750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 04:08



Vous avez constaté, au détour de nombre de mes articles que j'y fais souvent allusion
Vous avez surement remarqué mon lien en bas à droite, sur la page d'accueil
et vous avez noté toutes mes remarques aux uns et aux autres et surtout quand j'entends parler de "régime"!!
Alors j'ai décidé de vous présenter

La méthode Zermati

J'utilise moi même cette méthode; je l'ai adaptée en quatre ou cinq séances (selon les problèmes psychologiques préexistants) dont il ne faudra surtout pas brûler les étapes.
Les résultats sont inespérés et souvent très importants mais ce qu'il y a de plus extraordinaire, c'est le fait d'être enfin réconcilié avec la nourriture. Cela passe bien entendu par un réapprentissage de ses propres sensations alimentaires, avec votre nutritionniste mais quand on y est parvenu on peut couper le cordon ombilical et gérer, en "adulte" .

Personnellement, j'y associe l'auriculothérapie ainsi que l'hypnose ericksonienne. Si les sensations sont retrouvées et qu'un effort doit être fait dans ce sens, je réoriente vers une alimentation plus ciblée (nutrithérapie).

De la nocivité des régimes classiques
Après les fêtes et avant l'été, les régimes font fureur. Sont-ils dangereux pour la santé ? Comment se sortir de ses troubles alimentaires ?


La réponse de Jean-Philippe Zermati


Jean-Philippe Zermati est médecin nutritionniste. Dans son cabinet parisien, il reçoit de plus en plus d'enfants et d'adolescents souffrant de surcharge pondérale. " Ce problème de poids n'est pas seulement lié au niveau de classe sociale. Il existe également un lien avec le degré de restrictions imposées par les parents. "

1) En quoi les régimes à la mode sont-ils dangereux ?

Les régimes s'adressent à un public totalement paniqué à l'idée de grossir. Des personnes souvent désespérées, prêtes à tout pour soulager la souffrance de ne pas faire partie du club des minces qui symbolisent la volonté, la réussite sociale, la force de caractère. Le désespoir conduit à tout, particulièrement à des solutions rapides et spectaculaires, privilégiant des résultats immédiats par rapport à des résultats à long terme. Ce sont des techniques “faciles”, centrées sur les aliments, et qui évitent de répondre à des questions plus délicates. Pourquoi ne suis-je plus capable de manger selon ma faim ? Quelles émotions me font-elles manger ? Pourquoi ne puis-je m'assumer telle que je suis ? Etc... Les régimes proposent des règles externes faciles à suivre, au détriment de repères internes (les sensations alimentaires). Dans une alimentation sans repère, ils remettent un certain "ordre”, mais contribuent très efficacement à l'effacement définitif de ces repères. Il est plus simple de s'interroger sur ses aliments que sur soi-même.


2) Quelles autres solutions que les régimes classiques ?

95 % des régimes, quels qu'ils soient, même les plus équilibrés, conduisent à une reprise de poids et souvent à dépasser le poids de départ. Ils introduisent dans l'esprit des mangeurs une division entre leurs aliments. De bons aliments qui font maigrir et qu'il faut manger, de mauvais aliments qui font grossir et qu'il faut éviter. Mieux vaut essayer de manger tous les aliments en s'en remettant à ses sensations alimentaires. Apprendre à s'arrêter quels que soient les aliments quand la faim n'est plus là. Il est vrai que les émotions conduisent souvent à se réfugier dans la nourriture. En particulier, la peur, la peur de grossir. Elle conduit à instaurer un cercle vicieux, j'ai peur =>je mange, je mange => j'ai peur.

3) Comment renouer avec ses véritables besoins alimentaires ?

Pour retrouver ses sensations alimentaires, il faut préalablement se détacher de tous les à priori concernant les vertus amaigrissantes ou grossissantes des aliments. Il est important de consommer ses aliments en se préoccupant seulement de savoir si l'on a faim, et si l'on est rassasié. Pour cela, je recommande de manger aussi lentement que possible, en se concentrant sur son repas. Il faut alors se des questions très simples : avant de manger, ai-je faim ou envie de manger ? Pendant que l'on mange : ai-je encore du plaisir ? On constate alors qu'au fil de cette consommation, le plaisir gustatif va en décroissant. Le moment où il disparaît correspond à la satiété, pour ce plat en particulier.
"Ai-je du plaisir gustatif ?" ne signifie pas "cet aliment est-il bon ?". Si l'on mange son gâteau préféré à un moment où l'on n'a ni faim ni envie de manger, on n'en éprouvera que très peu de plaisir. Il suffira d'attendre deux ou trois heures, que la faim revienne pour faire réapparaître ce plaisir. Entre-temps, le gâteau n'aura pas changé, il aura toujours été aussi bon, c'est vous qui avez changé. La faim a produit le plaisir gustatif.
Les sensations alimentaires déterminent pour nous le niveau de nos apports caloriques. Nous n'avons pas à entreprendre nous-mêmes les moindres calculs. Nous disposons dans notre cerveau d'un ordinateur qui se charge de ce travail et qu'il s'agit justement de refaire fonctionner. En mangeant suivant ses sensations alimentaires, on atteint son poids d'équilibre, celui dont nous a doté la nature. Il n'y a plus qu'à espérer qu'il nous conviendra !


Source: http://www.psychologies.com/conseils-de-psy.cfm/reponse/1595/Zermati/De-la-nocivite-des-regimes-classiques.htm


B.F.Cardamome

Partager cet article

Repost0

commentaires

renardeau 09/05/2015 15:47

Ouai enfin Zermati il est marrant avec ses histoires anti-régime et anti-frustration mais le mec est rémunéré par l'industrie agro-alimentaire (je pense notamment à Mars). Je trouve que ça disqualifie complètement son discours.

Et puis on va dire que je fais preuve d'un mauvais esprit détestable mais je trouve ça troublant de voir Zermati partout sur les blogs de mode. Il vous fait les consultations gratuites ou quoi?

CARDAMOME 09/05/2015 17:55

pardon pour les fautes mais j'ai du écrire très vite avec de nombreuses coquilles et aussi des fautes de verbe.
Oui vous avez un mauvais esprit détestable et non je ne m'inscris pas comme un blog de mode mais de tout sujet qui me semble intéressant pour éduquer mes semblables et leur apporter de l'utile sans artifice et hors de tout esprit de consommation car je suis contre la société de consommation et ce depuis bien 40 ans. Les seuls "produits" dont je perle dans mon blog sont ceux qui m'ont convaincue et je ne suis pas payée pour....

CARDAMOME 09/05/2015 17:43

non, pas de consul gratuite j'aurais bien aimé, même payante; en revanche celui que je vois au moins une fois par semaine sur les chaines c'est ce Cohen qui lui est à la botte des labos et d'ailleurs commence à copier son discours avec des notes de Zernatti et apfeldorpfer 0...tiens donc...mais c'est bien sur!
j'aimerais bien avoir la preuve de ce que vous avancez; je connais zermatti depuis 2006 et jusqu'à présent c'ets le seul qui me sembla avoir tout compris au fonctionnement du corps, en ce qui concerne la pris e de poids; je travaille dans les addictions et nous faisons le même travaile de rééducation comportementale; j'ai moi même utilisé ce qu'il propose et ne me prive de rien; ça marche (ça a marché...pa besoin de recommencer chaque année à l'inverse de tous les régimes proposés par tant d'autres)) et je n'engraisse pas les vendeurs de sachets ou autre poudre miraculeuse , ni encore les vendeeurs de lait en tous genre's comme recommandation des Dunken kayatt et compagnie. Alors éténat naturopathe, je remarque évidemment ceux qui travaille d'une façon naturelle, sans artifice, et ceux qui on t des accords avec des labo ou industries laitières...je n'ai nul besoin pour ça de consultation, il me suffit d'utiliser ma matière grise et l'enseignement de mes profs en matière d'hygiène alimentaire naturelle, tout àç fait celle que préconise Zermatti et Apfeldorfer

Pop 16/10/2010 17:13



petitpachyderme.unblog.fr



CARDAMOME 16/10/2010 20:45



merci pour ton passage



mathieu 24/03/2010 00:08


Bonsoir,

Dans votre texte vous évoquez l'hypnose éricksonienne. Je suis à la recherche d'un thérapeute et-ou de cd en matière de controle de l'appétit et du poids. Pouvez vous m'aider et me de donner des
infos.

Merci

AM 


CARDAMOME 02/05/2010 23:12



tout ce que j'ai pu rouver est sur le net mais je n'ai rin noté hélas; je pense que vous pourrez trouver aisément;


personnellement j'utilise l'HE comme un des outils mais pas le seul


le seul contôle de l'appétit doit se faire par l'observation d'un règle essentielle biologique, celle de ne pas surconsommer au delà des dépenses que l'on a fait et l'appétit n'est là que lorsque
la faim est là; mais attention, ne pas confondre appetit et envie et pourquoi cette envie; c'est ce que va utiliser le thérapeute en HE pour proposer un thème de "relaxation"


 


bonne recherche



Roni 25/03/2009 22:49

Oui, mais il ne convient pas toujours !!!!!Gros bisous. 

fata 25/03/2009 21:12

je mange rarement sans faim... mis à part quelques envies (souvent de choco)... de ci de là...de vrais casse-têtes ces histoires de régime...bisous !

Marie Bland 02/03/2009 15:29

J'essaie au maximum d'utiliser cette méthode, mais quand le signal a été enfoui depuis longtemps, il est très dur de le redécouvrir...

CARDAMOME 02/03/2009 21:06



commence le premier jour par ne pas déjeuner le metin et rester à jeûn 4 ou 5 heures jusqu'à ce que le signal revienne. tu vas sentir un creux à l'estomac, des gargouillis, une
faiblesse. tu ne crains rien, même au travail .
quand ton réservoir entre dans la zone de reserve, tu peux encore rouler pendant 50 km!
donc là tu peux attendre le repas de midi, eventuellement, tu patientes en mangeant une demie pomme. le gros boulot est fait: tu as reconnu le signal.
c'est celui là et seulement celui-là qui sera ton signal pour commencer à manger.
alors, tu vas manger le plus lentement possible et au calme, et san rien faire d'autre.
tu vas observer tes sensations jusqu'à ce que ce que tu manges te semble moins bon moins savoureux qu'au départ; il y a toujours un moment ou ça arrive et on s'en rend compte
uniquement si on mache et qu'on mange lentement, comme le font les minces (eux, machent, mangent lentement et parlent plus qu'ils ne mangent. nous les plus gros, nous avalons, comme un aspirateur
et nous avaons toujours fini le premier. eux finissent toutjours les derniers!). quand c'est moins extraordinairement bon, on est au signal de satiété et on peut s'arrêter de manger. si on
continue, on fait de la goinfrerie et non plus de l'alimentation.
s'il en reste dans l'assiette, ce qui est probable, on le jette ou on le laisse pour le congélateur.
après quelques jours de cet entrainement, ça vient plus facilement.
j'ai moi même suivi cette méthode et j'ai perdu 8 gk.
il y a des moments où on a "envie" de quch. on peut en prendre mais être raisonnable.cet aliment ne va pas disparaitre de la terre et on n'est pas dans le désert ni en éthiopie
où les gens ont réellement faim!
en d'autres termes, cette methode revient à manger quand on a faim (pas envie mais faim reélle et pas forcément parce que c'est l'heure!) et à s'arrêter quand on est
rassasié (faire l'effort de se demander si "cette" bouchée est toujours aussi bonne que la toute première...et honnêtement!
cela fait appel à notre attitudde d'"adulte" à l'inverse d'une attitude d'"enfant".
ne jamais perdre de vie qu'un aliment ingurgité LENTEMENT permettra au cerveau d'enregistrer et de renvoyer le signal de satiété; un peu comme un comptable qui ne peut nous
remettre une déclaration fiscale que s'il a eu le temps d'analyser toutes les dépenses et toutes les rentrées pour nous indiquer ce que nous pouvons encore acheter (nous diriger vers les aliments
qui nous manquent) . si on lui remet toutes les données rapidement et au denier moment (manger trop vite) il ne pourra nous donner une analyse fine de la situatuion de l'entreprise que pluqs
tard, quand tout sera joué!

Par ailleurs lorsque l'on ne mange QUE lorsqu'on a FAIM, on ressent un reél PLAISIR avec ce que l'on mange. ce plaisir s'atténue puis disparait quand arrive la satiété (baisse du plaisir
gustatif). On ne peut ressentir la satiété si l'on a mangé alors qu'on n'avait pas faim mais seulement une envie (si je démarre après le feu rouge, je ne rencontrerai jamais ce feu rouge!).
une enive, hors de la faim n'est qu'une envie, mais si on attend d'avoir faim pour se l'offrir, ça n'est plus un grignotage mais...un petit repas.
Quand on a beaucoup de poids à perdre, il se peut qu'on ne perçoive pas le signal faim ou rarement car le corps puise dans les réserves et ne réclame pas. ou bien, la faim se manifeste mais très
peu et ttrès peu de temps car ponctuellement, lors d'un effort soudain: dans ce cas, on fait comme d'habitude, on mange un peu et le reste est pris sur les réserves.
plus on va perdre de poids et plus ces réserves vont s'épuiser et plus la faim va réapparaitre , voire, on va recommencer à avoir faim (un peu) le matin ou à 10 h.

il n'est pas question de "volonté" mais de "bonne volonté". et pour te la donner, je ne peux pas t'aider, cela dépend de ta motivation à maigrir.



mamalilou 25/02/2009 02:41

bon, maintenant faut que je trouve le budget pour descendre ...!!!!faut que je me re- dégotte rapidement au moins un mi-temps stable 4 mois et on en reparle!!! c'est te dire...

CARDAMOME 26/02/2009 20:18


pas trop compris mais je suppose que moi, je dois remonter!


mamalilou 22/02/2009 16:52

ok je range les tiots dans un carton hop et je les envoie chez ma manman...!!:o)

CARDAMOME 22/02/2009 20:12





mamalilou 21/02/2009 22:54

t'as bien raison, jdis toujours "pas de confiture pour les cochons"!!m'enfin!!!(yen a qui doivent avoir les oreilles qui sifflent)non mais tu vois, ce n'est pas parce que je ne bois pas de vin, que pour autant je secoue les bouteilles dans tous les sens avant de les ranger chez mes voisins par exemple (oui j'aide toujours à leur monter les courses, ils ont une mobilité réduite tous les deux)...bon ben c'est le principe, on ne tartine pas le foie gras, on ne met pas de la mayo avec une sole meunière, on ne boit pas du coca avec une salade de foie de volaille au vinaigre framboisé...etc...et on ne jette pas l'arabica dans l'évier!!!!!!!

CARDAMOME 22/02/2009 10:09


bon je t'invite quand? (sans la marmaille, horreur du bruit! et j'ai pas de jardin) j'aime avoir à ma table des gens qui savent ce genre de choses et c'est un réel plaisir de leur concocter mon
amour en pâte!


mamalilou 21/02/2009 19:43

exactement, petit réchauffage possible, c'est l'avantage...mais dans la belle famille, je me fais remballer avec mon arabica...lol'savent pas c'qu'est bon, pfff

CARDAMOME 21/02/2009 20:36


effectivement! le robusta est tro amer...c'est pour ça qu'au boulot je n'en porte pas parce que je n'ai pas l'occasion d'en goûter...vu que la dernière fois, quand je suis revenue le lendemain yen
n'avait plus!!! sû, fait du matin, à midi, ils le vident dans l'évier beurk, il est du matin! sûr avec la filtre on peut pas le réchauffer, c'est dégueu
du coup, j'apporte ma petite bouteille de 200cc et je me la fais en trois jours...ah mais...je vais pas acheter du café pour qu'il finisse dans l'évier et soit bu par ceux qui n'en portent jamais!
le pigeon c'est fini
en revanche j'amenne volontiers des brioches ou petits pains ou gâteau


mamalilou 20/02/2009 17:26

lol un autre accro au cappuccino...j'arrive à me restreindre à 3 mais c'est pas toujours évident, passé le troisième je passe à la tisane, c'est comme ça...non mais!et pour le café arabica au bodum!! lol j'ai été élevée à ça!!! enfin, après 17ans...dûment négocié, la bonne odeur de café me tentait déjà depuis long et je réussissais parfois à piquer une goutte en fraude...mais dès le bac, j'ai surconsommé direct, sans transition, et pendant les années fac aussi, et les premiers jobs aussi, j'emportais ma cafetière à piston à la cuisine...!!! et bien sûr personne ne voulait de mon CAFééé!!ahaha je ris, savent pas ce qui est bon!par contre maintenant celui-là, je n'en prends qu'un par jour maxi 2 ou 3 fois par semaine, oussinon j'ai des soucis...(les reins, le sommeil, et puis ça fait littéralement suer!)

CARDAMOME 20/02/2009 18:32


bon alors on a le bodum en commun! moi aussi je refuse le café de la melitta (ou mêmegenre) du boulot et leur café qu'elle emmènent qui est souvent pas arabica
j''apporte lze mien et l'avantage avec bodum c'est qu'on peut se le réchauffer tout dous quelques secondes, il n'en souffre pas!


Pomm'rose 20/02/2009 10:15

très intéressant cette méthode.Ce signal, je le reçois de temps en temps.Le problème, si je mange plus pour combler une frustration, j'ignore consciemment ce signal.Mais , je vais essayer cette méthode qui me semble justeMerci pour cet  article.Sur la deuxième partie du texte, il manque la partie de droite.Si tu peux y remédierbisous

CARDAMOME 20/02/2009 16:14


merci de m'avoir signalé ça, je vais voir
si tu ne perçois pas le signal, soit c'est que tu as encore beaucoup de réserves mais c'est plutot les gens qui sont au delà de IMC 30, soit c'est tout simplement que tu n'as pas faim parce que
trop mangé au précédent repas ou trot tôt;. quand tu manges par frustration et que tu ne perçois ni signal de faim ni de satiété c'est que tu manges au delà de ta faim et là, danger! tu vas prendre
du poids; tu ne peux attendre le signal de satiété si tu manges sans faim car tu es déjà dans la satiété et tu ne le verras jamais. Si je te dis de t'arrêter au feu rouge et que tu demarres après
le feu rouge, tu ne le rencontreras jamais et tu rouleras sans t'arrêter. moralité, attends d'avoir faim pour te faire une petite gâterie que tu vas d'autant plus apprécier que tu auras de
l'appetit! mais tu n'es pas obligée de te gaver avec cette gâterie...tu peux en laisser pour plus tard et ainsi ne pas prendre de poids si cette gâterie se fait avec la faim. Bien sur, à ne pas
renouveler plusieurs fois dans la journée pour pouvoir laisser la place à des aliments plus nobles et plus riches en vitamines et minéraux.
 je me suis décidée à parler plus en détail de ce que je fais mais au risque que les gens brulent les étapes et n'y arrivent pas...alors pitié, ne les brule pas: il faut d'abord apprendre à
retrouver ses sensations alimentaires ça se fait en 10 à 15 jours; puis il y a le travail pour enlever toutes les frustrations engendrées par les régimes et aussi le travail sur les emotions qui
nous font manger
le plus important, ce'st de commencer par manger len-te-ment!!!!
le dernier que j'ai vu et qui a maigri d'une façon mega a perdu 18 kilos...
a ta disposition (pour toi, gratis si tu veux m'appeler)


mamalilou 19/02/2009 23:37

oui ça c'est une conclusion à laquelle on arrive avec un peu de jugeotte au milieu de tout ce qu'on nous assène, tout ce qui est utile finit par chiffrer, je crois volontiers qu'on ne peut pas manger de tout tout le temps, à moins d'être un travailleur de force!!!disons que sur une semaine je pense avoir tout ce qu'il faut de chaque apport indispensable, mais les calories dépendent en effet de ce que j'ai consommé ou pas en nrj...je ne sais pas manger au delà de la satiété, par contre je sais grignoter par tentation, par envie de sucré, par plaisir, par désoeuvrement, par copie (pendant le goûter des enfants, même si moi je n'en ai pas besoin ce jour là), par froid aussi, alors qu'un gilet et une tisane suffirait, hop un carreau de chocolat de ci de là...!!et surtout, du cappu sucré ...oui je sais où sont mes pièges, en tous cas en hiver...dès les beaux jours, je mange tout de suite moins et cesse de grignotter, c'est marrant ça!!! et surtout je bois plus d'eau ça aide...c'est coupe faim l'eau!!!en hiver on ne boit jamais assez...c'est une grosse erreur...!alors je me suis habituée à faire le stockage d'hiver et à fondre l'été...ya souvent 3 bons kilos d'écart, c'est pas terrible à la longue pour la fermeté, va falloir que je réduise le yoyo...avant l'emballement hormonal...lolbisou du soir

CARDAMOME 20/02/2009 16:36



"un peu de jugeotte " donc tu es plutot "adulte" !!! lol


...tout comme (excuse mais je travaille dans les addictions) l'alcoolique va consommer, ..."par tentation, par envie de sucré, par plaisir, par désoeuvrement, par copie" (aperitif, pour faire
comme les autres, piour pas paraitre nul pour ne pas être une femmelette, pour ne pas oser dire qu'i n'en prend pas) "par froid aussi, alors qu'un gilet et une tisane suffirait, hop"..un p'ti
verre c'est pas bien grave...mais je n'arrrive pas à m'en passer! Sauf que la bouffe ne gênera que mes fesses et éventuellment mon diabète ou mon estomac . (l'alcoolpeut entrainer délirum,
epilepsie, violence, perte de travail...accident etc)
tant qu'on est dans la frustration, on a tendance à "reprendre" de ce carreau une fois autorisé. il faut sortir du cercle visieux et c'est là le travail  qu'il faut faire avec le "coach"
(quelques petits exercices qui vont me faire oublier que c'est rare)

tu t'entendrais bien avec mon doudou: lui c'est cappu, bien 4 ou 5 fois par jour!


moi, en dehors du café noir...beurk et encore, faut que ce soit avec MA cafetière (à piston) et MON café (arabica) chu chiante mais c'est comme ça! je préfère ne pas en boire si je ne dois pas
avoir la saveur!



mamalilou 19/02/2009 16:27

chouette billet, je comprends et j'applique beaucoup, mais il est des paramètres plus délicats et en nombre...les perturbation extérieures du sommeil, les particularités de santé qui posent des limites à l'exercice de l'équilibre spontané et régulé, les activités qui ne sont pas toujours négociables quantitativement et qualitativement, l'alimentation en collectif divers (ici avec des enfants, des adultes des travailleurs) où chaque individu doit trouver son compte parmi les nécessités au milieu de celles des autres..., et enfin, le coût et le mode de vie qui ne permet pas toujours les achats de produits frais réguliers par exemple...alors parfois, malgré toute ma vigilance, il ya eu des dérèglements...et puis et puis...il y a les hormones sexuelles...et là...vaaaaaaaaaaste programme...disons que dans mon contexte, je me débrouille pas trop mal, détachée du fruit de mes actions, puisque le contexte ne peut être maîtrisé totalement...énorme bisou pour ces fondamentaux

CARDAMOME 19/02/2009 18:31


tant que tu manges avec la fim au ventre, cela correspond à une dépense et doit être compensé et donc n'est pas en excès et donc n'entraine pas de surpoids. mais l'habitude de manger vite empêche
le cerveau d'envoyer le signal "stop". il faut savoir s'arrêter quand on est rassasié. mon père me disait toujours: ill faut toujours sortir de table en ayant l'impression qu'on pourrait encore
manger  un peu!
et si l'on doit manger vite par faute de temps, alors mangeons moins, lentment et cela sera plus profitable pour combler le vide d'énergie.
le sport n'est pas indispensable car il génère une dépense sd'énergie et donc une demande en énergie...aau total le sport est juste là pour nous maintenir en forme mais jamais pour
maigrir.l'alimentation collective ne doit nous amener qu'à une chose: ne manger que ce qui nous fait réllement plaisir. si dans ce tas de choses cuisiné collectivement donc souvent (usine etc) sans
amour et sans veritable tradition ou recherche, on n'est pas tenté par grand chose, c'est que l'on n'a pas véritablement faim et si l'on a faim, alors, mangeons mais lentement, en en prenant moins.
il n'est pas obligatoir de mettre cher car nos portions ne doivent être que le reflet de ce que notre cerveau nous demande, fonction des dépenses précédentes (et toujours précédentes et jamais qui
vont suivre).peu importe produits frais ou conserve; le biut est de se laisser guider par nos sensations. il vaut mieusx manger un demi sandwixhe jambon beurre qu'une plein assiette de pâtes ou un
menu entier pour respecter un "soi disnat équilibre". celui-ci ne doit être en fait que le reflet de ce que notre cerveau nous réclame. et si c'est un sandwixhe ou des pâtes c'est qu'on en a
besoin. mais on n'a certes pas besoin du "trop"...là il y aura rupture de l'équilibre. si je n renouvelle trop souvent une petite envie, je me dirige tout droit sur la mauvaise pente du
déséquilibre même si cette envie est faite des "3 fruits 5 légumes etc". le régime équilibré est de loin  le pire de tous car c'est encore quelques chose d'imposé, de dicté et qui peut dse
réveler très riche en calories inutiles car si on veut le respecter il faudrait pouvoir apporter en même temps environ 4000 calories....je pôurréis continuer comme ça




La cuisine de Céline 19/02/2009 15:36

moi je ne connais pas ce fameux mot "régime"je préfère parler d'équilibre alimentaire, d'activité sportive et un poil de yoga lol

CARDAMOME 19/02/2009 18:50



c'est quoi l'équilibre???? ce qu'on nous impose ou ce que notre cerveau nous réclame si toutefois nous l'écoutons. l'équilibre est propre à chacun et fonction de ses besoins donc de ses dépenses
et aussi de ses désirs qui correspondent en fait à ce dont nous avons besoin. les yoyos naissent de la frustration. sans frustration, pas de gavage et pas de surpoids. l'équilibre se réalise en
fait sur une durée de 15 jours à deux, voire trois mois.


impossible de faire absorber à quelqu'un en une journée tout c que le soi disant régime équilibré demande: cereales, légumineuse, viande, poisson, oeufs, fruits frais et secs, legumes, pain
complet, huile d'olive, de colza vierge, de noix, un peu de beurre, les laitages avec des froamages hyper energetiques (c du beurre) et aussi un peu de chocolat noir et certains petits plaisirs
même modérés...au total, pas moins de 4000 calories!!!!


yoga, excellent pour gerer ses emotions. pas trop de sport car sport = dépenses==>faim 



  • : BLOG CARDAMOME
  • : Mes écrits,tranches de vie, cuisine,critique gastro,pâtisserie,peinture, musique, "coups de gueule"...avec humour souvent, cynisme aussi,mais surtout authenticité....résultats d'un vécu riche en expériences et, en fond alléchant, mes RECETTES de CUISINE
  • Contact

DIVERS INFO

 

Mon autre blog: Cardamust

 

      *

  

Cliquer sur le chat

pour sauver des animaux,

c'est gratuit

 

*

logo.png

*

 

 

fr.myTaste.be

 

Recherche

Texte Libre

PÂTISSERIE

cardamome sur ComBoost

Articles Récents

  • Cake classique délicieux au fruits confits et raisins peu sucré et peu de beurre
    Ce cake est peu sucré et, paradoxalement, on en redemande... Par ailleurs, j’ai utilisé du beurre mais j’en ai remplacé une partie par un mélange d’huile d’olive et de courgette crue, mixé. Depuis quelques temps, je réduis la quantité de sucre de tous...
  • Forêt Noire aux Abricots (génoise facile sans beurre)
    Pour cette forêt noire aux abricots, j'ai procédé de la même façon que pour la forêt noire classique Mais en remplaçant les cerises amarena par des demi abricots en conserve. La génoise est identique sauf que j'ai remplacé le cacao par la même quantité...
  • Forêt noire, petite version, génoise rapide, cerises amarena
    J'ai voulu refaire une forêt noire faite il y a trop longtemps; j'ai opté pour une version mini bien que je dise toujours qu'un cercle peut toujours être divisé en 16 ! J'ai emprunté la génoise à Samar mais j'ai conservé ma chantilly aidée d'un soupçon...
  • Poitrine de porc fermier au curry Panang amélioré et riz basmati complet
    Voilà un des meilleurs curries que j'ai faits ou mangés. Vous ne regretterez pas d'être passés par là! Ce curry est fait avec un porc d'excellente qualité dont je me suis assurée qu'il avait vécu en liberté et, de toutes façons...ca se voit à la cuisson...
  • Riz frit aux légumes à l’indienne (recette mauricienne)
    Une amie mauricienne m'a communiqué cette recette issu d'une page FB d'une mauricienne ( Nafisa Mohit Juhoor ) . Je n'avais pas de petits pois, je les ai remplacés par des pois chiches. C'est un plat complet très goûteux et économique (avec les blancs...
  • Aubergine gratinée à la tomate (facile et rapide)
    Ce plat d'aubergines gratinées est super bon, les tranches d' aubergines sont très fondantes et c'est un vrai plaisir. Il est très facile et rapide à réaliser. avec la saison de la tomate, c'est le moment d'en profiter! Couper les aubergines en tranches...
  • Petits crumbles aux pêches et raisins sec
    J’ai fait ces petits crumbles deux fois, coup sur coup. La deuxième fois, je me suis autorisé un soupçon de rhum dans les fruits. ...Dessert idéal quand on a un trop plein de fruits murs, peu de temps et pas envie de se prendre la tête! La pâte à crumble...
  • Pâtes fusilli à l’ail et au piment, succulent, rapide, facile, astuce cuisson
    ...Rien d’extraordinaire vous me direz, des PÂTES oui mais des pâtes à l’AIL et au PIMENT avec une astuce de cuisson! ...Même pas besoin de quantifier, je vous mets tout ici et croyez moi...facile, rapide, pas cher et succulent. Cuire un kilo de fusilli...
  • "Délicieux" coco/amande/pomme
    Ce moelleux va vous faire fondre de plaisir ! Je n'avais pas publié de douceur depuis longtemps. Celui-ci est peu sucré, comme tous mes gâteaux que je revisite à la baisse depuis quelques temps. Ingrédients 2 œufs de mes poules! 100 g de sucre poudre...
  • Galettes végétales au quinoa et au chénopode (épinards)
    Je cherchais comment accommoder d'une façon originale ces épinards sauvages qui poussent tous seuls dans mon jardin, le chénopode (on trouve de nombreuses appellations dont "le chou gras") et, j'ai trouvé sur le blog " Popote et Nature " dont je me suis...

MERCI A MES LECTEURS

 

 

Ce blog a eu 10 ans en mai 19

(depuis mon 2ème articlele premier fut écrit en octobre 2005 puis, longue pause ...)

 2 526 638 visites au 16 août 2019 

et  3 462 048    pages visitées

mois record : 12/2012 (56 598 Pages vues)

 merci à tous et à toutes

 ...pour tous vos commentaires et vos visites:

 

 

•••
 
Quand  la page est ouverte clique sur le pinceau et laisse faire

•••
statistiques mondiales
STATISTIQUES MONDIALES EN TEMPS REEL
•••
   

 

 

ENVIRONNEMENT

1 million de clics

 

 

 

 

 

Abeille, sentinelle de l'environnement, signez la charte!

 

 

Pétition contre la barbarie animale en Chine

 

 

  

Cliquer sur le chat

pour sauver des animaux,

 

c'est gratuit

 

Très au sud de l'Aude au pied des pyrénnées