750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 14:07

Lentilles-corail-saveur-indienne--1-.JPG

 

Je me suis inspirée de la recette proposée par http://pankaj-blog.com pour réaliser ce plat de Lentilles corail saveur indienne (dhal tarka). C'est un délice!

 

Je les ai servies avec des farathas (faits un peu avant, article pr&écédent) et du riz créole, dans un thali (plateau et bols indiens)


300 g de lentilles corail

une belle tomate

Huile d’olive (ou/et ghee)

1 cc de curry

½ cc de curcuma

1 cc de graines de cumin

Une pointe de piment oiseau, selon goût 

2 feuilles de laurier

1 gousse d’ail hachée

1 cc de gingembre haché

¼ de bouquet de coriandre fraîche

une cs de fenouil sauvage ou de graines à moudre

sel et poivre

Laver les lentilles. Les faire tremper la veille puis cuire dans le double d’eau avec le curry, le curcuma, une feuille de laurier, le gingembre râpé et le sel.

Laisser cuire 15 mn puis ajouter la tomate en dés, le piment et cuire encore 5 mn. Verser dans le plat de service.

Faire d’abord chauffer le ghee (ou l’huile) dans un petit wok. Pour voir si c’est assez chaud, mettre quelques graines de cumin ; si ça frémit c’est que c’est assez chaud. Mettre tout le cumin, ajouter le fenouil, la feuille de laurier et l’ail sans trop le faire cuire (l’ail brûlé devient amer). Verser sur les lentilles et ajouter la coriandre.

Accompagnez le Dal avec du riz ou des Chapatis, pour moi, des farathas.

 

(J’ai remplacé asa foetida par un peu de fenouil sauvage finement haché et le ghee par de l’huile d’olive et modifié un peu les quantités)

 

Lentilles-corail-saveur-indienne--2-.JPG

 

Cardamome

Partager cet article
Repost0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 23:47

tomate-provenc-bulghour-03-11--1-.JPG

 

Voilà un plat tout simple et très facile à faire; en effet la saison de la tomate revient...enfin, celle de serre car la tomate plein champ, c'est pour juillet.

Vous pourrez à votre guise en faire une entrée ou un plat et selon votre goût, rajouter un peu de poitrine fumée sur la tomate.

Faites revenir les demies tomates, côté ventre, dans une poele avec un peu d'huile d'olive. Après quelques minutes, retourner les tomates et parsemer de persillade (ail et persil), de thym, sel et poivre et d'un peu de gruyère. Laisser étuver 15 à 20 minutes.

Pendant ce temps, saisir les lamelles de champignons (beau bien fermes, et bien blancs) dans de l'huile d'olive; ne pas mettre de sel! après quelques minutes les tourner et ne pas trop cuire. Saler et poivrer sur la fin. ajouter la persillade et cuire encore une petite minute; dès que les champignons commencent à perdre leur jus, arrêter.

Cuire le boulghour (blé concassé précuit) dans un fois et demie son volume d'eau salée, de façon à ce qu'il absorbe la totalité du liquide (eau ou bouillon).

 

tomate-provenc-bulghour-03-11--2-.JPG

tomate-provenc-bulghour-03-11--5-.JPG

 

 

Cardamome

Partager cet article
Repost0
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 23:01

taboule-d-hiver-au-riz-complet--1-.JPG

 

 

Je l'ai appelé "taboulé d'hiver" mais ce plat est très frais en été, avec des jeunes carottes et dans ce cas, vous y mélangerez quelques tomates cerise ou des tomates (de saison et du pays) coupées en dés, ainsi que des oignons nouveaux ou des oignons doux des Cévennes (AOC). 

 

 

Taboulé d’hiver au riz complet (BF) 

 

 

400 gr de riz complet

2 feuilles de laurier

1 clou de girofle

1 gousse d’ail

Sel

Huile d’olive

 

 taboule-d-hiver-au-riz-complet--4-.JPG 

Cuire le riz selon ma méthode (vu hier) et l’arroser d’huile d’olive

 

 

taboule-d-hiver-au-riz-complet--6-.JPG

je garde toujours du piment doux, haché au congélateur, pour mes multiples utilisations

 

2 belles carottes

2 gousses d’ail

2 piments doux

1 pomme

 

taboule-d-hiver-au-riz-complet--5-.JPG

 

Hacher carottes, pomme et piment

 

1 bouquet de coriandre ou de menthe (un peu moins)

3 cs de raisins secs

2 cs de graines de tournesol

50 ml Jus de citron

10 olives noires hachées

 

taboule-d-hiver-au-riz-complet--7-.JPG

 

Tout mélanger, rectifier l’assaisonnement avec l’huile, le citron, le piment et la coriandre

Décorer avec de la verdure, pour moi, roquette et tomates cerise

 

 taboulé d'hiver au riz complet (1)

 

Cardamome

Partager cet article
Repost0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 23:12

nouilles-chinoises-aux-carottes-epicees-a-l-orange-03-11.JPG

Une merveille de sensations en bouche avec cette douceur pimentée relevée de gingembre et de coriandre. J'ai pensé qu'il fallait en rester là afin de ne pas gâcher le plaisir, aussi je n'ai ajouté ni viande, ni poisson.

A refaire, en colorant les nouilles avec des petits pois frais...

Nouilles chinoises sautées aux carottes épicées, miel et jus d’orange (BF)

  nouilles-chinoises-aux-carottes-epicees-a-l-ora-copie-3.JPG

Les nouilles

 

1 paquet de nouilles chinoises

Cuire les pâtes et les égoutter. Y mélanger un peu d’huile d’olive et réserver au chaud (four 60°).

Pendant qu’elles cuisent, commencer le reste de la préparation.

 

 nouilles-chinoises-aux-carottes-epicees-a-l-ora-copie-1.JPG

Ingrédients (4 pers) 

4 grosses carottes

Huile d’olive

3 gousses d’ail

1 cc de gingembre confit

1 piment doux

Sauce soja (2 à 3 cs)

Jus d’1 orange

2 cc de miel

4 cs de coriandre fraiche

 nouilles-chinoises-aux-carottes-epicees-a-l-ora-copie-2.JPG

Tailler les carottes en lamelles.

Les poêler rapidement dans un peu d’huile d’olive.

Ajouter l’ail haché, le gingembre confit et le piment doux haché et le miel.

Arroser de sauce soja

Déglacer avec le jus d’orange et ajouter éventuellement un peu d’eau s’il y a trop d’évaporation.

Ajouter la coriandre, chauffer encore 30 secondes et servir avec les nouilles.

 

 nouilles chinoises aux carottes épicées à l'orange 03 11

 

 

Cardamome

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 00:09

pois-tomate-comme-Run-01-11.jpg


________________

 

Il ne fait pas encore très chaud et même plutôt froid pour certains et j'avais envie d'un plat réconfortant; le boudin n'étant là à la limite qu'en guise de condiment, ce plat peut tout à fait convenir aux végétariens qui s'en abstiendront et il est même la base de leur alimentation, à condition toutefois d'utiliser du riz complet (je vous expliquerai une autre fois comment faire cuire du riz complet sans se compliquer la vie et l'apprécier (souvent, la première fois, quand on ne sait pas, on obtient une sorte de bouillie plutôt désagréable ce qui est tout l'inverse du résultat normalement escompté).

Pour les puristes il faut savoir que chaque cuisinier a la possibilité de faire évoluer une recette et l'adapter en y mettant sa "sauce"selon ses propres influences; c'est le cas ici, les souvenirs de certains ingrédients et saveurs ont inspiré cette préparation. Certes les réunionais n'utilisent que rarement la coriandre et ne mettent pas tant de tomate, les "grains" sont cuisinés plus simplement, à l'inverse de l'ile voisine (Maurice)où l'on rajoute volontiers tous ces ingrédients. et où le piment est moins vif mais plus présent intimement mêlé dans la sauce..

 

Pois du cap à la tomate et boudin antillais comme à la réunion

 

Ingrédients pour 10 pers

Pour 4 ou 5 personnes, diviser les grammages par 2. Personnellement, je fais cette quantité que je barquette et mets au congélateur, ainsi, le temps et le gaz utilisés sont les mêmes pour 4/5 ou 9/10.

1 gros oignon

2 gousses d’ail

Huile d'olive

1 cc de thym

2 feuilles de laurier

½ cc de poivre concassé

1 ou 2 piments oiseau haché (facultatif)

1 tout petit verre de vin blanc

1kg de haricots (Cap ou Soissons)

1 bte (1/2) de tomates

1 cs de bicarbonate

2 cc de gros sel gris (1 petite de blanc)

coriandre hachée (facultatif)

4 boudins antillais

  450 g de riz thaï ou japonais

 

De préférence, faire tremper les pois du cap ou les Soissons la veille ; cela facilite la cuisson, la digestion et l’accroissement des minéraux et vitamines contenus au départ dans la légumineuse.

Faire revenir l’oignon émincé et l’ail dans un peu d’huile d’olive puis rajouter le thym, le laurier, le poivre et éventuellement le piment.

Déglacer avec le vin blanc et ajouter les haricots. Cuire à la cocotte minute ½ heure.

Ajouter la tomate et le bicarbonate si vous craignez les problèmes de flatulence (moi je les fait tremper ainsi, pas de problème) puis cuire encore ¾ d’heure.

Rectifier l’assaisonnement avec le sel, la coriandre si vous le souhaitez et remuer.

pois-tomate-comme-Run-01-11--2-.jpg

Envelopper les boudins dans du papier alu et les cuire pochés dans de l’eau bouillante.

Cuire le riz dans un volume et demi d’eau salée pendant 22 minutes au micro onde (cocotte micro). J'ai choisi le riz japonais que j'aime beaucoup pour son goût et le fait qu'il reste bien en grains.

Les réunionnais ne le font pas mais j'y mélange un soupçon d'huile d'olive quand il est cuit.

 

Servir le boudin assorti de pois et de riz.

 pois tomate comme Run 01 11

 

Cardamome

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 00:31

 

auberg-curry-mats-11-10.jpg

 

 

Aubergines au curry matsaman, citron vert et lait de coco (BF)

 

3 aubergines

1 oignon

2 gousses d’ail

2cm de gingembre frais

3 grosses pincées de curcuma

2 bouchons de jus de citron vert

3 grosses cs de coriandre fraiche hachée

1 boite de lait de coco (1/2)

2 cc de pâte de curry matsaman

Sel, huile d’olive

 

 

Couper les aubergines avec la mandoline, en petites lamelles de 2 ou 3 cm.

Ciseler l’oignon finement

Hacher l’ail et le gingembre

Faire cuire les aubergines à la vapeur.


materiel-11-10-009.jpg materiel-11-10-012.jpg materiel-11-10-013.jpg

cuit vapeur      gros trous de 5 mm      couvercle bombé

 

Faire suer l’oignon avec une pointe de sel puis réserver

Saisir à feu moyen l’ail et le gingembre (l’ail ne doit pas bruler) puis rajouter la pâte de curry (attention ce curry est assez fort, tester d'abord avec la moitié, quitte à en rajouter) et cuire quelques secondes.

Rajouter l’oignon et les aubergines. Saler.

Mettre le curcuma et cuire à feu assez vif pour griller un peu les aubergines et les sécher légèrement.

Verser le lait de coco et laisser réduire un peu.

Si le mélange épaissit trop, rajouter un peu d’eau.

Verser le jus de citron vert, mélanger et rectifier le sel si besoin.

Enfin, mettre la coriandre et cuire encore une minute en mélangeant bien.

 

Je vais servir ces aubergines avec un poulet au gingembre et au miel et, soit du riz thaï soit du boulghour, soit du riz complet et dans un coin de l’assiette un peu de confit de gingembre ou un autre chutney de votre choix.La recette...plus tard!

 

NB: il me restait quelques lamelles de  champignons...je les ai ajoutées aux aubergines; je pense que des shitakees feraient très bien....à essayer à l'occasion.

 

Le citron équilibre le côté doux du lait de coco. Le curcuma donne un peu de couleur. le gingembre vient apporter une note de fraicheur piquante et parfumée et il n'y a pas de gingembre dans le curry matsaman et...j'aime bien le gingembre!

La vapeur douce permet d'enlever l'amertume des aubergines sans avoir besoin d'utiliser beaucoup d'huile pour les griller.

 

 

Cardamome

 

Partager cet article
Repost0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 00:35
brocolis-campagnarde-BF-02-10--2-.jpg

Un plat tout simple à réaliser, un plat des familles, avec ou sans lardons.

Faire cuire une belle pomme de terre à la vapeur ou en cocotte et l'éplucher
Faire cuire une grosse tête de brocolis à la vapeur (après avoir coupé en petites sommités)
Huiler le plat avec de l'huile d'olive.
Déposer les légumes et assaisonner.

brocolis-campagnarde-BF-02-10--1-.jpg

Faire une béchamel (moi, je la fais à l'huile d'olive) avec 40 gr de farine et 40 gr d'huile et suffisament de lait pour obtenir une béchamel onctueuse et pas trop liquide. Assaisonner. 
Sur la fin, rajouter un peu de gruyère râpé.
Mélanger le tout. J'i ajouté 50 gr de lardons qui me restaient au congélateur et que j'ai fait sué auparavant pour en éliminer la graisse.

brocolis-campagnarde-BF-02-10--3-.jpg

Coût du plat pour 3 à 4 personnes: moins de 2 €


Cardamome
Partager cet article
Repost0
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 00:09




Envie de légumes ces temps-ci, pas vous?!
De plus, Monsieur l'Etat vient de sévir sous toutes ses formes....Impôt sur le revenu, taxe d'habitation, ordures ménagères.
Alors lachez-vous sur les légumes, c'est eux qui vont vous apporter les minéraux, les vitamines, les fibres et  vous pourrez absorber des proteines en ajoutant une entrée de pois chiches de soissons ou de lentilles et en terminant votre repas par un yaourt ou un fromage blanc arômatisé d'une confiture maison.

Ingrédients:

Deux petites poirées (ce sont les blettes avec peu de tige et des feuilles bien fermes, plutôt courtes, sans déchets.
1 oignon moyen, ciselé
4 ou 5 pommes de terre
taillées en gros cubes.
1 à 2 càs de curry
1 càs de gingembre
en conserve ou 1/2 frais
1 càs de fond (légume, veau...)
1 càs de farine ou maïzena

Couper les blettes en morceaux (comme on coupe un poireau) et les faire cuire ainsi que les pommes de terre à la vapeur et réserver.
Faire suer l'oignon et saupoudrer du curry, de la farine, sel, poivre, gingembre et mélanger.
Ajouter 200 à 250 g d'eau et cuire à frémissement en remuant pendant 3 minutes en remuant.

Idée: si vous mettez du lait de coco au lieu de l'eau, cela vous fait une béchamel au lait de coco.



Verser sur les légumes et servir.


B.F.Cardamome

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 23:11


 :

Soupe au pistou (BF)

 

Je ne peux m'empêcher de remettre la recette de cette soupe de saison, tant qu'i reste un peu de basilic chez votre revendeur!

Voir l'article complet ici
avec l'historique de la soupe et son intérêt nutritionnel.

Il vous faut

 

Des légumes :

 

Carottes (4)

Courgettes (ou 3)

Tomates (4 + 1 épépinées et hachées)

Haricots verts, si possible, écheleurs (150g)

 tailler tout en grosse brunoise.

Basilic (un bouquet)

Ail (3 gousses)



Des légumineuses :

 

Haricots rouges (130g)

Haricots blancs (130g)

(On peut les utiliser sous leur forme sèche, à condition de les faire tremper toute une nuit et de les précuire pendant ½ heure).

 

Des céréales :

 

Pâtes (papillons, macaroni ou fusillis trois belles poignées)

 

Les agents de liaison :

 

Huile d’olive (1/2 verre)

1 Jaune d’œuf

Le fromage (râpé de gruyère ou parmesan ou les deux)

Et mon secret, un peu de roquefort (50g) que je mélange à la pommade.

 

Déroulement de la soupe au pistou:

 

Les légumes et légumineuses sont mis à cuire dans 2 litres d’eau très peu salée (vaut mieux corriger ensuite) durant une heure ¼ (en commençant par 1/4 d'heure en plus pour les haricots rouges et blancs).

10 minutes avant la fin, jeter les pâtes dans la soupe.

Variante: cuire les légumes à la vapeur. ils resteront croquants et cela va permettre d'éliminer dans l'eau les pesticides et les engrais.Cuire d'abord les haricots frais puis réserver. Cuire ensuite les carottes; et enfin les courgettes et haricots verts. Remettre le tout dans une casserole avec de l'eau, du sel, thym, laurier, tomates mixées et cuire encore un peu avant d'y jeter les pâtes. 


Pendant la cuisson, préparer « la pommade » :



 

Dans un mortier, piler l’ail, avec le basilic et la tomate (une grosse). Monter avec l’huile d’olive puis le fromage et un jaune d’œuf. (Robot : vitesse lente, ne pas trop pulser).

Noter le fait que je ne perds rien du basilic car je mixe les queues avec un filet d'eau et de l'huile d'olive (celle qui doit être utilisée) puis je cisèle à la main le reste de basilic, l'ail et la tomate et je travaille le tout au mortier.
Sur la photo, je n'ai pas encore mélangé le fromage.
Délayer avec une ou deux louches de bouillon et reverser dans la marmite.

Laisser prendre le bouillon et retirer du feu dès que le mélange monte.

Rectifier l’assaisonnement éventuellement.

 

Servir avec du râpé à convenance de chacun.

Un petit secret: mélanger dans la pommade un peu de roquefort!

 




B.F.Cardamome

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 23:17


Désolée pour la photo, je n'ai pas encore refait la version sans poulet...je suis sure que vous n'allez pas oublier!

Si vous voulez en rester à un wok végétarien, suivre cette recette (l'autre avec poulet se trouve dans la catégorie plats avec viande)
J'étais chez ma cousine lorsque nous avons fait ce wok de légumes (au poulet) et j'ai tenu à le refaire de retour chez moi.

Ingrédients:

Vous prévoyez tous ce que vous pouvez en légumes de toutes sortes.

Maïs
Germes de soja
Poivrons
Aubergines
Courgettes
Brocoli
Oignons (ou cebettes)
Haricots plats
Chou chinois
Poivrons
Carottes
Brèdes
(si vous êtes à la Réunion; celles que je préfère, les brèdes songe)
Ou un peu de blettes

Pourquoi pas, quelques vermicelles de riz (précuits) ou des nouilles chinoises (cuites)
.........
. Pour ce plat végétarien, prévoyez d'ajouter des haricots déjà cuits ou mieux, des haricots de soja cuits (il est préférable, sur le plan nutritionnel de faire prégermer vos haricots avant de les cuire, pas plus d'1/2 cm ou simple trempage une nuit; ceci préservera vos enzymes en développant ceux des haricots).
(Vous verrez la même recette mais au poulet dans la catégorie
"plats avec viande"
afin que les personnes concernées puissent la découvrir).

De la sauce de soja
Du Nuoc mam (sauce poisson)
1 cube de légumes
Du thym et de la coriandre selon votre goût
De l'huile d'olive

Préparation


Détailler les légumes en julienne
Faire revenir les oignons dans de l'huile d'olive (je préfère)
Ajouter les légumes, d'abord les plus longs à cuire puis les autres et tourner sans cesse.
Les légumes doivent rester croquants.
Ajouter éventuellement les vermicelles ou les nouilles ou faites un plat de riz vapeur à part, ou rien, comme c'est le cas ici car "
nous avons appris à faire notre pain"
et nous comptons bien y goûter!



Assaisonner.

Bon appétit!

Cardamome

Partager cet article
Repost0
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 18:59



Cocotte de légumes au pourpier (j'en parle ici)



Ce petit plat végétarien (ou avec un reste de jambon, ici) pour deux.
Je vous ai déjà parlé du pourpier, dans ma salade omega.

Tachka vous parlera demain du pourpier, cette salade miracle (omaga 3) et si délicieuse!. 


Des poivrons grillés pelés et détaillés en tranches (2)

Des pommes de terre cuite à la vapeur ou à l’eau (2 grosses)

Des carottes en rondelles à la vapeur (2)

Du pourpier cru(une grosse poignée)

Thym, sel, poivre et un soupçon de curry

Huile d’olive

 

 

 si vous n'avez pas de poivron

 

J’ai mélangé les pommes de terre, les carottes, et les poivrons avec du pourpier. Je les ai assaisonnés et arrosés d’huile d’olive.

(Ici, j’ai ajouté un reste de jambon).

J’ai réchauffé le tout quelques minutes au micro onde.

 


B.F.Cardamome

Partager cet article
Repost0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 19:44

La deshydratation


J'ai reçu aujourd'hui un déshydratateur, dans le cadre de mon partenariat avec "Rue du Commerce". Merci à Mathias qui m'a contactée pour cette offre et qui d'ailleurs m'a très rapidement envoyé cet appareil. (...feraient bien d'en prendre de la graine les autres sites qui mettent un temps fou).

 

 

logo_cuisine


Vous me connaissez, je vous dirai tout, à ma manière, c'est à dire la plus authentique qui soit, sur cet appareil dès que la préparation que j'ai mise en route sera prête.
En l'occurence, j'ai fait déshydrater des pommes et des bananes..je les ai mise en route à 18 h et il est au moment où j'écris cet article, 20h45.
La seule chose que j'ai oublié c'est que , comme cet appareil n'est pas doté d'une minuterie, soit je vais devoir me lever cette nuit, soit je stoppe le séchage avant d'aller au lit et je continuerai demain. Enfin, c'est un essai et j'aimerais bien faire ces petits biscuits dont je vous donne la recette dessous.... Mais ça sera pour plus tard!



 

La déshydratation permet de conserver nos fruits et nos légumes en les séchant, comme au soleil, à basse température tout en préservant  les nutriments essentiels et d'e faire ainsi des aliments "vivants" ayant gardé toutes mleur propriétés :

-         Les vitamines hydrosolubles sensibles à partir de 60 ° (Vitamine C)

-         Les enzymes

-         Les poly nutriments

-         Elle permet des préparations particulièrement créatives comme des rouleaux de fruits hypoglucidiques des biscuits « vivants » à base de fruits, des crackers sans gluten à base de sarrasin et de légumes.

Certains appareils vont permettre une température allant de 38° à 70° (le cas ici)

Le déshydrateur circulaire présenté ici (marque Séverin) permet d’avoir une température de  70°C et, avec ses 5 plateaux offre l’avantage de travailler en nombre (environ 4 à 500 g de fruits ou légumes par plateau.



 

Biscuits « vivants »

 

Ingrédients :

• 1 tasse de 250 ml d'amande
• 1 tasse de 250 ml de noisettes
• 1 tasse de 250 ml de graines de tournesol
• 1 tasse de 250 ml de graines de sésame
• 1 tasse de 250 ml de raisins secs

• 4 pommes ou 4 bananes
• 1 tasse de 250 ml de noix de coco rapée
• 1 cuillère à soupe de cannelle
• 1 jus de citron frais

 

Préparation :

1. Pour les réveiller, faire tremper une nuit et laisser “germer” une journée à 36 h une tasse (250ml) d'amandes et une tasse de noisettes. Si les amandes sont de taille suffisante, il est possible de les peler au bout d'une journée.

2. De la même façon faire tremper le même laps temps une tasse graines tournesol Faire tremper aussi 4 à 6h maximum une tasse graines sésame et une tasse raisins secs, quatre pommes ou tout autre fruit saison. A défaut, quatre bananes et une tasse noix coco râpée.

3. Ajouter une cuillère à soupe de cannelle et/ou autres épices au choix et un jus de citron frais.

4. Mélanger le tout à l'aide d'un robot ménager ou d'un extracteur type champion.

5. Etaler la préparation sur les plateaux de votre déshydrateur. Former des “parts” à l'aide d'une pointe de couteau, et mettre à déshydrater à 40/42°C. Lorsque la préparation ne colle plus (8 à 12h), la retirer des plateaux et placer les biscuits directement sur les grilles quelques heures supplémentaires.

 

http://www.femininbio.com/cuisine/recettes/eric-viard/des-biscuits-vivants-496.html

 

 

Outils :

 

» Pour les problèmes d’unités :
le tableau de conversion

 

 

» Pour les vitamines et minéraux santé : le guide nutritionnel

 

Consulter le lien ci-dessous il est extrêmement bien fait:

 

http://www.femininbio.com/cuisine/recettes/eric-viard/des-biscuits-vivants-496.html

 

 

Pâté de tournesol trempé/germé

 

Ingrédients :

• 1 tasse (250 ml) de graines de tournesol
• 1 petit oignon
• 1 gousse d'ail
• ½ botte de persil

• 1 cuillère à soupe de shoyu ou de tamari
• 1 jus de citron
• 1/3 de poivron ou autre légume de saison
• 1 pointe de couteau de curry

Préparation :

1. Laissez les graines de tournesol tremper une nuit.

2. Si cette recette est pour le dîner, vous pouvez laisser germer vos graines pendant la journée.

3. Passez l’ensemble de ces ingrédients dans votre robot hachoir (avec une lame en S)


Je vous donne RDV dès que j'ai finis la préparation...! 
 

 

déshydratation 

Cardamome

Mot-clé : 
Mot-clé : 
Mot-clé : 

→ Mots-clés à copier/coller : déshydratation 
→ ou code HTML à copier/coller : 
<a href="http://recettes.de/deshydratation" rel="nofollow">déshydratation</a> 

→ NOUVEAU : indiquez le temps de 

Partager cet article
Repost0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 23:50



Coco curry au quinoa et gratin d’aubergine mozzarelle

 

 

Haricots (soisson, pois du cap, ou autre « coco »)

 

D’abord, commencer par faire tremper les haricots la veille compter 30 g pesé cru par personne). Ceci afin de les cuire plus facilement et aussi de permettre d’avoir un taux de nutriments plus important qu’au départ. En effet le principe de la pré germination permet à la légumineuse de développer son taux de vitamines, minéraux et enzymes (mais attention, quand le germe commence à devenir vert, c’est fini, c’est la plante qui prend le dessus !).

 

Le lendemain, cuire les haricots en ajoutant les ingrédients suivants, et peu importe s’il vous en manque un, en tous cas, ne pas mettre de sel, sauf à la fin (ce qui empêcherait une bonne cuisson).

 

Feuilles de curry

Laurier

Thym

Poivre concassé

Curry jaune en poudre

Gingembre (moi j’aime bien utiliser mon confit de gingembre)

Quelques lanières de poivrons rouges

Un oignon

Une gousse d’ail

Safran (pistil et non curcuma)

 

Je n’indique pas de quantités, celles-ci devant suivre votre propre goût.

On pourrait ajouter une tomate coupée en quartiers.

Cuire à la casserole ou en cocotte minute (1/2 heure).

A la fin, rajouter du sel.

 


Le quinoa

  

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/recherche/d/le-quinoa-un-succes-a-cultiver_8899/

 

 

Parallèlement, cuire le quinoa dans un et demi à deux volumes d’eau salée. Il est cuit quand le germe est sorti (compter environ 12 minutes). Compter environ 60 à 80 g par personne. Le jus de cuisson des haricots va permettre d’éviter de mettre un corps gras qui est présent dans le gratin.

Le quinoa, c’est l’or des incas. Ceux-ci avaient de l’or à profusion mais cet or ne se mangeait pas. Dans leur jarre, ils conservaient le quinoa qui pour eux était bien plus précieux. C’est une céréale très douce, délicieuse apportant plus de 15 g de protéines et il parait, toute la chaine des acides aminés. L’absence de gluten en fait une céréale particulièrement intéressante pour les intolérants au gluten.

Les Incas appelaient le quinoa « chisiya mama », qui signifie en Quechua « mère de tous les grains ». http://fr.wikipedia.org/wiki/Quinoa

 

Gratin d’aubergine à la mozzarelle

 

Disposer les tranches d’aubergines dans un plat huilé (olive). Saler un peu, poivrer disposer quelques morceaux de mozzarelle (celle qui est dure, pour la pizza), du thym et un filet d’huile d’olive.

Superposer ainsi les couches d’aubergine sans mettre de fromage sur la dernière.

Passer au four à 180° pendant ½ heure et avant la fin, mettre une dernière couche de mozzarelle sur la dernière couche d’aubergines.

 

 

 

540 cal environ avec 25 à 30 g de protéines par assiette

Coût total environ 4,50 € pour 4 personnes (quinoa acheté en AB à 1,89 € le paquet de 500 g à Leader P).


D'autres plats végétariens dans ce blog:


Coco curry au quinoa, gratin d'aubergine mozzarelle

Pulihora (plat traditionnel hindou)

Rouleaux d’aubergine (grec)

Pizza blettes champignons pignons

Nouilles chinoises à la ratatouille ancienne

SOUPE DE LENTILLES A LA CORIANDRE (grec)

Soupe au pistou

Pizza au camembert et au miel

Mon taboulé

Cuisson du choux palmiste...

Pâte à crêpes salée

Macaroni aux poireaux, champignons et mascarpone

Gratin de lasagnes aux légumes confits (BF)


B.F.Cardamome 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 13:54

J'ai découvert chez Marie athènes cette nouvelle recette que j'ai réalisée dans le cadre du jeu qu'elle propose




Je n'ai fait que pour deux aubergines (penser à diminuer toutes les quantités) et ça en fait, facilement pour 4 personnes.
Je servirai volontiers avec du riz ou des pâtes et la prochaine fois, je rajouiterai du froamge râpé en surface.
Ne pas faire réduire trop la sauce avant de passer le plat au four.
C'est super bon!
 


Ingrédients :
Pour une vingtaine :

3 Aubergines
300 gr Fromage de Feta (ou autre fromage de chèvre ou brebis)
100 gr Fromage ricotta
150 gr Emmental râpe
1 Oeuf
+/- 60 g de panure (biscotte hachée)
+/- 50 gr Pignons de pin.
Quelques Raisins secs
Menthe
Sel
Poivre
Huile d’olive

Tomates, cannelle, thym pour la sauce

Préparation :


Laver les aubergines et couper les extrémités.
Couper dans la longueur pour obtenir de fines tranches.
Déposer les tranches les unes le long des autres sur du papier absorbant et saler.
Retourner et saler. Essuyer les aubergines qui auront dégorgé.
Faire frire dans un peu d'huile et réserver.
(Pour éviter d'utiliser de grandes quantités d'huile, je badigeonne chaque tranche a l'aide d'un pinceau que je trempe dans un ramequin d'huile et je les fait revenir dans la poêle des deux cotes). (excellent!)

Dans un plat creux, mélanger la feta émiettée avec la ricotta, l'emmental et l'oeuf.
Verser des pignons de pin et des raisins secs.
Assaisonner avec le poivre, le sel  (inutile vu que les aubergines ont été mises à dégorfer avec du sel; gouter la pâte : en fonction de la teneur en sel de la feta, il en faut +/-) et si vous aimez, un peu de menthe ciselée.
Y ajouter de la panure pour rendre la pate malléable.

Prendre une petite poignée de cette pâte et faire en petit boudin de longueur égale a la largeur de la tranche d'aubergine que vous voulez fourrer.
Déposer le boudin à une des extrémités de la tranche. Rouler.

Déposer tous ces petits rouleaux dans un plat.
(A ce moment-la vous pouvez les congeler, si vous voulez les préparer à l’ avance) voir photo.

Faire un coulis de tomate en mixant des tomates fraiches ou concassées, verser un peu d'huile, un peu de cannelle, de thym, de sel et une pincée de sucre.

Verser ce coulis sur les rouleaux d'aubergine et enfourner (la prochaine fois, je rajoute du gruyère râpé) (30 minutes a 150-180) et... j'ai laissé 5 minutes de trop au four mais c'est quand même un régal!


D'autres plats végétariens dans ce blog:

Coco curry au quinoa, gratin d'aubergine mozzarelle

Pulihora (plat traditionnel hindou)

Rouleaux d’aubergine (grec)

Pizza blettes champignons pignons

Nouilles chinoises à la ratatouille ancienne

SOUPE DE LENTILLES A LA CORIANDRE (grec)

Soupe au pistou

Pizza au camembert et au miel

Mon taboulé

Cuisson du choux palmiste...

Pâte à crêpes salée

Macaroni aux poireaux, champignons et mascarpone

Gratin de lasagnes aux légumes confits (BF)



B.F.Cardamome 



Partager cet article
Repost0
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 00:41

Nouilles chinoises à la ratatouille ancienne 

 

Cuire rapidement les nouilles ; attention, on peut les assimiler à des nouilles fraiches, donc la cuisson va être courte ; elles doivent rester « al dente ». 

La ratatouille est une recette provençale qui doit ressembler en fin de cuisson à de la confiture.
Ca n'est en aucun ca une cuisson de ces mêmes légumes, à la cocotte minute et avec de l'eau et une boite de tomates pelées!

Elle est composée des légumes d’été comme les poivrons, courgettes, aubergines, et une sauce tomates.
 * Pour la sauce tomate, faire revenir les oignons dans de l’huile d’olive, ajouter l’ail puis les tomates et les herbes (thym, laurier, herbes de Provence); laisser cuire et réduire pendant environ 20 mn.
 * Pour le ratatouille, faire revenir tous les légumes coupés en gros dés, séparément, dans de l’huile d’olive ; saupoudrer de sel chaque fois). Pour gagner du temps, j’utilise les deux gros feux de ma plaque de cuisson.
 * Après quelques minutes (ils doivent être « précuits » et dorés, les réserver dans le faitout ou la poêle où ils cuiront ensemble et saupoudrer d’un peu de farine la surface (utiliser une passoire) et mélanger. Cette opération se fait après chaque légume. Donc on mélange au fur et à mesure, de une à trois couches de légumes. Commencer par les poivrons, puis les aubergines, puis les courgettes.
 * On verse par-dessus, la sauce tomate (prévoir une belle quantité de tomate (on peut utiliser de la chair en boite) et beaucoup d’oignons et d’ail.
 * Ajouter des olives noires et si vous le désirez, des lardons fumés saisis.
 * Porter le tout, couvert, sur feu moyen puis doux pendant environ une heure en remuant de temps en temps. Ne jamais ajouter d’eau et ne pas utiliser la cocotte minute.

C’est une opération longue, c’est vrai, mais vous allez être récompensés. Vous allez surement vous régaler avec des côtelettes d’agneau et du riz mais il va aussi vous en rester pour mettre dans les nouilles que vous n’aurez plus qu’à faire chauffer au micro onde.

D'autres plats végétariens dans ce blog:


Coco curry au quinoa, gratin d'aubergine mozzarelle

Pulihora (plat traditionnel hindou)

Rouleaux d’aubergine (grec)

Pizza blettes champignons pignons

Nouilles chinoises à la ratatouille ancienne

SOUPE DE LENTILLES A LA CORIANDRE (grec)

Soupe au pistou

Pizza au camembert et au miel

Mon taboulé

Cuisson du choux palmiste...

Pâte à crêpes salée

Macaroni aux poireaux, champignons et mascarpone

Gratin de lasagnes aux légumes confits (BF)



B.F.Cardamome 



 

Partager cet article
Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 06:12

D'après la recette donnée par Marie Athènes et dans le cadre du jeu

                                            
LA SOUPE DE LENTILLES A LA CORIANDRE
(PLAT CHYPRIOTE)

Mes changements sont notés en violet


Ingrédients :

2,5 l d'eau
2 Oignons moyens
1 grosse Tomate
250 g de Lentilles
60 g de Riz  basmati
(pour moi, riz complet)
quelques feuilles de Laitue ou Romaine (celles que l'on ne met pas dans la salade)
Persil
Coriandre
30 a 50 cl d'Huile d'olive
(j'ai mis 30 ml) *

Préparation :

Faire chauffer l'eau dans une grande casserole avec les oignons et la tomate coupés en petits morceaux.
Quand ca bouillonne, verser les lentilles
et le riz que l'on aura cuit pendant une demie heure au préalable* et réduire le feu.
Quand les lentilles sont presque cuites,
verser le riz.
Saler et poivrer.
En fin de cuisson, ajouter la salade, le persil et la coriandre coupés.
Verser l'huile d'olive.
Laisser cuire encore 1 minute (la verdure ne doit pas être trop cuite).


Concernant mes changements:
*Le riz complet contient plus de protéines que le blanc mais doit cuire plus longtemps. vous pouvez choisir de faire comme j'ai indiqué ou bien faire tremper le riz la veille, le cuire 1/4 d'heure et le rajouter dans les lentilles 25 minutes avant la fin de la cuisson.
Personnellement, comme je fais tremper mes lentilles et mes céréales complètes, j'ai mis ensemble les lentilles et le riz (cuit seulement 1/4 d'heure au préalable).
La prégermination permet une élévtion du taux des vitamines, minéraux et enzymes.
N'oublions pas que l'association céréales complètes et légumineuses permet aux végétariens de construire leur propres protéines avec la chaine complète des acides aminés apportés en complément par ces deux produits.
*30 ml d'huile d'olive car il me semble qu'il y a une coquille dans le texte original.

Enfin, je l'ai fait en deux parties et la deuxième avec moins d'eau, j'en ai fait un plat, plutôt qu'une entrée.



D'autres plats végétariens dans ce blog:

Coco curry au quinoa, gratin d'aubergine mozzarelle

Pulihora (plat traditionnel hindou)

Rouleaux d’aubergine (grec)

Pizza blettes champignons pignons

Nouilles chinoises à la ratatouille ancienne

SOUPE DE LENTILLES A LA CORIANDRE (grec)

Soupe au pistou

Pizza au camembert et au miel

Mon taboulé

Cuisson du choux palmiste...

Pâte à crêpes salée

Macaroni aux poireaux, champignons et mascarpone

Gratin de lasagnes aux légumes confits (BF)




B.F.Cardamome

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 08:23

Soupe au pistou (BF)

 

On faisait déjà cette soupe au pistou de cette façon lorsque j’étais enfant et je continue.

Ma mère avait un secret, jamais dévoilé jusqu’à ce jour. Je vais le faire aujourd’hui le parfum que cette soupe dégage et en partie lié à ce lui-ci.

C’est une soupe qui est davantage un plat car elle reste très consistante et se mangerait presque à la fourchette.

Traditionnellement, les peuples se nourrissent avant tout de légumes, légumineuses et céréales. En effet, seule l’association de légumineuses et céréales va permettre d’apporter les acides aminés essentiels à la fabrication de nos propres protéines. La viande est un produit utilisé par « les riches » et ne vient sur la table que très tard ou rarement, aux grandes occasions. L’homme sait depuis l’origine ce qui est bon pour lui et a assemblé dans son assiette les éléments importants. Ainsi on retrouve l’association riz/ soja en Asie, blé/ lentilles en Inde, blé/pois chiche dans le Maghreb (couscous), riz/pois, en Espagne (paella), haricots/riz en Amérique du sud (chili con carne), blé (pâtes)/haricots en méditerranée avec la soupe au pistou…encore une preuve qu’au départ, l’homme sait ce qu’il lui faut ; il n’a besoin de personne pour lui dire quoi et en quelle quantité. Il se fie au rythme des saisons, à son odorat et son goût et se sert localement en ramassant et en cueillant. La viande est alors un produit noble qui est là en dépannage car c’est une denrée rare dont les producteurs (les animaux) ont tout le respect. Elle est d’ailleurs conservée soit dans la neige, soit en saumure soit emboucanée et se partage entre tous les habitants.

Les légumineuses, sans céréales, et inversement sont insuffisants pour assurer cette fabrication de protéines. Un vrai régime végétarien ne se conçoit qu’ainsi.

 

Revenons à la recette de la soupe au pistou!

 

Il vous faut :

 

Des légumes :

 

Carottes (4)

Courgettes (ou 3)

Tomates (4 + 1 épépinées et hachées)

Haricots verts, si possible, écheleurs (150g)

 tailler tout en grosse brunoise.

Basilic (un bouquet)

Ail (3 gousses)



Des légumineuses :

 

Haricots rouges (130g)

Haricots blancs (130g)

(On peut les utiliser sous leur forme sèche, à condition de les faire tremper toute une nuit et de les précuire pendant ½ heure).

 

Des céréales :

 

Pâtes (papillons, macaroni ou fusillis trois belles poignées)

 

Les agents de liaison :

 

Huile d’olive (1/2 verre)

1 Jaune d’œuf

Le fromage (râpé de gruyère ou parmesan ou les deux)

Et mon secret, un peu de roquefort (50g) que je mélange à la pommade.

 

Déroulement :

 

Les légumes et légumineuses sont mis à cuire dans 2 litres d’eau très peu salée (vaut mieux corriger ensuite) durant une heure ¼ (en commençant par 1/4 d'heure en plus pour les haricots rouges et blancs).

10 minutes avant la fin, jeter les pâtes dans la soupe.

Variante: cuire les légumes à la vapeur. ils resteront croquants et cela va permettre d'éliminer dans l'eau les pesticides et les engrais.Cuire d'abord les haricots frais puis réserver. Cuire ensuite les carottes; et enfin les courgettes et haricots verts. Remettre le tout dans une casserole avec de l'eau, du sel, thym, laurier, tomates mixées et cuire encore un peu avant d'y jeter les pâtes. 


Pendant la cuisson, préparer « la pommade » :



 

Dans un mortier, piler l’ail, avec le basilic et la tomate (une grosse). Monter avec l’huile d’olive puis le fromage et un jaune d’œuf. (Robot : vitesse lente, ne pas trop pulser).

Noter le fait que je ne perds rien du basilic car je mixe les queues avec un filet d'eau et de l'huile d'olive (celle qui doit être utilisée) puis je cisèle à la main le reste de basilic, l'ail et la tomate et je travaille le tout au mortier.
Sur la photo, je n'ai pas encore mélangé le fromage.
Délayer avec une ou deux louches de bouillon et reverser dans la marmite.

Laisser prendre le bouillon et retirer du feu dès que le mélange monte.

Rectifier l’assaisonnement éventuellement.

 

Servir avec du râpé à convenance de chacun.

Un petit secret: mélanger dans la pommade un peu de roquefort!

 


Mots-clés  : soupe au pistou,basilicharicots rougesharicots blancs,courgettescarottes 

B.F.Cardamome

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 11:03

 

Le taboulé, c’est de la semoule, du citron et de la menthe et des légumes.

Ensuite, tout est question de goût personnel, de région ou de pays.

C’est un plat rafraichissant l’été, suffisamment consistant pour être unique le soir et contribuer à un bel assortiment de hors d’œuvre lors d’un lunch ou une petite fête.

 

J’aime beaucoup le taboulé libanais qui, à mon sens respecte au mieux la tradition  car il utilise du pilpil ou blé concassé fin. Cette céréale complète conserve davantage de nutriments que la semoule de couscous et plus de fibres ; elle est également plus gouteuse. On retrouve dans le taboulé libanais, davantage d’herbe que de semoule.

 

Le taboulé courant est fait avec de la semoule de couscous et un peu de menthe.

 

Je vous propose le mien que je fais avec beaucoup de légumes, de la menthe, du persil et de la coriandre, du pilpil fin et des raisins secs.

 

J’utilise un merveilleux engin appelé robot manuel qui fait merveille pour tout couper en petits morceaux en moins d'une minute et dont voici la photo. Je l’ai toujours sous la main car il prend peu de place et se lave en temps record Je ne saurais trop vous en recommander l’achat (environ 12 €, super aussi pour la chantilly, la mayonnaise, les œufs battus en neige…).

 

Voici la recette :

 

Faire détremper 500 g de pilpil à travers une passoire avec 1/2 volume d'eau, mettre dans un saladier et verser ensuite du jus de citron à hauteur; laisser gonfler pendant 1/2 heure. Voici ce qu'on obtient:

 

Couper au fur et à mesure les légumes en tout petits après les avoir mis en morceaux ou rondelles dans le robot, et les déposer dans un saladier creux avec couvercle.

3 tomates, 2 oignons blancs, 1 carotte, 1 petit poivron rouge, un petit poivron vert et ½ concombre  (je n’en avais pas)
et un peu de sel
 .



Ajouter 4 cuillères à soupe de raisins (j’ai mis des bruns et des blonds).

Ajouter 1 cuillère à soupe de persil, une de coriandre, et un bouquet de menthe (feuilles environ 50g).

Ajouter 200 cc de jus de citron, 6 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge et 3 de colza vierge (pour sa haute teneur en oméga 3). Prévoir au total environ un volume de jus de citron pour un volume de pilpil, le reste de l'humidité nécessaire sera pompé dans les légumes.

 

Bien mélanger et ajouter le pilpil détrempé. Mélanger à nouveau.

 

Laisser gonfler pendant deux trois heures au frais ou une nuit. (éventuellement, rajouter du citron si le grain n'st pas assez "cuit"après deux heures).
Avant de servir, rajouter un peu de menthe fraiche.

 

Désolée pour le manque d’humilité ou l’excès d’orgueil (appelez ça comme vous voulez !) mais je n’ai jamais réussi à trouver meilleur et, pareil pour mon tiramisu (attendez…une autre fois !)


Coût du plat pour 8 personnes: 4,10 € 


D'autres plats végétariens dans ce blog:



Coco curry au quinoa, gratin d'aubergine mozzarelle

Pulihora (plat traditionnel hindou)

Rouleaux d’aubergine (grec)

Pizza blettes champignons pignons

Nouilles chinoises à la ratatouille ancienne

SOUPE DE LENTILLES A LA CORIANDRE (grec)

Soupe au pistou

Pizza au camembert et au miel

Mon taboulé

Cuisson du choux palmiste...

Pâte à crêpes salée
Macaroni aux poireaux, champignons et mascarpone
Gratin de lasagnes aux légumes confits (BF)  



B.F.Cardamome

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 20:49

Je vous ai parlé du chou palmiste   que j'ai pu découvrir à la Réunion lors de mon séjour. Je ne désespère pas de trouver quelque part dans Marseille l'endroit où je pourrai le dénicher; sinon, je suis preneur quand vous rentrerez cet automne (pour ceux qui ont décidé de découvrir ce petit coin de France)!

Le plus long et...le plus coûteux, c'est l'épluchage. sur un chou de 40 à 50 cm il va vous rester environ 20 cm! Il faut savoir que les extrémités sont dures et que c'est comme pour une asperge; tant que c'est dur et filandreux, vous donnez aux poules!

Vous pouvez cuisiner ce légume de la façon la plus simple, dans un court bouillon où vous aurez mélangé tout ce que vous avez sous la main: thym, laurier, herbes de Provence, oignons, ail sel et poivre en garin hachés....allez y de votre imagination!

La cuisson ne dure pas très longtemps, environ 10 minutes, quand on pique la pointe du couteau, comme pour une pomme de terre, on sent que c'es tendre.

Choisissez ce chou pour accompagner une viande en carri et vous en serez ravi ou bien avec un pot-au-feu classique.

D'autres plats végétariens dans ce blog:


Coco curry au quinoa, gratin d'aubergine mozzarelle

Pulihora (plat traditionnel hindou)

Rouleaux d’aubergine (grec)

Pizza blettes champignons pignons

Nouilles chinoises à la ratatouille ancienne

SOUPE DE LENTILLES A LA CORIANDRE (grec)

Soupe au pistou

Pizza au camembert et au miel

Mon taboulé

Cuisson du choux palmiste...

Pâte à crêpes salée
Macaroni aux poireaux, champignons et mascarpone
Gratin de lasagnes aux légumes confits (BF)

B.F.Cardamome

 

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 14:03
Si, comme moi, vous êtes un peu hérissés par le goût du sarrasin dont les crêpes sont plus fragiles ou si vous faites tout simplement vos crêpes de façon plus "diététique" qu'avec de la farine blanche, alors je vous conseille cette recette de pâte à crêpe complète.

Prenez 200g de farine complète ou intégrale mélangée à 1 cuillère à café de sel gris (<1/2 de blanc)
Mélanger trois oeufs.
Verser 450 cc de lait chaud dans lequel on aura mis 20g de beurre. On peut remplacer par moitié moitié avec de la bière (sujets sensibles, s'abstenir).

La pâte est prête à être utilisée. On fait entre 9 et 12 crêpes.

Coût: environ <1,30 € la crêpe, garnie de 25gr de gruyère.

Pour une pâte sucrée, ne mettre qu'une pincée de sel et ajouter 2 c à soupe de sucre.

J'en ai toujours quelques unes, prêtes au frigo, sous film et je n'ai plus qu'à mettre un peu de gruyère dedans et les faire passer quelques secondes au micro onde.

D'autres plats végétariens dans ce blog:


Coco curry au quinoa, gratin d'aubergine mozzarelle

Pulihora (plat traditionnel hindou)

Rouleaux d’aubergine (grec)

Pizza blettes champignons pignons

Nouilles chinoises à la ratatouille ancienne

SOUPE DE LENTILLES A LA CORIANDRE (grec)

Soupe au pistou

Pizza au camembert et au miel

Mon taboulé

Cuisson du choux palmiste...

Pâte à crêpes salée

B.F.Cardamome

Macaroni aux poireaux, champignons et mascarpone

Gratin de lasagnes aux légumes confits (BF)

 

Partager cet article
Repost0

  • : BLOG CARDAMOME
  • : Mes écrits,tranches de vie, cuisine,critique gastro,pâtisserie,peinture, musique, "coups de gueule"...avec humour souvent, cynisme aussi,mais surtout authenticité....résultats d'un vécu riche en expériences et, en fond alléchant, mes RECETTES de CUISINE
  • Contact

DIVERS INFO

 

Mon autre blog: Cardamust

 

      *

  

Cliquer sur le chat

pour sauver des animaux,

c'est gratuit

 

*

logo.png

*

 

 

fr.myTaste.be

 

Recherche

Texte Libre

PÂTISSERIE

cardamome sur ComBoost

Articles Récents

  • Mon Kimchi (légumes lacto fermentées recette coréenne)
    Tout récemment j'ai fait deux séries de pots de Kimchi. je vous donne ici mes deux préparations ce qui vous permettra d'avoir deux exemples. En fait ce sera "votre kimchi" avec les légumes que vous trouverez sur votre marché bio mais c'est vrai que la...
  • Linguines à la milanaise, recette confiée par un ami sicilien...
    J'ai un "ami" sur FDB qui m'a confié cette recette de pâtes à la milanaise, lorsque c'était le moment de faire sa petite récolte de fenouil sauvage. J'y suis allée dès le lendemain mais n'ayant pas le temps de faire cette préparation faute d'anchois,...
  • Potimarron garni
    Début juin , il me restait un potimarron et un butternut; l'idée m'est venue de garnir de légumes, et d'un appareil à quiche une moitié de potimarron, garnir de fromage et de le cuire simplement au four...pas mauvais du tout et original! ... carottes...
  • Pains burger maison super moelleux pour un special Wagyu
    J'ai déjà proposé des pains burgers il y a fort longtemps et je reitère avec une version tres moelleuse et une astuce. En effet les pains burgers sont généralement plus plats que bombés aussi, je vous donne une astuce pour les faire plus plats. Ici, monsieur...
  • Tarte feuilletée aux pommes base Frangipane
    Je pense que ce sont les dernieres pommes que j'achète car elles commencent à ne plus avoir trop de goût (séjour frigo après récolte). Aussi j'ai décidé de faire une tarte aux pommes qui peut en consommer pas mal, peut être ferai-je aussi une Tatin......
  • Pâtés impériaux 12 portions
    Nous les avons mangés ce midi... des pâtés impériaux faits juste avant en peu de temps. J’ai utilisé de la chair à saucisse prise chez mon boucher. J’ai l’habitude et, un goût pour des rouleaux ou nems... bien relevés aussi, pour le piment, faites selon...
  • Pâtes à la romaine aux pois chiches
    Cette recette est de Laurent Mariotte et circule pas mal sur la blogosphère. Une association entre pâtes, tomate, pois chiches et senteurs de Provence à laquelle sont ajoutés parfois des filets d’anchois. Prendre des pâtes qui pourront garder la sauce....
  • Moelleux à la ganache de chocolat noir
    Je remercie "PetiteFaim" chez qui j'ai découvert cette recette excellente de gâteau. Ce gâteau est peu sucré (11%/ reste des ingrédients) C'est tout de même un gâteau qui apporte environ 2130 calories.... (2050 si vous utilisez du xilitol), donc à déguster...
  • Pizza champignons mozzarelle, pâte au levain
    Cette fois, j'ai voulu une pâte à levain pour cette pizza mais si vous faites votre recette comme pour cette pâte à pizza classique, ça ira très bien aussi. L'avantage c'est que la pâte au levain se digère bien mieux et il y a ce petit goût en plus.......
  • Filet de Perche aux pleurottes, sauce citronnée à la crème
    Je ne vous présente pas souvent de poisson mais, fiston ayant fait ainsi des pavés de cabillaud, j'ai eu envie de faire ce filet de Perche avec la meme sauce mais une garniture différente. On pourra tout de même ajouter un riz créole pour les plus affamés......

MERCI A MES LECTEURS

 

 
 

 

Ce blog a eu 10 ans en mai 19

(depuis mon 2ème articlele premier fut écrit en octobre 2005 puis, longue pause ...)

 2 526 638 visites au 16 août 2019 

et  3 462 048    pages visitées

mois record : 12/2012 (56 598 Pages vues)

 merci à tous et à toutes

 ...pour tous vos commentaires et vos visites:

 

 

•••
 
Quand  la page est ouverte clique sur le pinceau et laisse faire

•••
statistiques mondiales
STATISTIQUES MONDIALES EN TEMPS REEL
•••
   

ENVIRONNEMENT

1 million de clics

 

 

 

 

 

Abeille, sentinelle de l'environnement, signez la charte!

 

 

Pétition contre la barbarie animale en Chine

 

 

  

Cliquer sur le chat

pour sauver des animaux,

 

c'est gratuit

 

Très au sud de l'Aude au pied des pyrénnées