750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2020 2 16 /06 /juin /2020 10:33

J'ecris peu ces temps ci...pas que je n'aie pas de sujet...j'ai plein de photos gardées pour illustrer ceux ci mais avec le jardinage, les chats, les poules, le saxo j'ai paradoxalement peu de temps de reste (bien qu'étant retraitée depuis 2018).

 

J'ai voulu partager ces photos  ici...vous connaissez mon goût  pour le bricolage et la recup.....Juste pour donner une idée à certains et parce que j'en suis aussi, plutot fière.

En fait, le maçon  ou plutôt l'ébéniste qui sait aussi faire ça...celui qui avait fait ma belle balustrade l'an dernier...devait venir vendredi dernier. Le soir venu, il m' a appelée  pour me dire qu il viendrait le lendemain vers 18h...marre des gens incapables de respecter leur engagement....j ai dit NON. Mon fils etait arrivé en fin de soirée et je tenais à garder le samedi pour nous...

J'avais coupé une palette européenne en deux  pour fabriquer le sol du futur cabanon aux poules. Ile restait une moitié inutilisée.  

En revanche, j avais prévu de prolonger la marche du côté droit de la terrasse....voilà le résultat qui ma permis d economiser 100€ que me demandait le maçon...Et en plus, c'est joli!

 

 

Difficulté,  juste pour scier mais on y est arrivé, à la scie sauteuse plus la scie manuelle et beaucoup de jus de coude! (Il y a trois endroits difficiles là où se trouvent les grosses pièces de bois de soutien).

 

* les palettes européennes sont de grande qualité avec des planches toujours de la même dimension. Elles sont très chères et on n en trouve pas beaucoup à récupérer.  Valeur environ 80€ pour le modèle 80/120. Il m'en restait une de la construction de la maison, celle que j ai coupée  et les autres que j ai utilisées pour le sol du futur cabanon en bois, m ont été données par mes voisins; elles etaient neuves et leur servaient de sommier.

 

J avais le vernis.

J'ai compenser les espaces avec des planches de récupération d une autre palette, de façon à avoir une marche sans espaces.

J'ai poncé, j'ai passé  du brou de noix pour teinter et faire boire le bois tout en le protégeant.

Puis, j'ai passé  une première couche de vernis brillant (un fond de pot très vieux)

J'ai de nouveau poncé puis j ai fait une deuxième  couche de vernis...satiné (donné par mes voisins lors de leur déménagement,  merci Eva),

Il me restait à positionner à côté de la marche existante. Ce que j'ai pu facilement faire à  l'aide de cales en bois, provisoires, le temps de trouver des cailloux bien dimensionnés. 

 

Lors d'un futur entretien ...pas avant deux ans, je veillerai à boucher les trous des clous avec de la pâte à bois quoique...ça apporte un côté "ancien".

 

 

 

 

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
17 février 2020 1 17 /02 /février /2020 07:00

La qualité de l’eau du robinet en France

En France, la majeure partie de la population a accès à une eau du robinet dite « potable ». Toutefois, cette acception

 recouvre des réalités très disparates au sein même du territoire. État des lieux de la qualité de l’eau du robinet en France.

 

État de l’eau du robinet sur le territoire français

Une eau est potable quand elle apte à être assimilée par l’organisme humain. C’est bien le cas de l’écrasante majorité des eaux qui coulent de nos robinets chaque jour en France. Cette eau, objet d’une attention sanitaire permanente, est extrêmement contrôlée. Néanmoins, cette « bonne tenue » sanitaire globale renvoie à des réalités plus contrastées selon les régions.

Ainsi, la qualité microbiologique varie énormément selon l’environnement et l’état des infrastructures.

Pour l’exemple, et très étonnement : la ville de Paris possède une eau de très bonne qualité bactériologique, à l’inverse d’autres lieux plus champêtres.

La présence de pesticides peut aussi grandement varier à un niveau extrêmement localisé, en fonction des cultures environnantes.

Le taux de nitrate dans les eaux souterraines, avant traitement, est également un facteur déterminant pour l’évaluation de la qualité d’une eau.

En la matière, l’Île-de-France est une très mauvaise élève, ainsi que le Nord de la France, tandis que les régions montagneuses sont globalement épargnées.

Le plomb enfin est un élément pouvant grandement altérer la qualité de l’eau s’écoulant du robinet. Il convient de toujours se référer aux analyses des derniers prélèvements s’agissant du lieu que l’on occupe afin d’avoir une vision claire de la situation.

 

L’éternelle « eau dure »

L’autre élément qui influe grandement sur la composition de l’eau est le calcaire. Sa présence détermine la « dureté » de l’eau et, en la matière, la France est championne des eaux dites « dures » ou moyennement dures.

L’essentiel des eaux très douces du territoire français est situé en Bretagne et dans la région Centre. Pour autant, il ne faut pas diaboliser l’eau dure plus que de raison : dans les proportions courantes, le calcaire n’a aucun mal à être géré par l’organisme humain.

 

J’aimerais rajouter mon expérience personnelle : l’eau au robinet, au village (Pyrénées audoises) est titrée à 90°th soit 900 mg de calcaire / litre d’eau.

Il faut savoir que le calcaire pour être assimilé correctement - il en va ainsi de tous les minéraux en bouteille – doit  utiliser nos propres minéraux et cela demande un gros effort pour éliminer correctement ces « déchets », devenus tels dès lors que l’eau n’est plus consommée à la source. Il en va de notre organisme comme de nos assiettes…il faut une eau non chargée en « boues » pour les nettoyer correctement.

 

La recherche d’une eau douce est généralement synonyme de confort, car les eaux peu chargées en calcaire sont beaucoup plus agréables pour le palais. L’assimilation en est également plus aisée. Pour profiter de la douceur d’une eau peu chargée, il est intéressant d’utiliser une fontaine à eau filtrante : directement branchée sur l’arrivée d’eau, cette fontaine débarrasse l’eau du robinet d’un certain nombre d’impuretés tout en lui ôtant cette saveur chlorée désagréable plus ou moins prononcée selon les régions.

 

 

L'utilisation d'une fontaine à eau filtrante permet en outre de limiter considérablement l'achat de bouteilles plastique et la corvée de les transporter.

 

L’eau du robinet « idéale »

Que serait l’eau du robinet parfaite ? Idéalement, une eau saine d’un point de vue bactériologique, sans plomb, sans nitrate, sans radioactivité et sans substance émergente.

Si elle est faiblement minéralisée, c’est encore mieux : trop de minéraux,  peuvent être lourds à assimiler. En la matière, les eaux d’Auvergne, bretonnes, vosgiennes et celles des Pyrénées-Atlantiques, avec moins de dix milligrammes de calcaire par litre, font figure de modèles.

 

Je citerai quelques exemples pour les eaux d’Auvergne, parmi celles que vous pouvez facilement trouver dans les commerces : Mont Roucous, Fontaine de la Reine, Monts Barbier (carref.), Laqueuille (Lecl.), Eco (Lecl), Volvic. Eau de Plancoët en Bretagne.

En fait, il suffit de regarder ce qui est écrit au niveau du « cal » (calcaire et non calcium) et si c’est en dessous de 10 mg on est bien, mieux encore si c’est en dessous de 6 mg et acceptable si on est entre 10 et 25mg.

 

 

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 21:20

Depuis que je fais mon fromage façon "Boursin", je me dis, et pourquoi ne pas faire un fromage de chèvre en utilisant un procédé identique?

Le résultat est plutôt bien et je dirais même très bien, que ce soit en texture comme en goût...selon le temps d'affinage.

Bien évidemment ça ne vaut pas le fromage que je trouve au marché à partir de mars mais ça peut le faire pour patienter jusque là...

 

Comptez entre 15 jours et trois semaines selon le rendu désiré. Personnellement, j'aime que mon  fromage soit bien affiné, limite crémeux à l'intérieur.

 

 

Il vous faut:

2 yaourts au lait de chèvre entier (bio c'est mieux mais cette fois, j'ai pris non bio, 4 yaourts pour 1.98€)

2 g de sel gris

1 pincée de poivre ou de piment d'Espelette (facultatif)

un gaze en non tissé

une passoire de taille moyenne ou un pot de fromage blanc (250g) percé de trous

un verre pour la/le mettre dessus et que ça égoutte

 

Le petit lait recueilli pourra servir pour faire votre prochain pain, à la place de l'eau ou pour un gâteau ou des crêpes...

 

 

Dans un bol, mélanger le yaourt et le sel (et le poivre)

Disposer la passoire sur le verre, ajouter la gaze, verser le yaourt.

Je ne l'ai pas encore fait mais je pense rajouter en surface un soupçon de sel gris (à peine!)

 

Replier la gaze sur les bords de la passoire (sinon ça va égoutter dans le frigo)

Entreposer au frigo dans la zone la moins froide (en haut). J'ai un frigo chambre froide à 10°...

Patientez pendant deux jours. Utilisez le petit lait et laisser affiner au moins 15 jours.

 

Le fromage va se recouvrir de moisissure (vert à noir)...

 

Quant vous serez satisfait de la consistance, formez le fromage avec les  coins de gaze, sans toucher le fromage puis parsemez de thym ou de sarriette (ce que j'ai fait, sarriette du jardin) ou autre... et laissez affiner encore deux ou trois jours

 

Dégustez!

 

Mots-clés  : faire son fromage de chèvre, fromage de chèvre pour 1€, fromage maison

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2019 5 20 /12 /décembre /2019 08:23



velouté butternut 12 09 muffins lardons petits pois 12 09 006 escargot du jardin sauce poul. 12 09 006

poule-vanille-gingembre-marrons-12-09-008.jpg  mandue poire nougat choc 12 09 002


Je remonte cette proposition dont il faudra, bien évidemment revoir le prix car il date de 2009...quoique!

Je mets en rouge mon estimation pour cette année 2019, soit environ 7 € hors vins et pain (mon pain au levain naturel fait maison me revient à environ 1.50€)

 

Je remets ici mon menu de Noel; après tout, il peut tout autant être choisi pour celui de la Saint Sylvestre si vous êtes 4 ou 6 convives à vouloir passer une soirée tranquille et que vous désirez les régaler pour un budget serré.
Il ne vous restera plus qu'à décorer votre table et offrir quelques boissons supplémentaires (jus de fruits, smoothies, chocolat chaud brésilien, quelques bons vins pour ceux qui n'en sont pas malades...pensez à prendre de l'eau et quelques friandises et fruits secs. Si on vous le demande, choisissez de vous les faire offrir par vos invités plutôt que des babioles dont on ne sait que faire!

 

 
Mon credo, c'est le budget et cette année, je vous propose pour votre Noel, ou votre 31 décembre, ce menu défiant toutes concurrences.
La plupart des ingrédients sont achetés chez Ald...sauf quand c'est précisé ou en bio.

Vous pourrez également vous inspirer de celui que je vous ai proposé l'an dernier et dont vous verrez les photos au bas de cet article



Petite mise en bouche avec ce...

velouté butternut 12 09 muffins lardons petits pois 12 09 006


Velouté de butternut et muffin aux lardons et petits pois  (0,30 €) 0.50

Prévoir la recette de butternut pour 6 entrées ou 22 mise en bouche, ou bien diviser les quantités par 5.
Pareil pour les bouchons dont vous diviserez les proportions par 8.
Ou bien, congeler ce qui reste, ce qui s'avérera à la fois plus simple et plus économique car,  une seule cuisson pour plusieurs repas.
Pour cette mise en bouche je vous suggère la mini soupière accompagnée d'un  bouchon.
Si les lardons ne vous conviennent pas, remplacer par des noix (mêmes quantités).


escargot du jardin sauce poul. 12 09 006

 

Cassolette d’escargots sauce poulette aux herbes (1€) 2€ (sauf si vous avez eu l'occasion de faire une petite chasse aux gastéropodes)


poule-vanille-gingembre-marrons-12-09-008.jpg

Poule à la vanille, gingembre et marrons (3 €) 3.80€

mandue poire nougat choc 12 09 002

Poire et mangue en éventail, nougat glacé, coulis de chocolat aux pistaches grillées (0,50 € maxi) 0.70



Vous avez aimé l'an dernier:


         
Pomme trouble  Crostini tomate confite  Neuvaine d'huitres


Salade de gésiers confits, lardons et croutons


     

Gambas crème           Tarte au chocolat      Pain maison
de coriandre  

  BON APPETIT ET JOYEUSE FÊTE!

 

 

 

 

 

Mots-clés : poiremangue,chocolatpoulevanillegingembre marronsescargots,sauce pouletteveloutébutternutbudget menunoëlsaint-sylvestrechocolat chaudchocolat brésilienpas cher   


B.F.Cardamome

 

  

Gagnez des euros en lisant des mails. Inscrivez-vous sur le lien, merci!

http://www.mailorama.fr/index.php?parrain=bgfriedmann

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 16:04

 

Je remonte cet article qui est on ne peut plus d'actualité

 

Le gaspillage alimentaire durant les fêtes... 

Certes, les repas de fêtes sont des moments privilégiés de convivialité. Pourtant, ils ne doivent pas faire oublier que la profusion de bonne nourriture s’accompagne souvent de lendemains chèrement payés en terme de gaspillage alimentaire. Et si, nous, consommateurs finaux ne sommes pas les seuls « gaspilleurs », nous n’en assumons pas moins une part importante. Ainsi, le gâchis alimentaire global pour la seule Grande-Bretagne est estimé entre 18 et 20 millions de tonnes par an. Sur ce total, les foyers pèsent pour 37 %, les industriels de la transformation alimentaire pour 23 %, les restaurateurs et les traiteurs pour 17 % et les détaillants et les distributeurs pour 9 %. Le reste est à mettre sur le compte de l’agriculture et de la restauration collective (écoles…), soit 14%. .

 

A l’inverse, la part dédiée aux produits entamés n’a cessé d’augmenter… Les aliments entamés se composent à 33 % de plats cuisinés, à 28 % de pain et à 22 % de fruits et légumes.

 

Bien que les périodes de fêtes riment souvent avec une surenchère à la consommation, penser à mettre les restes de dinde dans un Tupperware ne devrait en rien nuire aux festivités, bien au contraire.

Le gaspillage alimentaire étant synonyme de pertes économiques pour le consommateur, ce dernier a tout intérêt à limiter au maximum l’envoi à la poubelle de produits non ou peu consommés.

Distinguant le gaspillage alimentaire primaire, attribué aux ménages, du gaspillage secondaire, imputé à l’ensemble des acteurs de la chaîne de production et de distribution, l’Observatoire Bruxellois de la Consommation Durable évalue la part de nourriture jetée sans être consommée à un quart des aliments produits à l’échelle mondiale. Collectées à Bruxelles, les données révèlent que 8 % du sac poubelle du tout-venant sont constitués d’aliments jetés intacts. Malheureusement commune à tous les pays industrialisés, cette réalité est d’autant plus inacceptable que le nombre de personnes souffrant de la faim ne cesse de croître. D’après la FAO, 963 millions de personnes souffraient de la faim à travers le monde en 2007

 

En outre, autre impact majeur de ce gaspillage généralisé, le volume des déchets augmente de façon notable, la fraction organique s’ajoutant à la fraction emballage. Ce surplus a un coût, lequel influe tant sur la collecte que sur le traitement des déchets.

Le gaspillage alimentaire ménager a évolué au cours des dernières années. Ainsi, d’après l’Observatoire bruxellois, il représentait 7,6 % de la poubelle ménagère en 2001, dont 3,1 % de produits périmés et 4,5 % de produits entamés. En 2004, la part périmée avait diminué…
 

…cette dilapidation a des causes diverses :

La réduction du temps accordé à la préparation des repas

L’engouement croissant pour les plats préparés.

La difficulté de prévoir les courses sur du moyen terme,

L’inadéquation quantités achetées/ besoins,

La programmation aléatoire des activités et des repas familiaux,

Les offres promotionnelles

Le non-usage de listes de courses durant les achats.

 

Certains réflexes peuvent l’y aider :

Dresser une liste de courses ciblant les achats nécessaires,

Tenir compte des dates de péremption et des portions figurant sur le conditionnement,

Conserver et accommoder les restes,

Privilégier les commerces de proximité et des courses régulières…

 

Reste bien entendu la solution du compostage domestique qui, si l’on observe certaines règles, est une bonne alternative.

 


Cécile Cassier.  http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=3529



Je rajouterai que, limiter sa consommation de viande ne nuit à personne et favoriserait le redémarrage d’un élevage traditionnel plus respectueux des animaux, du goût et de l’environnement (contre la déforestation) .

Du fait que les dates de péremption s’appliquent impérativement sur les produits frais, voilà un bon nombre de produits qui ne seront plus jetés.

 

Que, consommer du bio en quantité moindre revient au même que consommer du non bio en double quantité, tant sur le plan nutritif qu’énergétique et ne nuit pas à la santé comme l’agriculture et l’élevage conventionnel.

 

Voilà un article qui va tout à fait dans le sens de tout ce que je propose avec bon nombre d '«amis» blogueurs : le retour au fait maison contre la malbouffe :

Faire son pain, ses yaourts, ses petits plats, ses gâteaux, ses smoothie, ses glaces...

 


Cardamome

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2019 6 21 /09 /septembre /2019 16:14

J'ai la chance d'avoir d'avoir un jardin et de pouvoir y cultiver une multitude de plantes aromatiques.

Durant l'été j'ai déjà fait sécher de la sauge, de la sarriette, de l'origan, de la verveine...et là, je recommence car ça a bien repoussé et l'hiver arrive.

Ci dessus, mon paquet de menthe est prêt  pour mes infusions hivernales et j'ai effeuillé la verveine .

 Elle va sécher quelques jours sur et sous une feuille de journal.

 

Mais vous... vous avez peut être un balcon où vous faites pousser vos plantes!

 

Et vous... vous avez surement déniché une herboristerie ou un magasin bio qui peut vous proposer des plantes en vrac dans un gros sachet de papier que vous utiliserez au gré de vos désirs.

 

Pour tout ceux qui veulent être convaincus qu'il est préférable d'utiliser de vraies plantes, sans sachet individuel que vous payez une fortune, et qui aiment réellement boire de bonnes infusions, j'aimerais vous dire aujourd’hui à quel point vous auriez tout intérêt à le faire.

 

• C'est bien moins cher que les sachets (faites le calcul avec le prix au kilo)

• si vous avez un jardin, c'est (presque) gratuit et vous en connaissez la provenance

• la plupart du temps, les plantes en sachet ne sont faites que des débris de plantes, sans feuille entière pour la simple raison que cela diffuse mieux à travers le papier

• personnellement, rien que de savoir que je suis en train de boire un parfum composé en partie avec du papier...beurk...et tout ce papier qui part à la poubelle...

• Savez vous réellement d'où viennent ces plantes? Chine, UE (Pologne principalement), Maghreb...peu importe..elles ont fait des km pour arriver dans votre tasse (même en bio)

• Savez vous exactement ce qu'elles contiennent? pesticides, conservateurs, rayons X ou gamma ? (sur les marché, même provençaux)

• Nous sommes en résonance avec les plantes et produits de NOTRE terroir. Leur action est d'autant plus importante qu'elles sont locales et cultivées avec amour.

• En cultivant ou en achetant une plante en vrac ou en paquet, vous lutterez efficacement contre le pouvoir industriel et pour VOTRE porte monnaie.

 

 

Mes conseils et solutions:

 

 - Pour les marseillais, je ne saurai trop insister, pour ceux qui n'ont pas la possibilité d'en faire pousser (non..pas de la b...des herbes aromatiques!) sur l'existence d'une célèbre herboristerie "Le Père Blaise" qui vend aussi sur site. 

Regardez bien chez vous il en existe surement dans d'autres villes.

- Les herbes aromatiques, c'est ce qu'il y a de plus facile à faire pousser. On achète ça tout petit, la première année et l'année d'après on se dit qu'on a prévu une place trop petite pour la planter!

- Plantez en partout, même si vous n'avez pas de jardin. Au pied des immeubles, au pied des arbres, dans un coin de colline. Personne ne vous pénalisera de "squatter" ainsi!

- Évitez de prendre des plantes aromatiques hors saison car elles sont "boostées" et ne donneront pas grand chose; de plus elles ont surement été pesticidées. Choisissez plutôt une variété bio...elles vous apparaîtront chétives mais c'est ça la nature; ensuite elles vont résister mieux que les autres.

- Les plantes aromatiques sont peu gourmandes en eau. Coupez-en à volonté, elles vont repousser encore plus belles. En fin de saison, ou au milieu et à la fin, servez vous abondamment et faites les sécher.. Rabattez tout ce qui prend l'allure d'un arbuste (verveine par exemple).

- N'oubliez pas d'étiqueter avec le chiffre de l'année et si vous en avez trop, faites plaisir autour de vous. C'est aussi bon que des confitures mais...sans le sucre. Et...à ce sujet, sachez qu'une infusion se boit sans sucre. Moi, j'en prépare un litre le matin et il n'en reste plus lorsque je me couche.

 

Mes plantes aromatiques , mes infusions préférées:

 

Menthe: Tout l'été et presque en toutes saisons.

Verveine (elle a tendance à ne pas résister au grand froid mais elle repousse pas d'inquiétude. Bien tailler en fin d'automne)

Mélisse (petit goût de menthe citronnée)

Réglisse (je l'achète chez le Père Blaise elle remplace l'effet "prune" après la fin de la saison)

Sarriette, thym, origan, marjolaine, sauge, laurier, céleri perpétuel: surtout pour la cuisine (j'en met dans tout) mais possible en infusion.

J'ai repiqué un thym pris dans la garrigue audoise, il se plait à merveille (du vrai thym quoi...pas le thym vert cultivé!). Le laurier n'a pas pris chez moi mais ici il y en a partout.

♥ Je mets à part le basilic (les basilics) et le persil qui ne sont pas vivaces. mais bon sang que c'est agréable d'aller se cueillir un brin  de persil ou une tête de basilic lorsqu'on en a besoin!

Lavande, en petite quantité car c'est très fort (antibiotique et sommeil).

 

Toutes ces plantes feront le régal des abeilles qui ont besoin de leur pollen pour survivre et participer ainsi par la pollinisation, à notre alimentation. Grâce à elles, nous avons les fruits et les légumes. Non..pas les figues, elles, c'est grâce aux guêpes.

Vous avez dit quoi...excellent restaurant pour les limaces...oui mais les limaces...excellent restaurant pour les poules...ben oui!

 

Cette liste n'est bien entendu pas exhaustive.

 

Si vous avez de bonnes idées, n’hésitez pas à partager ici, en commentaire, je rajouterai en fin d'article.

 

Mots-clés  : plantes aromatiques, infusions, tisanes

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2019 6 07 /09 /septembre /2019 20:10

J'ai vu ce genre de poubelle lors de la visite d'une abbaye dans le pays Basque. J'ai tout de suite été conquise.

 

Poubelle abbaye de Sordes

 

J'ai alors imaginé mes propres plans...pas très aisé car,  les lames de palettes sont souvent différentes d'une palette à l'autre et il faut les choisir (beaucoup sont abîmées).,Il vous faudra donc faire vos propres mesures selon les dimensions de lames que vous avez. Je vous expliquerai comment j'ai procédé. Celle-ci fait environ 80 cm de hauteur sur 51 cm de large et 47 de profondeur (hors tout).

 

 

 

Pour dégager un sac qui serait trop rempli, j'ai réalisé un sac en tissu que j'ai accroché avec du velcro. Ce sac supporte le sac en plastique mais il est taillé en biseau donc plus petit que le contenant mais il sera plus facile d'enlever le sac plein de matériaux à recycler..

Bien sur, pour éviter cette difficulté on peut aussi ne pas faire de latte de fixation à l'intérieur, comme c'est le cas pour celle de l'abbaye. J'ai eu peur d'un manque de solidité.

 

Ce sac pourra aussi servir d'unique contenant (plus écolologique) puisque, grâce  au velcro, il est amovible et pourra être lavé. J'ai mis un vieux sac poubelle un peu déchiré qui fait l'affaire sans qu'il tient pour aller jusqu'aux conteneurs!

 

 

J'ai voulu faire cette poubelle pour deux raisons...enfin...trois

• J'avais des palettes à utiliser (celles qui me restaient de la construction de la maison)

• Marre d'utiliser de la place dans le placard pour garder le recyclage, j'ai souhaité avoir une jolie poubelle dans le jardin pour y stocker tous ce que je voulais aller jeter aux conteneurs à recyclage

J'adore bricoler et je ne reste jamais dans rien faire ...j'ai toujours une autre projet en tête! 

 

• L’avantage c'est que ça ne coûte rien ou presque. Il faut acheter des clous (les plus fins possibles au risque de fendiller les lames pour positionner les lames de fixation mais les avis assureront la solidité) et des vis (si possible fines et anti fendables, de 30 cm ou 35 cm selon l'épaisseur de vos lattes, deux par lattes et par lame de fixation, + une douzaine plus longues d'environ 50 cm, + 4 de 15 mm pour les charnières), deux charnières, une latte de bois pour le niveau du haut du sac et les fixations intérieures (sauf si on scie des lames en deux ou trois dans le sens de la longueur mais j'avais ces lattes) et pour faire des coins triangles pour le cadre de fixation du sac (il sera utile de pouvoir disposer d'une boite à onglet (ce genre de truc). Pour le fond j'aurai pu utiliser des lames de palette mais j'ai pu  avoir une chute de bois "marine".

J'ai également positionné des cale porte  en caoutchouc comme pieds afin que le bois ne soit pas en contact direct avec le sol.

 

• C'est joli, bien plus qu'une poubelle en plastique surtout si c'est pour y entreposer du recyclage...on évite! Elle est très lourde ce qui évitera un vol mais il vaut mieux prévoir un truc pour l’accrocher au cas où le quartier ne soit pas sûr).

Les gens encore plus perfectionnistes prévoiront un fond plus solide et des roues, ainsi qu'une poignée à l'arrière mais à quoi bon quand on peut tout simplement prendre le sac et aller le vider.

 

• On n'utilise que très peu de sacs  (130 litres pour des dimensions intérieures de 43/39 hauteur 70) car en général, les éléments à recycler sont peu ou pas sales. Il suffit quand le sac est plein (pas trop...pour pouvoir l'enlever) de l'ôter et d'aller aux conteneurs. Ensuite, on le re positionne.

NB: Veiller à ne pas trop surcharger ...afin de pouvoir retirer le sac plus facilement. Normalement, avec le dessous de sac en tissu, il ne devrait pas y avoir de problème car plus il y a de poids, plus les côtés vont vers le centre et diminuent la largeur de la poubelle.

 

 Bien numéroter chaque planchette dans l'ordre choisi car elles  seront sans doute toutes différentes

 Les scier toutes à la même longueur

 Prévoir les planches latérales pour les attaches. J'ai préféré mettre ces planches à l'extérieur et à l'intérieur afin d'avoir quelque chose de bien solide. A vous de voir...on peut éviter d'en mettre à l'intérieur, sauf en bas pour le fond, si on en met un...mais on pourrait aussi choisir de faire une ouverture par l'extérieur...

 Il vaut mieux utiliser des vis (si possible "anti fendable") car le bois risque de se fendiller avec des clous (j'ai utilisé quelques petites pointes au début pour m'aider à mieux tenir les planches ensembles lors du vissage.)

 Préparer chaque panneau. J'ai vissé une vis au milieu en extérieur et d'autres vis sur les autres planches en intérieur

 Positionner la planche de fixation intérieure de façon décalée par rapport à celle de l'extérieur

Assembler les 4 côtés en fixant bien les planches d'attache les unes sur les autres. Ici j'ai choisi de recouvrir le panneau le plus grand par le panneau le moins grand  et vice versa pour les planchettes de fixation.

 Tailler le cadre de fixation pour le sac plastique en veillant à ce qu'il s'intègre parfaitement à l'intérieur (suffisamment serré mais qui puisse facilement être amovible)  en haut de la poubelle. Attention, chaque panneau est légèrement différent (aucune latte de palette n’étant identique!). Fixer à l'aide de "coins" vissés, ainsi que sur les bords (tranche) avec de longues vis.

 

Faire le toit de la poubelle:

 

 Choisir les planches et les scier à la bonne dimension (J'ai choisi une dimension allant  jusquà celle des lattes de fixation extérieures afin de protéger l'intérieur de la pluie.

Les fixer avec des lattes transversales plus courtes, pouvant s'insérer à l'intérieur de la poubelle (attention au cadre de fixation du sac poubelle qui doit être fixé plus bas pour ne pas gêner. la fermeture). J'ai vissé des deux côtés (sur le toit et sous le toit) 

 Fixer les charnières comme ci dessus

Protéger le bois:

Il faudra acheter un litre d'huile de lin et un litre d'essence térébenthine (droguerie, magasins de bricolage, super marché) ainsi qu'un pinceau large (pour la protection du bois). 

J'ai donné un léger coup de ponçage (pour éviter de prendre une écharde et j'ai enduit la poubelle du mélange. Laisser sécher quelques heures.

 

Ayant eu la surprise d'avoir des difficultés à sortir mon sac plein...j'ai décidé d'y remédier en faisant un sac en tissu, support du sac en plastique, l'obligeant à ne pas trop entasser au fond..

 

Il est de forme conique.  Dans mes affaires j'ai eu la chance d'avoir un coupon de tissu avec quasiment les bonnes dimensions et avec un ourlet déjà fait!.

 

 

Il est composé de 2 panneaux de 40 cm de large/70 cm de hauteur et deux panneaux de 35 cm de large/70 cm de hauteur (la hauteur qui va du milieu de chaque panneau, au niveau de la latte de fixation intérieure, jusqu'au milieu du fond de la poubelle.

Penser à prévoir environ 5 cm de plus pour l'ourlet du haut des panneaux en tissus. Donc j'ai eu au départ 2 rectangles de 53/76 et 2 rectangles de 37/76.

 

J'ai dessiné une ligne courbe qui se rétrécie   du haut vers le bas sans être pointue. J'ai copié cette ligne sur chaque panneau de tissu. Ainsi, il y a un fond mais plus étroit. Plus le sac se remplit plus le contenant en tissu se redresse.

Couper le rectangle pour le fond , en double (pour avoir de bonnes mesures le faire après avoir fait les coutures).

 

 

Faire les 4 coutures puis les deux fonds plaqués à l'intérieur et à l''extérieur, l'un sur l'autre, couture apparente (2 lignes: une très près du bord et une autre, plus à l'intérieur pour être sur d'avoir bien assemblé les deux fonds aux quatre panneaux.

 

Poser le velcro sur le haut des panneaux, tout le tour.

Poser le velcro sur les lattes de fixation intérieures (j'ai pris celui-là, j'espère qu'il sera résistant). Pour moi, 2 bandes de 40 cm et 2 bandes de 35 cm

 

Ici future photo avec la pose du velcro...en commande

 

Accrocher le sac de tissu à l'intérieur de la poubelle puis adapter le sac plastique au moyen du cadre prévu pour le maintenir ...

...ou, choisir de n'utiliser que le sac tissu...à  vous de voir! Dans ce cas prévoir plus de tissu en hauteur et pour le tour, pour le fixer sous le cadre de fixation, et on oublie le velcro.

On peut aussi imaginer un fond amovible par le dessous à l'extérieur, des roulettes et une poignée....personnellement j'ai préféré  une poubelle fixe d'autant qu' étant donné le matériau utilisé, elle est très lourde.

 

 

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 14:38

Il existe plusieurs variété de ce fromage de brebis nommé "féta". D'abord il faut bien vérifier que le fromage est bien fait avec du lait de brebis et qu'il s'appelle bien "féta"...

 

Personnellement, je ne l'aime pas trop comme il est vendu.  a ce stade, il est bien pour mettre en cubes dans une salade mais pas pour le déguster.

Je l'aime lorsqu'il est coulant comme sur la photo, ce qui n'est jamais le cas.

Alors vous, amateurs de fromage dégoulinant, vous allez savoir comment je fais pour obtenir ce résultat.

 

De plus,  il est souvent trop salé (pour moi). Aussi je veille à toujours prendre celui qui contient le moins de sel. Celui de la marque distributeur "Repère" me convient bien (1.60€).

 

Je dispose d'un frigo "pro" que je mets en 10° pour y conserver mes graines céréales, fruits, légumes, fromages et certains vins...mais vous pourrez utiliser le bas de votre frigo.

 

Lorsque vous arrivez de vos courses, vous défaites juste un peu, l'opercule de la boite de fromage Féta sur un coin, juste sous le couvercle en plastique  et vous refermez celui-ci. Vous placez le fromage dans le bas de votre frigo ou dans votre cave (moi, sur un des 5 rayons de mon frigo, sur les boites de céréales et autre riz et graines) et vous l'y oubliez pendant au moins 1 mois.

 

 

Je viens d'ouvrir celui ci et je l'avais "oublié" le 22 juin soit, à peine un peu plus d'un mois et ...je l'avais vraiment oublié!!.

Il y a un petit point de bonne moisissure mais aucun risque...ça arrive quelquefois...je l'ai tout de même enlevé et donné aux poules.

 

Pour 1.60€ j'ai une fromage de brebis impeccable à déguster avec une jolie tranche de pain au levain naturel aux raisins!

 

Non, même pour la photo, je ne remets pas de fromage affiné sur ce pain car je n'ai plus faim! Mais croyez moi, l'association sucré/brebis est parfaite!

 

Mots-clés : affinage, fromage de brebis, féta 

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 07:11

J'ai acheté ces tabourets sur le site Groupon et franchement je ne le regrette pas.

...Sauf que ma chatte aime bien y faire ses griffes... Alors,  que choisir, tabourets griffés ou housse à laver?

 

Par tabouret:

1 x les pièces 1,2,3,6,7 et pièce 2 en ajoutant 7 cm de longueur (pour l'arrondi du bas du dossier)

2 x les pièces 4,5

 

J'ai fait le patron et j'avais une belle pièce de tissu achetée pour un autre usage et que j'ai choisie pour aller parfaitement avec la couleur de la cuisine "rouge cerise" et ainsi faire le lien avec le séjour dont le fauteuil et le pouf (lui est terminé)... seront recouverts de ce même tissu. J'ai encore du boulot sur la planche, vous comprenez pourquoi je n'ai plus trop le temps de venir ici!)

Ceux qui ont besoin du tuto, je suis prête à  leur envoyer la photo mais je pense qu'il suffira de le copier ici, (d'après les photos du patron ci dessous). Bien évidemment , ce patron est fait pour des tabourets identiques aux miens (faux cuir, gris ou blanc ou noir)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci dessus, la page patron puis 2 demi pages, puis 4 quarts de page

 

Il faut compter 60 cm par 1m50 de tissu pour chaque tabouret

Il y a des empiècements, et deux ganses pour deux boutons + 25 cm de velcro par siège

 

Coudre d'abord toutes les grandes longueurs des pièces principales puis raccorder les empiècements.

Pour ceux du côté au niveau de l'arrondi, il faut faire des plis d'aisance si vous avez un excès de tissu.

Chaque coin à l'avant du siège est cousu seulement trois cm  sur le dessous, afin de pouvoir enfiler aisément la housse. Le reste sera fixé par velcro.

Faire ensuite les surjets.

Coudre ensuite la pièce qui recevra le velcro.

Poser les velcro et le biais ou extra fort.

Coudre les ganses (attache-bouton) et les boutons

Rajouter une pièce de tissu entre l'empiècement et le montant de dessous , pour y fixer la patte de velcro. Je n'ai pas fait de patron pour cette pièce. Les plus doués pourront le  rajouter  au patron de l'empiècement des côtés, ce qui évitera de faire des coutures (penser à doubler de rajout pour plus de solidité. J'ai utilisé des chutes de tissus.

Coudre les boutons après avoir mis la housse, afin de bien les placer (chaque housse peut avoir une légère différence)

12 ganses pour attacher les boutons (2 boutons de récupération x 6 ) qu'on pourra remplacer par du ruban de satin.

J'ai utilisé une bande extra fort pour faire le tour de l'ouverture, sous le siège parce que j'en avais mais, on pourra tout aussi bien utiliser un biais fait dans le tissu. (Compter 50 cm de biais/siège)

Pour les attache-bouton dessous, une bande de tissu repliée en trois et coupée tous les 7 cm (12 x)

Une amie m'a donné du velcro de reste. J'ai ai eu juste assez...en laissant un jour entre deux bandes de 12 cm (2 x 12cm x 2 x 6 tabourets)

 

J'ai utilisé tous les fils roses et rouges que j'avais...

Amusez-vous bien si vous partez pour cette aventure!

 

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
22 février 2019 5 22 /02 /février /2019 08:50

Quelquefois on aimerait se faire un pizza mais voilà, même si c'est relativement rapide il faut quand même, soit disposer de la pâte, soit la faire et ça prend facile 2 h, levée comprise. Mais, c'est meilleur préparé la veille avec une deuxième levée au frigo...

 

Vous le savez si vous avez lu mon dernier article, j'avais trop de levain; j'ai donc entrepris de faire de la pâte à pizza au levain naturel et tant qu'à faire, d'aller jusqu'à précuire mes ronds de pâte. Ils seront prêts à mettre au four (moins chaud, 240° au lieu de 275°) après y avoir posé une garniture

 

 

La pâte à levain pour deux pizza (j'en ai fait deux, donc 4 pizza )

 

180 g de levain liquide réactivé

410 g de farine T65 ou 55

8 g de sel gris

230 g d'eau

 

Assembler le tout sans trop pétrir et laisser gonfler. Après 1 ou 2 heures (saison) donner deux rabats et laisser à nouveau gonfler (j'ai mis les saladiers au soleil (hiver).

Rassembler en boule en s'aidant de farine et étaler les pizza. les mettre sur un plateau et enfourner pendant trois minutes à 275°

Laisser refroidir et filmer pour congeler.

 

Voilà le résultat avec ma première pizza faite ainsi quelques jours plus tard!

 

Chorizo, chèvre, mozza, emmental, poireau, roquette olive

(sera en ligne le 22/02/19)

 

 

Mots-clés  : pizza au levain naturel , congeler pizza précuite 

CARDAMOME

 

Partager cet article

Repost0
21 février 2019 4 21 /02 /février /2019 18:52

Pour les habitués du levain naturel liquide, je ne vous apprendrai rien...il arrive un moment où on en a trop.

 

L'autre semaine j'ai fait toute une  série de viennoiseries...14 briochettes, 4 baguettes pains de mie, 4 pâtes à pizza, 2 pains... dont beaucoup sont encore dans le congélateur.

Il me restait encore pas mal de levain sur lequel j'ai prélevé une partie -il dort dans une pièce plus fraîche -  que je réactiverai pour ma prochaine fournée de pain.

 

Le reste, soit environ 240 g, j'ai décidé de le déshydrater. L'avantage c'est qu'on peut le garder très longtemps (boite fermée) et qu'en cas de panne ou pour faire plaisir à quelqu'un, on en a toujours à disposition. D'ailleurs je connais quelqu'un qui va être content de recevoir son levain dont j'espère qu'il prendra grand soin.

 

J'ai tout simplement - il faut décidément que je lui trouve un nom...- étalé mon levain avec une spatule coudée sur un papier cuisson, comme on étale du chocolat pour faire des copeaux,  de la grandeur d'un plateau (j'en ai fait deux) , je les ai mis en haut des étagères et j'ai oublié pendant 4 ou 4 jours.

Ensuite, j'ai récupéré le levain par plaques et les ai brisées manuellement. J'aurais pu le réduire en poudre mais je n'ai pas voulu lui faire subir cet échauffement inutile.

 

Si un jour je dois l'utiliser, il suffit de lui redonner vie en ajoutant ) 20 g la même quantité d'eau et de réalimenter jusqu'à obtention de la quantité désirée et bien sur avec un maximum de bulles.

 

 

Ainsi, on peut préparer plusieurs sortes de levains (blé, épeautre, seigle, selon le pain qu'on va mettre en route)

 

 

Mots-clés : levain naturel liquide, conserver, déshydrater 

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2018 5 30 /11 /novembre /2018 08:26

Voici MA manière de faire sécher du persil ou du céleri en trop. En occurrence j'en ai encore plein mon jardin et l'hiver arrivant, j'ai préféré les couper et les faire sécher.

 

Si vous voulez les garder bien vert, voilà comment procéder; c'est un peu long mais je vous garantis le résultat.

N'avez vous jamais oublié un peu de persil dans un ramequin au frigo, et vous l'avez retrouvé quelques jours plus tard, complètement sec mais toujours vert.

 

Céleri

J'ai haché et disposé mon persil et mon céleri sur un plateau et j'ai mis celui-ci au frigo. Il faut plusieurs jours ...dépendant de l'humidité du réfrigérateur. Dans mon frigo professionnel à ventilation c'est allé plus vite.

Lorsque vous allez l'utiliser, personne ne fera la différence!

Persil sec

 

céleri sec

 

Queues de céleri séchées et réduites en poudre

 

Alors, n'achetez plus de persil séché, faites le sans attendre qu'il fane au bas du frigo, pire... dans un sachet plastique!

 

 

Mots-clés  : comment faire sécher , persil sec, céleri sec 

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
17 mars 2018 6 17 /03 /mars /2018 12:14

Voilà enfin MA cuisine, vous l'attendiez tous... ceux qui suivent mon "aventure maison".

J'ai attendu d'avoir vraiment tout fini pour vous la présenter avec toutes ses étapes de réalisation. Je vais tâcher d'être brève afin de n'en faire qu'un seul chapitre.

 

D'abord il y a eu l'architecture, la conception des lieux. J'ai commencé mon plan de maison en commençant par la cuisine/séjour.

J'ai regardé un peu ce qui se faisait dan les enseignes de bricolages et cuisine. je voulais du rouge grenat, donc, d'emblée, j'ai éliminé certaines enseignes. L'aspect laque m'a séduite malgré l'inconvénient de devoir effacer les marques de doigts de temps à autre, largement compensé par le confort visuel.

J'avais vu depuis longtemps ce modèle "Griotte" chez Leroy Merlin...affiché pour la conception présentée, à 3300€ avec entre autre, une grande armoire de rangement à 5 paniers amovibles à l'ouverture de la porte, un petit placard "petit déjeuner" et un îlot dont je ne me suis pas inspiré du tout, tenant à recycler mon bahut et le fabriquer moi même.

 

• Avec Sandrine (LM) nous avons vu quels éléments intégrer et elle m'a fait un plan. le poseur est venu prendre les mesures puis la cuisine a été posée en  plusieurs temps (4 premiers jours mais il y a  eu un malheureux coup de scie de trop sur le plan de travail... le poseur a du venir me  le changer 15 jours plus tard. Un peu plus tard j'ai commandé 5 meubles hauts; un proche me les a posés récemment  (5000€).

 

• Pour l’îlot, je m'en suis occupée, conception et réalisation. Cet îlot a pour base un meuble en mélaminé noir dont je voulais tout d'abord me séparer. J'ai conçu un plan de travail collé vissé de 1.95m/0.85 (le même que celui de la cuisine côté évier) et j'ai ajouté pour couvrir et unifier  l'arrière du meuble, une crédence plus foncée, collée et cloutée à quelques points stratégiques mais non visibles (170€). Cette partie fera aussi l'objet d'un tuto dans un prochain article.

 

• J'ai ajouté la petite crédence acier au dessus de la plaque de cuisson. Je l'avais achetée pour mon ancienne cuisine... (la pose astucieuse (!) a déjà fait l'objet d'un autre article).

 

• J'ai couvert une partie du mur, côté fenêtre, d'un papier vinyle vintage, lessivable (30€ avec la colle). Opération très facile pour laquelle il suffit de bien prendre les mesures et les niveaux: on encolle le mur et on pose le papier puis un coupe l'excédent au cutter.

 

• J'ai pu trouver sur Group...6 tabourets de belle qualité (socle en acier 190€)

 

un îlot où l'on peut manger à 8. un plan de travail éclairé par la fenêtre. table de cuisson gaz (je n'aime que le gaz et c'est plus économique; elle est comme neuve, achetée 85€ en 2006).

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand évier en résine foncé (85€) + robinet acier brossé (39€ en promo Aldi), mono cuve afin de pouvoir laver les soles du four; au fond à droite, l'adoucisseur pour avoir une eau adoucie et ainsi épargner toute la tuyauterie, y compris la mienne. Sous l'évier, un purificateur pour éliminer les produits chimiques.

J'ai également conçu et fabriqué le comptoir à gauche avec la chute du plan "bazar" qui est derrière de la colle et quatre équerres (le coin préféré de Chako). Dessus, un plan de travail plus foncé pour casser un peu avec les autres. Collé et vissé (équerres). J'ai envisagé de mettre une hotte casquette mais c'est surtout pour avoir une lumière de plus.

Au fond, le plan de travail fait 6 m tout compris

la photo est prise de l'espace frigos. sur la gauche, l'armoire alimentation avec 5 paniers qui sont propulsés en avant à l'ouverture de la porte, suivie d'un placard avec porte coulissante bas/haut.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la droite, derrière le comptoir, un petit plan de travail de 87cm pour le "bazar" quotidien (café, boisson, bouilloire, théière....) invisible du salon. Il surmonte le meuble tiroir à couverts et autre, avec un meuble haut au dessus.

 

Notez que j'ai conservé la totalité de mon électro ménager ce qui m'a permis de ne pas dépasser mon budget: ici, le petit congélateur, le lave vaisselle le four pyrolyse et le petit micro ondes (lave linge et sèche linge sont dans la salle de bain).

 

Pour avoir une idée, les carreaux sont de 45cm.

Ici, on voit bien l'îlot avec un décrochage pour accès plus facile au meuble (dans celui-ci, à droite, j'ai mis les assiettes et verres du quotidien). La caisse de mes minous est tout à droite, dessous, entre le meuble et le mur, cachée par le fond de meuble positionné sur l'arrière.

 

Un petit escabot bien utile quand on n'est pas très grand.

 

La petite table en bois au fond est sur roulettes; si je dois avoir accès à l'adoucisseur, je n'ai plus qu'à la bouger. Elle peut aussi être un repère de diverses choses immédiatement utiles mais non visibles du salon

Le coin frigo (un frigo en 3.5°, un congelo, un frigo chambre froide en 10°. Au dessus, j'ai placé mes anciens placards qui me servent de réserve pour diverses boites, alimentaire et matériel moins utilisés. Dans le coin à droite il y a le chauffe eau thermodynamique et un peu de place pour le rangement de divers bouteilles, sacs et réserve. C'est aussi là que se situe la nourrice générale en eau. (un tuyau par point d'eau dan la maison e qui permet d'intervenir sur chacun sans être obligé de couper l'arrivée générale).

 

Certains d'entre vous auront l'occasion de venir voir sur place, qui sait...y manger  ou le faire savoir quand j'aurai décidé de lancer ma chambre d'hôtes.

 

 

CARDAMOME

 

Partager cet article

Repost0
5 mars 2018 1 05 /03 /mars /2018 12:49

J'ai d’abord posé cette crédence avec un "double face"...ça ne tenait pas, ça se décollait; Je me suis dit que avec la vapeur en plus (je cuisine beaucoup à la vapeur) ça ne tiendrait de toute façon pas longtemps.

En fait ça doit dépendre du revêtement. Je viens de poser un papier vinyle afin de protéger le mur côté "travail" et éviter des nettoyages fastidieux.

 

Un matin, je me suis levée avec une idée lumineuse: utiliser un intermédiaire, oui...mais quoi?

En fait, je ne voulais pas percer cette plaque mais rien ne m'empêchait de percer le mur.

Je ne voulais pas non plus encoller le mur avec une colle forte de type Sica; en cas de changement de plaque, ça aurait été difficile de la retirer proprement.

Je pensais tout d'abord utiliser un profilé acier (comme celui qu'on utilise pour couvrir les bords d'un plan de travail, un reste de celui qui est posé). Lorsque j'ai ouvert mon placard à outil, j'ai alors aperçu une goulotte cache fil qui restait de la pose d'un éclairage supplémentaire. Elle avait un adhésif puissant, c'était donc parfait puisque la goulotte est en deux parties qui s’emboîtent par glissement de l'une sur l'autre. Il existe d'autres modèles, à vous de voir ce qui vous conviendra.

 

Vous pourrez suivre en photo le déroulement des opérations.

Le principe: faire adhérer la goulotte à l'arrière de la plaque acier et fixer l'autre partie de la goulotte au mur.

Il faut bien prendre les repères et s'en assurer plutôt deux fois qu'une...vous verrez ça sur les photos, j'ai du repositionner mon point de repère pour fixer la cheville.

Etant donné que le mur est en placo (BA13) et que la plaque n'est pas très lourde, j'ai utilisé des chevilles (Scell-it à clouer) faciles  à fixer puisqu'il suffit de les taper avec un marteau,(pas besoin de percer).

Enlever les anciens adhésif et coller les goulottes (enlever le papier de protection). Attention, c'est parfaitement adhésif.

 

 

J'avais pris un repère mais une vérification s'imposait; j'ai utilisé une baguette en bois bien droite. la croix est le bon pointage

 

Reporter le même repère sur les goulottes et sur le mur

Percer avec la perceuse et  la pointe d'une mèche bois pas trop grosse

J'ai encore vérifié...

Clouer la cheville

Visser la goulotte...Après avoir pris soin de poser des adhésifs double face, des fois que ça veuille bien coller sur le reste de la goulotte!

J'ai fixé trois goulottes mais utilisé 4, pour l'appui central

Faire coulisser la plaque (ici, de droite à gauche); il vaut mieux être deux. Un qui tient la plaque contre le mur et l'autre qui la pousse, au moyen éventuellement d'une masse et d'une plaque de bois pour éviter d’abîmer le champ de la crédence

Veiller à cacher les bouts des goulottes (j'ai utilisé du "scotch" tissu gris. On peut aussi les faire plus courtes.

 

Même Chako est content!

 

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 16:47

Voilà longtemps que je n'avais pas donné de nouvelles de l'état d'avancement de l'aménagement  de la maison.

La cuisine est finie depuis longtemps, quoique...je vais bientôt faire poser les derniers éléments, 5 meubles hauts; aussi, je vous la présenterai  lorsqu'elle sera vraiment terminée, d'autant que je vais y poser un papier vinyle (lessivable, carrelage vintage) afin de protéger le coin cuisson.

 

 

Aujourd'hui je vais expliquer en tuto/photo comment j'ai procédé pour poser la porte coulissante de la SDB

 

Je n'ai rien trouvé de bien étoffé pour m'aider hormis la notice; j'ai du puiser dans les moindres recoins de mon cerveau pour faire intervenir tous mes neurones!

J'ai acheté la porte à Bricot (99€); ce n'est pas une très grande qualité mais bon...

 

Commencer par vérifier tout le matériel. Attention, certaines pièces sont associées dans les sachets alors qu'elles ne le sont pas du tout au montage. Prévoir des chevilles adaptées à votre mur. J'ai pris des scll-it à clouter (placo) pour fixer le rail et des molly (5/8) pour fixer les pièces en bois... Pas évident de trouver de grandes vis non pointue (pour molly) de 70mm et  Ø 5. J'ai acheté une tige filetées ( Ø 5) et fabriqué mes vis avec des écrous ( Ø 5) et une pince pour fausser la vis afin que l'écrou ne ressorte pas. Penser aussi à scier le haut de la vis afin de pouvoir la visser!

 

Il fallait poser un rail dans lequel passe deux roulements qui viennent s'accrocher sur le haut de la porte. A chaque bout du rail, il y a une pièce qui permet à la porte de stopper en douceur.

un coffrage vient masquer le tout.

 

J'ai rencontré des difficultés à tous les niveaux. J'espère que mes explications et photos pourront aider certains.

Adapter la longueur du rail à votre mur. Pour moi, la porte coulisse de droite (ouverture) à gauche. Il va peut être falloir recouper le rail (scie à métaux et boite à onglet). Prévoir un espace pour pouvoir clouer  la plaque de parement (marteau). Si ce n'est pas possible, il faudra envisager (mon cas) de clouer cette plaque avant de fixer le bois qui va la soutenir

Fixer les pattes de fixation sur le rail, comme indiqué sur le mode d'emploi (deux éléments, réunis par un écrou, patte côté mur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, poser la porte parterre comme sur le mode d'emploi, avec les deux cales sur le haut (4 et 5).

Doubler ces cales avec deux autres cales de même hauteur (1cm). On a donc 2 cm de cale. Une cale pour le dispositif et une cale pour l'espace entre le bas de la porte et le sol (ça, ils ne l'ont pas écrit).

Poser la tringle sur les cales, vérifier le niveau et positionner les pattes de fixation. 3 pour l'ouverture de la sdb (à gauche de l'encadrement, à droite et au milieu) et un peu avant la fin du rail, là où la porte est complètement tirée.

Attention, vérifier avec un aimant que vous n'allez pas percer à un endroit où il y a une pièce métal dans le mur. Malgré tout, j'ai dû déplacer deux fois la patte vers la gauche...pièce non aimantée mais néanmoins présente derrière le placo...).

Bien sûr, prévoir des chevilles à placo (j'ai choisi des chevilles à clouter en métal, en forme de pointe de couteau (Scell-it, charge 30 kg). Juste besoin d'un marteau et d'un tournevis (ou visseuse). Positionner la pointe au centre du pointage à percer, enfoncer à l'aide du marteau jusqu'au bout. Visser les pattes. Evidemment, les chevilles qu'ils ont mis dans les fournitures n'allaient pas...

 

Tracer un trait au milieu de la tranche du haut de la porte, à gauche et à droite, à 50mm du bord.

Visser les pattes, échancrure vers l'ouverture de la pièce. Adapter les roulements en tenant compte que la vis du roulement ne doit pas dépasser de beaucoup le haut de celui-ci (sinon elle racle le haut du rail et ne roule plus). J'ai d'abord adapté les roulements aux portes puis je les ai rentrés dans le rail en tenant la porte. de la porte (13).

 

Positionner la butée (percer, cheville + vis ou coller, poids dessus jusqu'au lendemain)

 

Positionner la pièce amortisseur/butée dans le rail. Pour moi, j'ai du couper le bout et ne laisser que la partie arrondie . le roulement arrivait dessus et le pliait en accordéon! Fixer cette pièce au bon endroit en fonction de l'endroit où vous voulez que la porte soit fermée, à l'aide de la vis en plastique noir (la placer à l'intérieur du rail, écrou dans le trou et pointe tournée vers le haut du rail. Visser par en dessous, jusqu'à ce que la vis accroche le métal)

 

 

Il va falloir faire le coffrage

Mesurer la longueur du rail et ajouter la valeur des deux bois fournis (donc 2 x 4cm) + 2.1 (2 largeurs des plaquettes latérales).

 

Recouper la façade avec une scie à métaux et une boite à onglet. Il faut couper en biseau, sur le même modèle que l'original mais plus court (longueur de l'angle d'un biseau à l'autre) .

La plaque du dessus est également recoupée mais il vaut mieux attendre d'avoir placé le reste pour bien prendre la mesure!

 

Préparer  deux vis de 8 cm/5 pour molly (qui remplace la pièce "A") (pas trouvé 7/5 pour mettre à la place des pièces "B")). Ces vis passent à travers un trou, vont traverser une pièce épaisse et doivent aller jusqu'au bout de la cheville pour fixer la pièce au mur. C'est sur cette pièce qu'on pourra clouer le parement.

Scier la tige filetée (1.75€) à 8cm, avec la scie à métaux et la boite à onglet (+ serre joint). Mettre un écrou, le visser sur 2 cm et avec une pince, fausser la vis sur un bout de sorte que l'écrou ne puisse pas être dévissé. Recommencer l'opération pour la deuxième vis.

Ensuite, scier le bout de la vis pour pouvoir y mettre la pointe d'un tournevis (je me suis aidée du serre joint et de la boite à onglet). Les vis sont prêtes.

 

Positionner le bas de la pièce bois dans l’alignement du bas du rail. On vous dit à 5 mm...bof, je pense qu'on peut mettre cette pièce contre le rail (en tenir compte pour la mesure de la planche de parement). Avant cela, vérifier que le niveau est bon car la planche du dessus va aller se mettre sur le haut de pattes fixées au mur...Au cas, remonter un peu le niveau de la pièce de bois, donc du parement afin que les pattes ne gênent pas le positionnement de la plaque supérieure). Percer=>molly=>pièce de bois, visser.

Vérifier que tout est bon avant de clouer. Clouer la plaque du devant puis les plaquettes des côtés. Encastrer la plaque du dessus, dans l'échancrure prévue

 

.

C'est un peu difficile seul, prévoir quelqu'un qui a le compas dans l'oeil, tient correctement la planche et vous donne la bonne mesure!!! (j'ai du recouper la planche trois fois)

 

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 16:20

Hebergeur d'image

Lorsque j'ai émigré à La Réunion (06), et que j'ai reçu mon conteneur, j'ai eu la désagréable surprise de constater que mon appareil à faire le vide ne marchait plus. Je l'avais acheté dans les années 80 à un salon "nature"... sur Marseille. J'ai alors entrepris de le réparer sachant que je n'avais rien à perdre. Aussitôt dit, aussitôt fait, enfin...ça m'a pris une bonne après midi mais j'y suis arrivée et il marche toujours (environ 27 ans). C'est un des premiers appareils dans le genre, il coûtait fort cher à l'époque. J'en ai acheté un autre depuis, bien moins cher, lors d'un petit séjour à l'île Maurice, dont je ne me suis servi que pour l'essayer. Il est là, au cas où...J'ai presque tout en double au cas où!

Au passage, je garde les poches plastiques, les lave et les réutilise.

Je n'accepte pas de jeter sans être intervenue, ou de recycler pour un autre usage; j'essaie toujours de voir si je peux pas donner une nouvelle destination à l'objet en perdition

 

Hebergeur d'image

Depuis, j'ai réparé bien des choses...une des dernières en date, c'est une bouilloire. Quand je pense qu'au boulot, chaque fois que la bouilloire est encrassée de calcaire, on la vire et on la remplace par une neuve!. Le système qui permet d'enclencher le chauffage ne tenait plus. J'ai colmaté avec diverses choses et puis un jour, il a crié vraiment ouf. Alors, j'ai tout démonté car je ne m'avouais pas vaincue. Pendant qu'une nouvelle bouilloire prenait du service, j'ai effectué une nouvelle réparation, plus solide, plus définitive, peut être la dernière... J'ai du seulement coincé le système en position "marche" car il était cassé. De ce fait, on ne repose plus systématiquement la bouilloire sur son support mais à côté, lorsqu'on ne s'en sert pas mais elle est partie pour une vraie seconde vie et la neuve a retrouvé sa place de remplaçante dans le placard.

 

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

lumière témoin de charge

 

J'ai emporté mon petit PC à l'hôpital histoire de pouvoir aller sur ma banque ou faire un petit coucou sur FB. malheureusement ce qui semblait une menace a fini par se dégrader sérieusement et de jour en jour il a été de plus en plus difficile de recharger celui-ci car le chargeur donnait des signes de faiblesse (il fallait tenir le fil tout en tapant mais à la fin, plus moyen d'avoir le courant)...surement des fils qui étaient coupés...peut être mes chats étaient ils passés par là. Que faire? Acheter un chargeur pour 30 ou 40 € ou tenter le tout pour le tout?

Je viens de terminer la réparation: dénudation des fils en amont, en aval de l'endroit en cause; chose extrêmement délicate pour laquelle j'ai du utiliser de lunettes loupe tant les fils sont minces. De plus j'avais une faible marge d'erreur entre "l'endroit" et l'embout qui rentre dans le PC; il a fallu découper l'épaisseur de cette zone, sans toucher aux fils. Bien sur, il faut se munir d'adhésif "électricien" afin de bien séparer et colmater le tout.

Aussitôt fini, aussitôt branché...youpi...ça marche mon notebook est entrain de charger!

 

Hebergeur d'image

Pour finir, je ne résiste pas à l'envie de publier cette photo de mon plateau repas, prise à l'hôpital: Tout ce plastique va être jeté et on aura fait l'économie d'emploi de plongeurs. Je ne suis pas certaine que la balance soit en faveur de l'économie, en tout cas, socialement parlant, c'est clair que non.

 

Hebergeur d'image

Au passage, je ne peux pas tout récupérer mais je garde depuis le début de mon séjour à l'hôpital, les bols plastique contenant le thé du matin...ils me serviront bien pour le jardin ou une soirée entre amis (et encore, je les relaverai)

 

Après , il y a aussi des trucs qui se réparent tout seuls!

Une année, j'ai constaté que le condensateur du sèche linge fuyait, l'eau coulait parterre. Enfin, je ne sais pas si c'est le terme exact, toujours est il que l'eau ne partait plus dans le tiroir mais coulait au sol. On m'a dit qu'il pouvait s'agir de la pompe à eau ou ce genre de truc. Bon...ça ne me gênait pas plus que ça car j'avais mis le sèche linge sur la loggia. J'ai déménagé du 2ème au 5ème étage et j'e me suis rendu compte que  l'eau était à nouveau récupérée dans le tiroir prévu à cet effet...ça ne coulait plus parterre...allez comprendre!!! (Ref. Ariston ALE 70CK)

 

Alors, avant d'appeler un réparateur et avant de jeter, faites donc comme moi,

penchez vous sur le truc , réfléchissez et réparez!

Et souvenez vous que la base de la longévité, c'est l'entretien, le nettoyage régulier.

 

 

 

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 19:24

Hebergeur d'image

 

Pour tous ceux qui ont oublié les cycles naturels des fruits et des légumes, voici donc

un calendrier des fruits et légumes de saison 

A imprimer et à afficher dans sa cuisine ou sur son frigo ! 

Merci à Mickaël pour ce joli calendrier. Pour  plus de détail  cliquez  ici 

(Désolée, mais je ne peux parvenir à agrandir ce calendrier  sur cet article mais chez vous, je pense que ça sera possible lorsque vous l'aurez chargé)

...rajout à 21:31, Mickael est en train de régler le problème de la photo du calendrier...je changerai ça dès que j'aurai reçu la nouvelle

 

Hebergeur d'image

 

Le fruit, tel qu’on le connait, apparaît dans nos supermarchés comme une denrée inépuisable et disponible toute l’année. Après tout, pourquoi doit-on consommer des fruits de saison ? Le prix varie peu, la couleur et la forme également.  Le Consommateur n’y voit pas clair et les informations sur la provenance sont souvent écrites en petit.

 

Hebergeur d'image

 

Malheureusement, il est faux de croire que les fruits et légumes se ressemblent d’une période saisonnière à une autre. En effet, un fruit, de part son lieu de récolte et de son moyen d’importation va posséder une valeur nutritionnelle différente, essentielle à notre santé énergétique. Dans la majeure partie des cas, les fruits et légumes sont ramassés avant leur maturation et ainsi la fin de leur développement. Leur goût en est affecté et malheureusement les produits pour faciliter leur conservation sont légions…

 

Hebergeur d'image

 

Alors quelles sont les fruits par exemple que nous devons consommer au quotidien pour obtenir une valeur nutritionnelle optimum ? Comment connaitre le cycle naturel et les saisons durant lesquelles poussent nos aliments du quotidien ? Voici un calendrier récapitulatif des fruits et légumes de saisons ! Il est également important de connaitre les calories  par portions de 100 g pour apprécier pleinement votre dégustation.

 

Hebergeur d'image

 

...Besoin de plusieurs autres raisons de manger en fonction des saisons ? L’environnement et l’économie locale. En effet, un fruit hors saisons provenant de terres lointaines, est transporté par avion ou bateau ce qui va générer une forte consommation de carburants et induire au réchauffement climatique.  Et puis, consommer local, c’est mieux non ? Vous connaissez la provenance de vos fruits et légumes et vous permettez de soutenir les agriculteurs locaux ou nationaux, en toute santé. C’est bien là l’essentiel.

 

Source : Mickaël, alexetalex.com
http://www.alexetalex.com/

 

Mots-clés : fruits, légumes, saison,  local, goût, réchauffement climatique,  consommer local  

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 06:42

Hebergeur d'image

Je viens de faire ma première commande de fruits et légumes frais sur le site "lebonzeste", livrés à domicile (port gratuit); Le livreur a même insisté pour monter les deux cagettes à la maison.

Cette petite société a un an d'existence et je dois vous dire que pour ce premier essai je suis plutôt satisfaite.Tout est soit  bio soit en "raisonné"... De toute façon, je m'en fiche, ce que je veux c'est que ça ait du goût. Je me suis souvent fait attrapper en achetant des légumes en bio qui n'avaient aucune saveur.

 

Alors voici mon avis sur chacun des produits que j'ai commandés:

Les fraises sont excellentes tout comme les tomates coeur de boeuf (dont trois, un peu mûres mais en promo mais quand même, tout à fait convenables et...ce sont des vraies...pas plissées ni  faussement déplissées ) et, les petites coeur de pigeon tout ausssi bonnes. Les nectarines sont bonnes (avis de zhomme).Le céleri, un peut trop vert (mais c'est affaire de goût) en tous cas, je n'ai absolument rien jeté, d'une grande fraicheur (juste réanimé dans de l'eau fraîche, tout comme la salade (normal, avec cette chaleur). Très bonnes carottes également aux dires de celui qui a mangé le couscous (fait pour le père de zhomme hospitalisé). Très bon prix pour des champignons très frais (fermes et pas ouverts).

 

C'est donc un bilan très positif et je pense que je consulterai souvent le site pour y voir les promos.

j'ai dit au livreur "si je suis satisfaite, ça sera sur mon blog!"

 

Je rappelle que les frais de port sont gratuits et que vous aurez une réduction de 15% pour votre première commande, je trouve ça plutôt pas mal!

Le bât qui blesse, c'est que ce site ne s'adresse qu'aux marseillais...ah ben pour une fois que c'est pas  à Paris que ça se passe! Qui sait...

 

 

 

CARDAMOME

 

Détail de la commande
Article Prix unitaire Quantité  Montant
Tomate Cour de Boeuf 2 Kg
(Code: LTOMCOE2)
3,95 EUR 1 3,95 EUR
Tomate Cerise "Coeur de Pigeon" 1KG
(Code: LTOMPIG2)
2,39 EUR
(Remise 49,79%)
1,20 EUR
1 1,20 EUR
Carotte 500g
(Code: LCAROTT)
0,75 EUR 2 1,50 EUR
Céleri branche
(Code: LCELBRA)
1,90 EUR
(Remise 21,05%)
1,50 EUR
1 1,50 EUR
Salade Batavia
(Code: LSALBAT)
1,00 EUR 1 1,00 EUR
Champignon de Paris
(Code: TCHAPAR)
2,20 EUR 1 2,20 EUR
Fraise Clery 500 g
(Code: FFRAISE)
3,50 EUR 1 3,50 EUR
Nectarine jaune 1 Kg
(Code: FNECTAR 1)
3,50 EUR
(Remise 20,00%)
2,80 EUR
1 2,80 EUR
Sous-total avant remise 17,65 EUR
Remise (15,00%) pour première commande - 2,65 EUR
Sous-total TTC 15,00 EUR
 
Frais de port TTC
Livraison gratuite à domicile ou à votre entreprise - 13013 et 13014 (MER et SAM 11h)
0,00 EUR
 
Montant Total TTC 15,00 EUR

Partager cet article

Repost0
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 08:00

Hebergeur d'image

On peut cultiver ainsi pas mal de légumes, il suffit de les mettre dans un verre ou un pot avec un peu d'eau au fond, d'avoir queqlues jours de patience et on voit apparaitre de jeunes pousses.

J'ai voulu essayer et voilà le résultat avec un pied de céleri qu'on avait presque fini de manger et de même pour des cébettes dont je coupe le vert au fur et à mesure de mes besoins.

 

Je n'ai pas encore essayé avec d'autres légumes mais je sais qu'il est possible d'avoir des résultats avec le basilic...classique, la laitue, le chou chinois, l'endive (les racines d'endives sont vendues environ 0,5€/kg soit 6 racines), à cultiver à l'ombre et au frais, en plantant la racine dans un terreau et la citronnelle (après que des tronçons aient "pris" il faut les replanter en terreau).

 

Dans quelques jours, je repiquerai le pied de céleri dans un pot. Pour les cébettes, je laisse le bulbe dans un peu d'eau.

 

Penser seulement à changer l'eau très régulièrement tant que les pousses sont entrain de se faire

 

Pour le basilic, faire tremper un belle branche bien fournie et apr-s quelques jours, les racines vont se développer et on pourra replanter la bouture.

 

Si vous voulez en savoir plus, c'est ICI

 

Faites moi part de vos essais...je ferai le basilic dès que j'en trouverai un beau pied

en pleine saison.

 

Hebergeur d'image

 

 

 

Hebergeur d'image

(pris chez Nonna, en hommage à toutes les personnes disparues à cause du terrorisme et en soutien aujourd'hui à la Belgique)

 

 

 

CARDAMOME

Partager cet article

Repost0
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 08:55

Hebergeur d'image

Le dernier atelier pain, c'était il y a quelques jours, voici le lien avec les explications et les photos.

On a fait trois sortes de pain: baguette, pain basique sans pétrissage (pour gens préssés!) et pain paillasson (mon appelation)  sur poolish.

 

Hebergeur d'image

Pour gagner du temps sur le travail du pain sur poolish, j'avais préparé le même et bien sur, le travail de la poolish et du mélange de la pâte a été entièrement refait. C'est celui-là que j'ai gardé pour faire mon pain plus tard, dont voici les photos.

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

 Ma collègue au boulot, les voisins, et nous mêmes, nous en avons largement profité dans les jours qui ont suivi et il en reste encore un peu pour ce soir...! Je crois que demain....

 

    Hebergeur d'image

 

Mots-clés : painapprendre à faire su painatelier painstage boulangepain sans pétrissagepain paillasson , marseille 

 

CARDAMOME

 

 

Partager cet article

Repost0

  • : BLOG CARDAMOME
  • : Mes écrits,tranches de vie, cuisine,critique gastro,pâtisserie,peinture, musique, "coups de gueule"...avec humour souvent, cynisme aussi,mais surtout authenticité....résultats d'un vécu riche en expériences et, en fond alléchant, mes RECETTES de CUISINE
  • Contact

DIVERS INFO

 

Mon autre blog: Cardamust

 

      *

  

Cliquer sur le chat

pour sauver des animaux,

c'est gratuit

 

*

logo.png

*

 

 

fr.myTaste.be

 

Recherche

Texte Libre

PÂTISSERIE

cardamome sur ComBoost

Articles Récents

  • Riz frit aux légumes à l’indienne (recette mauricienne)
    Une amie mauricienne m'a communiqué cette recette issu d'une page FB d'une mauricienne ( Nafisa Mohit Juhoor ) . Je n'avais pas de petits pois, je les ai remplacés par des pois chiches. C'est un plat complet très goûteux et économique (avec les blancs...
  • Aubergine gratinée à la tomate (facile et rapide)
    Ce plat d'aubergines gratinées est super bon, les tranches d' aubergines sont très fondantes et c'est un vrai plaisir. Il est très facile et rapide à réaliser. avec la saison de la tomate, c'est le moment d'en profiter! Couper les aubergines en tranches...
  • Petits crumbles aux pêches et raisins sec
    J’ai fait ces petits crumbles deux fois, coup sur coup. La deuxième fois, je me suis autorisé un soupçon de rhum dans les fruits. ...Dessert idéal quand on a un trop plein de fruits murs, peu de temps et pas envie de se prendre la tête! La pâte à crumble...
  • "Délicieux" coco/amande/pomme
    Ce moelleux va vous faire fondre de plaisir ! Je n'avais pas publié de douceur depuis longtemps. Celui-ci est peu sucré, comme tous mes gâteaux que je revisite à la baisse depuis quelques temps. Ingrédients 2 œufs de mes poules! 100 g de sucre poudre...
  • Galettes végétales au quinoa et au chénopode (épinards)
    Je cherchais comment accommoder d'une façon originale ces épinards sauvages qui poussent tous seuls dans mon jardin, le chénopode (on trouve de nombreuses appellations dont "le chou gras") et, j'ai trouvé sur le blog " Popote et Nature " dont je me suis...
  • Petit chili con carne délicieux et fait en 15 mn
    J'avais une boîte de haricots rouges et un steak haché habituellement destiné à préparer une "bolo" à l homme...mais j'adore les haricots rouges alors....Chili con carne!!! Très rapidement improvisé avec ce que j'avais sous la main.... Pendant qu'on dressait...
  • Ravioles aux champignons des bois, sauce crémeuse aux chanterelles
    La garniture de ces ravioles est la même que celle utilisée pour les lasagnes (clic) et dont j'avais gardé une partie au congélateur. J'ai prévu ce plat en entrée mais on peut tout aussi bien en faire un plat principal en augmentant le nombre de ravioles...
  • Une prep. de base pour deux plats: Lasagne aux champignons...
    Je me fais rare depuis que la saison du jardin a commencé! Aussi, profitant d'un rafraîchissement de l'air et d'un moment d'accalmie dans mes activités, je me décide à publier mon plat de ce jour. Avec une seule préparation de base, j 'ai fait en fait,...
  • Recup. palette et prolongation d une marche extérieure, tuto
    J'ecris peu ces temps ci...pas que je n'aie pas de sujet...j'ai plein de photos gardées pour illustrer ceux ci mais avec le jardinage, les chats, les poules, le saxo j'ai paradoxalement peu de temps de reste (bien qu'étant retraitée depuis 2018). J'ai...
  • Mousse au chocolat d'ap. Joel Robuchon
    La recette vient du livre " Tout Robuchon".et de ce blog. J'ai fait cette mousse chez ma cousine et j'ai eu du mal avec sa crème qui ne voulait pas foisonner (il est temps qu'elle change son frigo!). Cependant le résultat a été à la hauteur ! MAJ le 08/06/20...

MERCI A MES LECTEURS

 

 

Ce blog a eu 10 ans en mai 19

(depuis mon 2ème articlele premier fut écrit en octobre 2005 puis, longue pause ...)

 2 526 638 visites au 16 août 2019 

et  3 462 048    pages visitées

mois record : 12/2012 (56 598 Pages vues)

 merci à tous et à toutes

 ...pour tous vos commentaires et vos visites:

 

 

•••
 
Quand  la page est ouverte clique sur le pinceau et laisse faire

•••
statistiques mondiales
STATISTIQUES MONDIALES EN TEMPS REEL
•••
   

 

 

ENVIRONNEMENT

1 million de clics

 

 

 

 

 

Abeille, sentinelle de l'environnement, signez la charte!

 

 

Pétition contre la barbarie animale en Chine

 

 

  

Cliquer sur le chat

pour sauver des animaux,

 

c'est gratuit

 

Très au sud de l'Aude au pied des pyrénnées