeront la Croix-Rouge de ces Libériens et Nigérians qui ont de plein droit commencé à les expulser de leur pays.

 

Raison 4: 3000 soldats… Le virus Ebola craint il les balles? Absurde. Dernière raison mais pas la moindre, l’APPARENCE de cette « pandémie » d’Ebola (si jamais les citoyens US ne comprenaient pas l’arnaque) servira à effrayer d’innombrables millions de personnes pour qu’ils prennent le « vaccin anti Ebola » qui en réalité EST LA PANDÉMIE. Ils ont déjà commencé avec des histoires affirmant qu’il ait été ramené aux USA et ait fait son apparition à Dallas, que des médecins blancs ont été guéris mais que les Noirs infectés n’ont pas accès au traitement, &c.

 

Tout ce que cela va faire va être de POUSSER les Noirs à VOULOIR le vaccin, parce qu’il apparaît que « l’antidote » est refusé aux Noirs. Ils vont sortir en masse pour l’obtenir et il y aura de sérieux problèmes. Avec toutes les révélations que nous avons eues à propos des vaccins cette année vous auriez pensé que nous aurions appris la leçon. Tout ce que je peux faire c’est l’espérer, parce qu’ils comptent largement sur notre ignorance pour faire aboutir leurs agendas.

 

Pesez-vous la question, si le virus Ebola se propageait vraiment par le contact entre personnes, plutôt que par une propagation contrôlée effectuée par vaccination – alors POURQUOI le CDC (Center for Disease Control, centre anti épidémie US, ndlr) et le gouvernement US continueraient ils à autoriser des vols vers et depuis ces pays sans aucun contrôle? Nous devons commencer à réfléchir et à partager l’information globalement parce qu’ils ne nous donnent pas la réelle perspective que vivent les gens ici en Afrique de l’Ouest. Ils mentent pour leur propre profit et il n’y a pas assez de voix là dehors avec la plateforme nécessaire pour aider à partager notre réalité. Des centaines de milliers ont été tués, paralysés et handicapés par ces « nouveaux » vaccins tout autour du monde et nous commençons enfin à en prendre conscience. Maintenant qu’allons nous FAIRE avec toute cette information?

 

Source: http://jimstonefreelance.com/ebolie.html

Post original sur Facebook: https://www.facebook.com/notes/nana-kwame/ebo-lie/10202862436634177

Article du Dr. Cyril Broderick sur une manipulation en cours du Liberian Observer (9 septembre 2014): http://www.liberianobserver.com/security/ebola-aids-manufactured-western-pharmaceuticals-us-dod

Article français sur le Dr. Cyril Broderick: http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2014/09/cbs-le-plus-important-journal-du.html

Article de Newsweek sur le Dr. Cyril Broderick: http://www.newsweek.com/ebola-frontline-affected-countries-theories-about-ebola-abound-276812?piano_d=1

http://globalepresse.com/2014/10/15/limmense-arnaque-de-la-pandemie-ouest-africaine-de-fievre-ebola/

Publié dans Manipulations, Santé, multinationales, Nouvel ordre mondial

http://www.santenatureinnovation.com/ebola-le-mensonge-generalise/#comment-15863

 

 

TRAITEMENT SIMPLE ET PEU COÛTEUX

 

et si malgré tout on est atteint (par la vaccination...ou le contact avec sang etc) voici le traitement simple et pas coûteuxbizarre...dont personne ne parle:

"Les premiers symptômes d'Ebola sont exactement les mêmes que ceux du scorbut, causé par une insuffisance progressive en vitamine C. Dans le cas du virus Ebola la carence devient très rapidement totale. Le virus consomme toute la vitamine C disponible dans l’organisme de l’hôte. Les vaisseaux sanguins deviennent poreux, les hémorragies apparaissent. La mort est causée par une hémorragie interne massive, qui peut être évitée par simple prise de méga- doses de vitamine C. Les hémorragies cessent, le système immunitaire parvient à se débarrasser du virus. "

(suite sur le message suivant)

 

Le Dr Cathcart (1981), qui a introduit le concept de la tolérance de l'intestin à la vitamine C a émis l'hypothèse que la prise en charge du virus Ebola et autres fièvres hémorragiques virales aiguës pouvaient nécessiter la prise de 500 000 mg de vitamine C par jour. Soit des doses très élevées. Dans le but d’obtenir un taux sanguin élevé la voie intraveineuse sera le traitement de première intention. L'administration orale commencera en même temps. Les perfusions seront stoppées lorsque la réponse clinique sera complète.

Quels sont les risques d’administrer des doses massives de vitamine C ? Hémolyse dans le cas d’un déficit en G6P (rarissime). Sécheresse buccale. Diarrhée lorsque la dose de saturation de l’organisme est atteinte.

Vu l’issue rapidement fatale de l’infection, le rapport bénéfice/risque penche vers l’utilisation massive de la vitamine C. Sans parler du faible prix.

Source Guérir l'incurable : vitamine C, maladies infectieuses, et toxines. Thomas E. Levy MD JD

 

 

Julien Drouin  Juliendrouin.com

 

 

 

 

Communiqué par Cardamome

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

  • : BLOG CARDAMOME
  • : Mes écrits,tranches de vie, cuisine,critique gastro,pâtisserie,peinture, musique, "coups de gueule"...avec humour souvent, cynisme aussi,mais surtout authenticité....résultats d'un vécu riche en expériences et, en fond alléchant, mes RECETTES de CUISINE
  • Contact

DIVERS INFO

 

Mon autre blog: Cardamust

 

      *

  

Cliquer sur le chat

pour sauver des animaux,

c'est gratuit

 

*

logo.png

*

 

 

fr.myTaste.be

 

Recherche

Texte Libre

PÂTISSERIE

cardamome sur ComBoost

Articles Récents

MERCI A MES LECTEURS

 

 
 

 

Ce blog a eu 15 ans fin avril 23

(depuis mon 2ème articlele premier fut écrit en octobre 2005 puis, longue pause ...)

 3 138 291 visites au 18 avril 2023 

et  4 233 395    pages visitées

mois record : 12/2012 (56 598 Pages vues)

 merci à tous et à toutes

 ...pour tous vos commentaires et vos visites:

 

 

•••
 
Quand  la page est ouverte clique sur le pinceau et laisse faire

•••
statistiques mondiales
STATISTIQUES MONDIALES EN TEMPS REEL
•••
   

ENVIRONNEMENT

1 million de clics

 

 

 

 

 

Abeille, sentinelle de l'environnement, signez la charte!

 

 

Pétition contre la barbarie animale en Chine

 

 

  

Cliquer sur le chat

pour sauver des animaux,

 

c'est gratuit

 

Très au sud de l'Aude au pied des pyrénnées